Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Anne, la mère de Marie : une femme ressource



Sainte Anne, jonction entre l'ancien et le nouveau...

J'avoue, je ne la vois pas du tout en grand-mère, mais surtout en mère : sur ma médaille de baptême, elle porte la Bible sur ses genoux, et une Marie qui sait à peine lire est appuyée sur ses genoux elle aussi. Comme si l'enfant et le livre voulaient ouvrir le monde, l'avenir, tous les horizons! 
Anne avait la jeunesse et la sagesse de son Peuple. Et particulièrement, elle était, pardon de l'image, un entonnoir : l'eau du Fleuve féminin de la Bible se déverse à travers elle sur sa fille. Anne est la femme ressource de la source à venir...
D'accord, en grand-mère de Jésus, elle sera la femme ressource aussi, comme toutes les grand-mères. Pensons à celles qui font faire les devoirs, qui organisent la rentrée, qui expliquent la culture familiale, les soucis des adultes à l'enfant qui découvre le livre de la vie (et ceux de la rentrée!)...

La résilience d'Anne? Sa résistance, son combat?

On n'en sait rien! La tradition n'a guère que des miettes (de galettes bretonnes) à se mettre sous la dent. Mais pour être la mère du Sauveur, et celle qui transmettrait la sagesse de toutes les femmes de FOI de la Bible, il fallait être nourrie de foi pure ! Joachim aura été l'époux aimant et tout aussi discret que le saint Joseph à venir. Certainement, Anne et Joachim auront eu pour résilience toute celle du Peuple Juif : voyons, lisons : exode, persécution, déportation, conversion, récits uniques qui tissent une étoffe de héros de la foi, voilà un couple unique! Et le Messie va naître "organiquement" de leur foi et de leur mariage. Le Livre n'est pas ici seulement un récit, il fait depuis le début ce qu'il raconte aux personnes qui le lisent et le transmettent... Par Anne, toutes les ressources spirituelles et humaines du Peuple Juif passent en Marie vers Jésus.

Anne, celle qui transmet la foi des femmes de foi

Anne, cela devait être du solide! Un rocher de foi! Et Marie s'appuie sur sa mère pour devenir mère de tous les Rachetés. Quand elle se nourrit des récits d'Esther, de Rachel, de Ruth, de Yaël, de Judith, Marie puise auprès d'Anne la Force. Pas celle de la Guerre des étoiles! Celle de toutes les femmes de la Bible depuis Eve. Et la mission d'Anne, c'est de faire grandir ce petit bout de femme qui deviendra la femme de l'Apocalypse. Mais avant cela, c'est une petite fille immaculée qui évolue vers la maturité de la Foi, vers l'accueil du Messie!
Du coup, tiens, ma médaille de baptême, je la trouve bien symbolique : une petite Marie humble et enfant, qui a eu une maman comme tout le monde, et un papa. Et qui a intégré la FOI. 
De quoi être rassurée : pas de déesse Marie, mais l'aboutissement dans sa finalité féminine d'un Peuple tout entier! Dans les images de sainte Anne et Marie, j'ai cherché en vain un arrière fond avec toutes les femmes de la Bible, de leur lignée féminine de foi. Avis aux artistes!
Allez, je vais reprendre des galettes bretonnes (je ne suis pas bretonne, mais je me sens très juive!).... Alors, sainte Anne, merci pour ce que tu as fait pour nous auprès de Marie puis de Jésus!

AC

Mardi 5 Septembre 2023
Lu 1303 fois