Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Le pape François est-il virtuellement manipulé?



Un ami prêtre me confiait il y a quelques jours que les médias, y compris catholiques, le faisaient parfois douter du Pape François....surtout les gros titres. D'où mon gros titre !
On se doute qu'il faut mieux douter des médias, sans aucun doute!
Mais voilà, on veut s'informer, nuancer les avis, se tenir au courant, lire, écouter....en "express", pour faire "le point", se figurer les choses sans le Figaro, croire tout le" monde", et...c'est "la croix"!  Tous ces noms de journaux en une ligne, je suis fière de moi, il ne fallait pas s'en faire une" montagne"....le journal local de ma petite ville s'appelant" l'Eveil", voilà que je m'éveille au pape médiatique.
 

Mais voilà, les sentinelles de l'invisible que sont les anges gardiens font qu'un autre ami prêtre dans la même semaine me dit que le Pape devrait prendre position, s'exprimer, trancher les questions, que certains souffrent, se croient abandonnés....( Ils se sont fait avoir, ceux-là, et se croient abandonnés du pape virtuel qu'on leur a fait ingurgiter...)

Comme je suis papiste, je cherche une piste....dois-je à mon tour estimer que le Pape a tort ou raison, qu'il devrait se convertir au plus vite sur certaines questions brûlantes, ou envoyer en enfer ceux qui ne pensent pas comme...moi? Ou plutôt, ceux qui ne pensent pas comme les médias!

Car la source de la confiance envers le pape, ce ne sont pas les médias, mais les textes du magistère. Nous lisons les journaux, mais ils déforment souvent les originaux et la pensée du Pape...et de l'Eglise. Un certain cardinal Ratzinger parlait du Concile virtuel autour de Vatican II, quand les médias traduisaient en termes fort peu catholiques le concile et en créaient un autre,  parallèle, différent, twisté dans tous les sens.

Le phénomène se reproduit, entre synode virtuel et pape virtuel, sans parler de curie virtuelle...Analysons le pape virtuel : il serait en opposition à des cardinaux tous corrompus et traînant derrière eux, outre des capes en soie de 18 mètres de long ( ce qui peut se trouver encore, mais de façon rare même s'il y a des noms!), des scandales monstrueux ( il y en a, exploités par des charognards habiles à manipuler les sorties médiatiques scandaleuses en phase avec les sorties de livres à gros sous mais...)....MAIS on oublie de dire que ce pape a été élu au 2/3 des voix par les mêmes cardinaux pour réformer la curie qu'ils composent eux-mêmes. Ce qui veut dire que le pape réel n'est pas en opposition à la curie mais à l'incurie des corrompus, et il n'est pas contre les cardinaux mais chargé par eux pour remettre de l'ordre et d' expédier ailleurs les corrompus. Lesquels ne sont certes pas contents, mais ne sont pas non plus tout puissants, loin de là.

Entre papisme naïf et papisme réaliste, il y a l'histoire de l'Eglise ( cela a commencé par la réforme des premiers apôtres qui avaient tous déserté, le retour de Pierre qui avait renié, et la mort de Judas!) et...la prière! 

Car, pour discerner pape virtuel de pape réel, il faut se souvenir que l'Eglise est un corps, et que la prière pour le Pape, les Cardinaux, les Evêques et l'Eglise entière donne le " la" de la symphonie. Or les médias ignorent cette dimension et nous ne pouvons le leur reprocher sans cesse. Mais nous pouvons nous reprocher notre manque de prière, de discernement, d'union de coeur et d'esprit avec le successeur de Pierre quoi qu'il arrive ou semble arriver virtuellement. 

Et les Saints nous le rappellent : plus on s'approche de l'amour du Christ, plus on s'approche de l'amour de l'Eglise, et plus le combat se fait intense pour garder l'unité et la confiance. Quant à être le saint qui devra aller dire au Pape qu'il se plante et doit aller vite se confesser, c'est une mission délicate qui a pu arriver ( pensons à sainte Catherine de Sienne) mais dont il ne faut pas se targuer trop vite....L'histoire de l'Eglise est remplie de cette communion des Saints qui secondent le Pape dans sa mission universelle, il n'est pas interdit de prier pour les Saints d'aujourd'hui qui prient et offrent en première ligne, loin de tout média - c'est de plus en plus un critère d'humilité-, leur souffrance pour Pierre !

Allons à la source de l'info : les documents du magistère, les médias compétents ( il y en a aussi!) et la prière dans la communion des Saints !


Buiss'Ardent

 

Samedi 7 Novembre 2015
Lu 220 fois