Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Edna, la mère de Sarra : la mère qui sait encourager dans les difficultés (Livre de Tobie)



Edna, confrontée au malheur de sa fille, ne perd pas espoir

La situation personnel d'Edna, épouse de Ragouël, et maman de Sarra (avec 2 "rr" pour la différencier de Sara, épouse d'Abraham), est celle d'une femme heureuse en couple mais confrontée aux épreuves de sa fille. Sarra perd tous ses époux avant même de pouvoir s'unir à eux. Pour la fierté d'une maman, c'est certainement dur à vivre. Pour un coeur de maman, c'est tout à fait insupportable de voir souffrir une fille que l'ange Raphaël décrit ainsi lui-même au chapitre 6, verset 12 : Sarra est une fille " intelligente, courageuse et très belle". Les malheurs de Sarra ne sont pas de sa faute. Et cela, sa maman l'a bien compris. 

Edna sait remonter le moral de sa fille

Edna ne dit qu'une parole dans la Bible, mais cette simple parole devient, par l'Esprit Saint qui l'habite, une parole de Dieu passant par une maman : " Confiance ma fille! Que le Seigneur change ta douleur en joie! Confiance ma fille!"
Puisse Edna inspirer toutes les mamans qui doivent encourager leur fille dans une situation difficile. Le père de Sarra, Ragouël, et son épouse, Edna, montre une belle complémentarité homme/femme dans l'action et les paroles. Ils préparent ensemble l'acte de mariage, Ragouël donne des instructions précises à sa femme ( "va préparer la chambre!" après la signature de l'acte de mariage et la fête, et donc dans la confiance de choses faites dans l'ordre). 

Edna, parole de confiance

Edna, dans son amour pour sa fille, devient le relais d'un encouragement divin : tout à été fait selon l'ordre voulu par Dieu, le risque demeure mais : "Confiance, ma fille", car Edna ne doute pas de la pureté de coeur de sa fille, ce qui est une clé des relations mère -fille. Tous les membres de cette famille ont une grande pureté d'intention, et si jusqu'ici il y avait des choses qu'ils n'avaient pas observées, ce n'était pas par mauvaise intention : on remarque que les épousailles qui n'ont pas abouti correspondaient à une alliance en dehors de la foi juive, qui demandait alors, en période d'exil et de persécution, des mariages inter-familiaux, au sein d'Israël. Si nous voyons aussi l'histoire d'Esther, qui ne respectera pas cette demande en obéissance à Mardochée, on constate qu'obéir à Dieu demande discernement et souplesse. Le point commun ? Confiance!

Edna est un beau prénom à donner, celui de l'épouse confiante, de la mère confiante, de la femme de foi, et de la résistance au découragement familial ! Il y a d'autres Edna dans la Bible, mais l'Edna du livre de Tobie porte vraiment bien son nom qui signifie "le plaisir, la joie" avec la racine Eden (paradis). Je termine par deux images de la grâce reliées à ce mot : "Confiance, ma fille, que le Seigneur change ta douleur en joie" : ces mots sont un peu comme un drone envoyé dans un territoire de guerre et apportant un médicament ( cela se fait en Afrique pour livrer du sang à temps, sauver des vies!) et Jésus les reprend : "Confiance, ma fille, ta foi t'a sauvée"! Et la résilience d'Edna, qui résiste au désespoir  et remonte le moral de sa fille est un peu comme celle de cette femme décrite dans un  documentaire sur Netflix à propos du stress : un ouragan ayant emporté sa maison et failli tuer ses filles, une femme raconte avoir été paralysée par la terreur (le documentaire explique les effets du stress et de la peur). Après ce traumatisme, elle est devenue.... secouriste et elle a appris à gérer son stress ! De quoi rendre ses filles fières de leur maman. Edna, avec ses mots, "confiance, ma fille, que le Seigneur change ta douleur en joie", montre un chemin de liberté, de résilience, de croissance et de joie !

AC

Livre de Tobie, chapitre 7, verset 13 et suivants

"Ragouël appela Sarra, qui vint vers lui. Il prit la main de sa fille et la confia à Tobie, en disant : « Emmène-la : conformément à la Loi et au décret consigné dans le Livre de Moïse, elle t’est donnée pour femme. Prends-la et conduis-la en bonne santé chez ton père. Et que le Dieu du ciel vous guide dans la paix ! »

14 Puis il appela sa femme et lui dit d’apporter une feuille sur laquelle il écrivit l’acte de mariage, selon lequel il donnait Sarra à Tobie conformément au décret de la loi de Moïse. Après quoi, on commença à manger et à boire.

15 Ragouël s’adressa à sa femme Edna : « Va préparer la seconde chambre, ma sœur, et tu y conduiras notre fille. »

16 Elle s’en alla préparer le lit dans la chambre, comme Ragouël l’avait demandé, y conduisit sa fille et pleura sur elle. Puis, elle essuya ses larmes et lui dit :

17 « Confiance, ma fille ! Que le Seigneur du ciel change ta douleur en joie ! Confiance, ma fille ! » Puis elle se retira."


Mercredi 2 Août 2023
Lu 894 fois