Laïcité : conquérir les institutions par les coeurs...



Le contexte laïciste

Laïcité : conquérir les institutions par les coeurs...
Partage d'une petite expérience de laïcité...sans laïcisme. Appelées à la rescousse pour loger des Migrants Mineurs Isolés, les gîtes de mon département ont répondu positivement. Mon gîte a donc été retenu. Il est décoré d'une image de la Vierge Marie et d'une discrète croix.
Les représentants de la Protection de l'Enfance, chargés de veiller par la loi sur tout mineur de moins de 18 ans,quelle que soit sa race, son origine, sa couleur de peau et sa religion, m'ont donc confié trois mois de jeunes Africains Musulmans et Chrétiens. l'éducateur chargé de veiller sur eux au quotidien et admirable d'humanité et de professionalisme, n'a pas tiqué devant ma déco catho...et mon accueil basé sur les principes exposés par le pape François.
Les directrices de service non plus. Je leur ai proposé d'adapter ma déco..." non, cela se passera très bien".
Et effectivement, cela s'est très bien passé. 
Aujourd'hui, je peux croiser l'éducateur et les jeunes, désormais scolarisés et intégrés. Le bonjour est franc et cordial chez tous. L'éducateur me donne des nouvelles, et je prends aussi des nouvelles de son concours, qu'il vient de réussir. Ainsi que des nouvelles de ce jeune qui a perdu un oeil dans sa rude traversée trans-Afrique-méditerranée-Alpes. 

Les institutions : échange de bons procédés

Les jeunes Africains, avec qui j'ai étudié, à la Bibliothèque municipale, des passages de Gandhi et Martin Luther King, ont appris avec moi du vocabulaire chrétien. Nous avons tiré les rois ensemble, et je leur ai expliqué cette tradition présente jusque dans toutes nos bonnes boulangeries. Ils ont prié sur leur tapis de prière dans mon gîte. L'un m'a calligraphié un verset du Coran, l'autre, d'origine chrétienne, a demandé à emporter l'image du Sacré Coeur de sa chambre. J'ai appris beaucoup de choses sur les Musulmans de Guinée-Conacry, et sur le fait que les ados de 17 ans, quelles que soient leurs origines, ont les mêmes rêves, le même désir de s'en sortir, et...la même aversion pour le ménage et le rangement.

Pendant ce temps, l'éducateur a eu la bonté de me faire confiance pour les cours de français avant la scolarisation, pour le linge, le ménage, l'apprentissage de la gestion du linge à donner à la laverie voisine, les relations avec le quartier, la bibliothèque municipale, etc. Et il a pu réviser plus pour son concours.

Alors, laïcisme, ou saine laïcité? C'est par la connaissance et le travail ensemble sur le terrain que les choses se font. J'en conclus avec Etienne Gilson, que l'évangélisation ne se fait pas à coup de catholicisme institutionnel, qu'il nomme "  tentation permanente des catholiques français" , sur le modèle de Clovis baptisant à coup de lance à eau. Il est clair que le christianisme de l'époque avait conquis les coeurs et les institutions de façon concommitente, face à la corruption romaine ambiante. D'où le rêve idéalisé d'en faire autant en ne passant qu'avec la lance à eau, et sans trop se soucier des coeurs...Que l'eau ruisselle à l'extérieur et le tour est joué. Alors que c'est le sang et la longue conquête des coeurs par les martyrs qui a converti la France ( St Denis en tête, si on ose ce mauvais jeu de mots, l'évêque Denis étant réputé pour avoir pris sa tête décapitée sous son bras et s'être ainsi promené, défiant à l'avance notre rationalisme à venir.)

Gilson a cette formule admirable qui a guidé mes relations avec les personnes représentant l'Etat ( même le commissaire de police local, se souciant de la sécurité des jeunes et de la mosquée voisine!) : " L'Eglise ne gagne pas les coeurs par les institutions mais plutôt les institutions par les coeurs". ( Dans son livre dont le titre aujourd'hui passerait mal, Pour un Ordre Catholique, l'ordre catholique en question étant selon Gilson précisément ce que nous nommerions une saine laïcité, p 62, édition Parole et Silence)

Et gagner les institutions par les coeurs passe par la manière d'être, sans rien retrancher de son catholicisme, sans se mettre en avant non plus, mais en étant disposé à travailler ensemble dans une vraie réciprocité. 

AC

Sur Gilson et plus largement sur la laïcité, voir aussi les chapitres d'Histoire des Idées contemporaines dédiés aux penseurs français ( sur le site de l'éditeur Boleine ou sur Amazon) :


Mercredi 21 Février 2018
Lu 236 fois