Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Méditation, en route vers la Résurrection au quotidien



Une blague anglaise dit : " This year, summer happened to be on a sunday". L'humour british exprime ainsi que si "cette année, l'été est tombé un dimanche", c'est une chance, étant donné la météo pluvieuse. Un rayon de soleil dans une journée grise est aussi une forme d'été, en raccourci. Si on élargit ce rayon, il redevient une journée de beau temps, et même un été. Le dimanche est un rappel de cette irruption de la Résurrection dans le temps. Son retour hebdomadaire est un encouragement : pauvres êtres à la mémoire courte que nous sommes, nous oublions en une semaine l'objectif réel de toutes nos activités. 
Voici ce que saint Jean-Paul II disait du dimanche dans son encyclique Dies Domini : 
Le jour du Seigneur — ainsi que fut désigné le dimanche dès les temps apostoliques  — a toujours été particulièrement honoré dans l'histoire de l'Église, à cause de son lien étroit avec le cœur même du mystère chrétien. En effet, dans le rythme hebdomadaire, le dimanche rappelle le jour de la résurrection du Christ. C'est la 
Pâque de la semaine, jour où l'on célèbre la victoire du Christ sur le péché et sur la mort, l'accomplissement de la première création en sa personne et le début de la « création nouvelle » (cf. 2 Co 5,17). DD, n° 1.

Alors, quand nous célébrons un dimanche, nous entrons dans un temps propice et privilégié :  celui de la méditation. Elle est alors orientée vers son but : la Résurrection. 
Comment méditer le dimanche ? 
En commençant par le début ! Car le dimanche n'est pas le deuxième ( et dernier !) jour du weekend, mais le premier jour de la semaine. Nos dimanches modernes sont devenus des fins de semaine, ils orientent la pensée vers un arrêt. Ils ont le mérite du repos, mais privé de son dynamisme. Le dimanche est un jour de " création nouvelle". Il est fait pour repartir

Quelles sont alors les pensées méditatives que nous pouvons développer ?

Celle de l'Espérance qui ne meurt jamais.
Celle de la Messe qui célèbre la Croix et la Résurrection, c'est à dire des pensées de victoire.
Celle de la " Pâques de la semaine", selon la belle expression de Dies Domini. Chaque jour de la semaine passe, au sens d'une montée vers la Résurrection. Offrande, traversée de la mer rouge, ravins de la mort, travail répétitif, vie quotidienne, relations humaines, fatigue et repos : tout sera apporté sur l'Autel du Dimanche. 

Et chaque jour de la semaine en sera illuminé. Comme si cette semaine, Dimanche était arrivé tous les jours, par anticipation, dans la méditation qui éclaire, comme un rayon de soleil, nos journées.

Tel est le secret du Dimanche. La semaine est en route vers la Résurrection.

Anne C

Samedi 25 Avril 2020
Lu 164 fois