Réenchanter la doctrine sociale de l'Eglise : arts, culture, entreprise, société, école....



Où se former quand le " tout économique a déçu" ? Que propose l'Eglise?

La doctrine sociale de l'Eglise, ce " mode d'emploi de l'Homme", selon la belle expression de Benoît XVI, touche tous les aspects de notre vie. Dans l'encyclique Mater et Magistra, saint Jean XXIII rappelait : " Il est extrêmement important que nos fils ne soient pas seulement instruits de la doctrine sociale de l'Eglise, mais encore formés selon ses principes". ( N°229 à 231)


 

Un jeune qui ne s'engage pas est un jeune à la retraite

Pour être présents dans la société, les Catholiques disposent des encycliques sociales des Papes, depuis Léon XIII avec Rerum Novarum, jusqu'à Laudato Si du pape François : une chaîne ininterrompue de sagesse, disponible pour tous, chrétiens comme non chrétiens, jeunes et plus âgés. Or, il est indispensable de transmettre cette doctrine sociale, avec ses trésors, notamment aux jeunes, afin qu'ils puissent s'engager dans la cité. " Un jeune qui ne s'engage pas est un jeune à la retraite", a dit le pape François dans un rassemblement de jeunes. Cette phrase, citée par Ghislain Lafont lors d'une interview consultable ici sur RCF ( minute 10: 05), indique le but des lieux de formations possibles, parmi lesquels on trouve l'Académie d'Education et d'Etudes Sociales ( AES). 

Académie d'Education et d'Etudes Sociales : puiser du neuf et de l'ancien

Réenchanter la doctrine sociale de l'Eglise : arts, culture, entreprise, société, école....
Il existe donc des lieux à la fois novateurs et qui tiennent la route. L'Académie d'Education et d'Etudes sociales a fait ses preuves : fondée en 1922 par un couple de laïcs, elle propose depuis aux Chrétiens les sources mêmes de la réflexion sur la Doctrine sociale de l'Eglise, et la réflexion la plus actuelle. En témoigne la qualité des intervenants : leurs échanges contribuent à cette "éducation et étude sociale" nommée dans le titre de l'Académie en question. On consultera ainsi le livre des annales 2017 sur les Chrétiens dans la Cité avec profit. Nous présenterons dans un prochain article l'intervention d'un des intervenants, Eric Mestrallet, fondateur d'Espérance Banlieue, comme témoin d'un engagement possible et efficace. Ceux qui le désirent peuvent écouter son intervention ici sur RCF, en compagnie de Ghislain Lafont, directeur de l'AES. 

Présenter des témoins qui soient aussi des maîtres

Paul VI, qui va être canonisé en octobre 2018, parlait de cette soif qu'a le monde de maîtres qui soient d'abord et aussi des témoins. L'Académie d'éducation et d'études sociales ( AES) fait appel depuis 1922 à ces maîtres-témoins comme à des leaders dont le monde a besoin, des modèles motivants pour les jeunes prêts à s'engager, et qui montrent qu'il est possible de conjuguer enthousiasme, engagement, et durée. Ce sont les jeunes, bien formés grâce à leurs aînés, qui ré-enchanteront la doctrine sociale de l'Eglise sur le terrain, par leurs initiatives dans le monde de l'école, de l'éducation, du travail, de la communication sociale, des arts, de la culture, partout où on a besoin de témoins.

AC

Mardi 11 Septembre 2018
Lu 77 fois