Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Ordo Virginum : en vertu de la consécration baptismale.



Qui est visé par le terme laïc ? La réponse de Lumen Gentium

 

Sous le nom de laïcs, on entend ici tous les fidèles, en dehors des membres de l’ordre sacré et de l’état religieux reconnu dans l’Église LG 31

Les femmes qui reçoivent la bénédiction/consécration de leur célibat pour le Royaume et entrent dans l'Ordo Virginum n'entrent pas dans l'état religieux. Elles restent donc des laïques. Leur consécration au Christ est, comme pour tous les fidèles, avant tout celle du baptême. La consécration des membres de l'ordre sacré et celle des religieux(ses) est différente car elle implique de changer de condition, ce qui n'est pas le cas pour l'Ordo Virginum. 


Pourquoi restent-elles laïques ?

La Vierge Consacrée unit dans sa vocation Marthe et Marie, elle ne renonce pas " à la meilleure part" de la contemplation et elle sert " comme un ferment" le Royaume.
La Vierge Consacrée unit dans sa vocation Marthe et Marie, elle ne renonce pas " à la meilleure part" de la contemplation et elle sert " comme un ferment" le Royaume.
Les membres de l'Ordo Virginum reçoivent une vocation au Célibat pour le Royaume en vertu de leur baptême. Leur consécration au Christ est baptismale : elle ne provient pas des voeux religieux, elle ne change pas leur condition de vie, comme nous l'avons déjà souligné. La consécration dans l'Ordo Virginum est une bénédiction du célibat pour le Royaume en plein monde, pour celles qui n'ont pas l'appel à la vie religieuse. L'Eglise, dans sa diversité, n'a pas oublié celles qui ne sont pas appelées à l'état religieux, tout en ayant un appel au Célibat pour le Royaume. ( Il existe historiquement des Vierges Consacrées qui sont aussi religieuses : elles ont reçues la même consécration, cumulée avec les voeux : c'est en vertu de ces voeux religieux que se fait leur " separatio  mundi", leur séparation du monde et leur changement d'état de vie.)

Le Célibat vécu en plein monde en tant que laïque peut se vivre dans des structures comme des prélatures, ou l'Ordo Virginum. Entrer dans l'Ordo Virginum comporte, dans le discernement vocationnel, d'avoir une vocation laïque en plein monde fortement ancrée, car cette vocation implique de pouvoir s'assumer seule sans pour autant être solitaire : une vie sociale intense, professionnelle, laïque et évangélisatrice attend la Vierge Consacrée ! A la manière de Marthe, elle servira le Royaume dans les conditions ordinaires de la vie, mais elle ne devra pas oublier la meilleure part, sa vie contemplative, le regard fixé sur son le Christ son Epoux, source de sa fidélité et de son amour.

Sainte Geneviève, Vierge consacrée et femme politique
Sainte Geneviève, Vierge consacrée et femme politique
 C’est pourquoi les laïcs, en vertu de leur consécration au Christ et de l’onction de l’Esprit Saint, reçoivent la vocation admirable et les moyens qui permettent à l’Esprit de produire en eux des fruits toujours plus abondants. LG 34

On peut donc dire que les laïques de l'Ordo Virginum, en vertu de leur consécration au Christ ( baptême et confirmation) reçoivent comme un moyen offert par l'Eglise leur consécration virginale : cette consécration de leur célibat pour le Royaume vécu en plein monde et dans la condition pleine et entière de laïque est ratifiée non pas par un changement d'état mais par une consécration liturgique spécifique, laquelle est un sacramentel que seul l'évêque peut conférer. Il ne s'agit pas d'un sacrement ( sacerdoce), ni de voeu ( religieux), mais d'un moyen admirable : une bénédiction liturgique. Cette bénédiction fait partie du " proprium" de l'Ordo Virginum et de son patrimoine historique et spirituel unique. Il n'y a pas dans l'Ordo Virginum d'éléments de " separatio mundi" : cela se traduit par cette image du " ferment", propre à la vocation laïque.

 Nota Bene : en ce sens, la vie consacrée propre à l'Ordo Virginum est différente de la vie consacrée en général, cette différence due au " proprium" et à la spécificité de l'Ordo Virginum est marquée dans le code de droit canon par une expression qu respecte cette différence : " A ces formes de vie consacrée s'ajoute l'ordre des Vierges" ( canon 604). Les Vierges consacrées qui vivent leur consécration en plein monde sont avant tout des baptisées laïques vivant, en vertu de leur consécration baptismale au Christ, une forme de célibat pour le Royaume reconnue par l'Eglise par une bénédiction/consécration liturgique. De même, leur rattachement au diocèse est celui de tout fidèle baptisé et se traduit par une vie paroissiale normale. Cependant, le fait de la consécration implique canoniquement d'être inscrite dans le registre de l'Ordo Virginum diocésain du lieu d'habitation afin de témoigner du choix définitif du Célibat pour le Royaume.

Qu'est-ce qui va changer dans la vie de la Vierge Consacrée après la célébration liturgique de son entrée dans l'ordo Virginum?

Une fois la bénédiction/ consécration reçue, la Vierge Consacrée est devenue épouse du Christ, l'évêque et le Peuple de Dieu en sont témoins : elle est mariée au Christ, en vertu de son baptême, et non pas en vertu d'un nouvel état de vie. Demeurée laïque, tout ce qui est dit des laïcs dans Vatican II s'applique à elle, avec une seule particularité : un célibat pour le Royaume, en tant que laïque, ratifié par l'Eglise. Cette virginité consacrée est une forme de service de l'Eglise : témoignage, prière, service multiforme en tant que " ferment" dans la pâte, il ne s'agit pas d'un ministère ordonné mais d'une vocation baptismale laïque. ( Canon 207)

Remplacez ils, par elles, les membres de l'Ordo Virginum :

"Ils (elles) vivent au milieu du siècle, c’est-à-dire engagé(e)s dans tous les divers devoirs et travaux du monde, dans les conditions ordinaires de la vie familiale et sociale dont leur existence est comme tissée. À cette place, ils 'elles) sont appelé(e)s par Dieu pour travailler comme du dedans à la sanctification du monde, à la façon d’un ferment, en exerçant leurs propres charges sous la conduite de l’esprit évangélique, et pour manifester le Christ aux autres avant tout par le témoignage de leur vie, rayonnant de foi, d’espérance et de charité.
LG31

Exemple concret : aucun domaine de la vie temporelle, du moment qu'il est honnête, n'est exclu de la vie de la laïque membre de l'Ordo Virginum. Elle peut donc faire du commerce, en chrétienne, comme Lydie, cette commerçante, une laïque de la ville de Philippes qui fut une collaboratrice de saint Paul (Actes 16,13-15). C'est important de noter cette différence d'avec la separatio mundi des religieuses, car les Vierges consacrées doivent absolument travailler pour subvenir à leurs besoins sans le secours matériel d'un logement communautaire ou d'une structure religieuse même si elles peuvent s'associer. Dans ce sens, elles doivent être bien intégrées à la vie professionnelle, sociale, civile, politique, en imprégnant tous ces domaines d'un véritable esprit évangélique et d'une spiritualité inspirée de Lumen Gentium, et non pas de la partie de Vatican II qui se rapporte à la separatio mundi des religieux ( Decret Perfectae Caritate).

Aucun domaine de la vie laïque chrétienne ne leur est étranger car le ferment doit pouvoir faire lever toute la pâte ! Autre particularité, la Vierge Consacrée laïque ne porte pas de vêtement distinctif comme celui des religieuses, ce serait une marque de séparation du monde empruntée à une autre vocation que la sienne.

 

La Vocation des laïcs et celle de la Vierge Consacrée en plein monde.

 C’est à eux qu’il revient, d’une manière particulière, d’éclairer et d’orienter toutes les réalités temporelles auxquelles ils sont étroitement unis, de telle sorte qu’elles se fassent et prospèrent constamment selon le Christ et soient à la louange du Créateur et Rédempteur. LG 31


A la manière d'un ferment, la Vierge Consacrée, Epouse du Christ, va orienter, par sa grâce de femme et d'apôtre, la vie quotidienne et normale des gens, de l'intérieur, en vertu de sa consécration baptismale qu'elle a choisi de vivre dans le Célibat pour le Royaume, avec la protection et le regard bienveillant de l'Eglise, signifié par la bénédiction liturgique donnée par l'Evêque. Les réalités temporelles dans lesquelles elle travaille sont son lieu d'apostolat propre, elle va y apporter une note particulière à l'Ordo Virginum, son témoignage peut atteindre des périphéries parfois fermées à d'autres formes d'apostolat.

Une Vierge Consacrée, membre de l'Ordo Virginum.
La Vierge Consacrée, image de l'Eglise Epouse du Christ. Présentation de la Vierge au Temple.
La Vierge Consacrée, image de l'Eglise Epouse du Christ. Présentation de la Vierge au Temple.

Samedi 28 Mars 2015
Lu 374 fois