Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Marie, pendant ce temps, retenait tous ces événements et les méditait dans son coeur.



Apprendre à méditer avec Marie

Marie ouvre tous les ans notre méditation : l'évangile du premier de l'an nous dit que "Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son coeur".

Ce même évangile de Luc commence par les mots "en ce temps-là" : les bergers répètent les merveilles qu'ils ont vues. Et ce qu'ils annoncent et diffusent, Marie, "cependant", ou "pendant ce temps", c'est-à-dire en lien avec le temps du salut, le médite dans son coeur. Elle nous apprend donc à méditer à partir des événements du salut. La méditation de Marie est incarnée et événementielle.

Méditer dans son coeur

Ce n'est pas tout : Marie prend les événements dans son coeur. Elle est celle qui nous enseigne la méditation des événements du salut dans notre coeur. Les bergers apprendront d'elle à méditer bien plus profondément, car dans la joie de la première annonce, ils ignorent encore la Croix à venir. Mais ils n'ignorent pas que le monde souffre et attend Celui qui apporte la Paix. "Un Sauveur nous est né".
Quand c'est dur, difficile, et que les étoiles de Noël s'estompent dans le brouillard, méditons les événements de salut de notre vie : notre baptême, notre confirmation, les sacrements, les rencontres, les saintes amitiés, nos familles, l'amour.

Méditation du fond du coeur et effusion de l'Esprit

Marie a si profondément médité dans son coeur, tout au long de la vie de la Sainte Famille, en compagnie de Joseph et de Jésus, puis avec les apôtres qu'elle est devenue Témoin.
C'est à elle que l'apôtre Luc demandera le sens des événements. Ceux de Noël, ceux de la Croix, ceux de la Résurrection. 
Mais plus encore, en méditant les événements de l'Evangile et ceux de notre vie à la lumière du Sauveur, nous devenons comme Marie : notre méditation porte la lumière, elle diffuse l'amour du Sauveur. Dans cette phrase : "elle les méditait dans son coeur", nous entr'apercevons la Pentecôte en gestation. C'est dans le Coeur Immaculé de Marie que l'Esprit Saint descend, toujours. 
Et si nous méditons avec elle, Il descend sur nous : à Jésus par Marie. Voilà pourquoi Marie est la plus grande maîtresse de méditation qui soit car elle fait le plein d'Esprit Saint en elle et en nous.

AC

Samedi 1 Janvier 2022
Lu 228 fois