Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Foi, tensio-actifs et écologie ( presque) intégrale.



Le texte du pape François sur l'écologie intégrale n'a pas fini de désintégrer mes petites certitudes vertes et moins vertes...Laudato Si entraîne à une conversion : vers l'écologie humaine et intégrale. Je mets " vers" comme d'autres mettent " intégralement vert"...Mais quand on commence, ce n'est pas si facile, surtout si on essaie l'écologie quotidienne dont parle Laudato Si.

Je prends un exemple au quotidien qui m'a rendue verte...dans un tout autre sens : trouver un shampoing non toxique, non polluant, pas cher mon frère ( l'écologie catho bobo, c'est cher!), et durable.

J'ai ainsi décou-vert ( sic) que tous les champoings devaient leur propriété moussante aux tensio-actifs. Et que, paraît-il, sans les tensio-actifs, pas de mousse, pas de mousse= cheveux plats et ternes. Cela m'a fait penser à nos tensio-actifs cathos toujours moussants : faire plus, prier plus, s'engager plus, appartenir plus, péleriner plus, etc...et voilà que la logique de la nature, c'est que les tensio-actifs sont... des polluants. Au Canada, les tensio-actifs sont aussi appelés surfactifs ou tensides. On en connaît des tensides cathos qui polluent la vie spirituelle : techniques variées comparables à la chimie industrielle qui enlèvent la paix de l'âme en prétendant tout démêler....et se présentent sous un bel emballage non recyclable. A quand le catho bio sans tensio-actifs polluants?

Voici en tout cas une petite analyse des shampoings bio les moins polluants pour ceux qui restent comme moi terre à terre et essaient de laver leurs cheveux sans les couper en quatre. Quoi qu'il en soit, ma recette pour les cheveux consiste en un lavage au savon d'Alep et un shampoing bio dont une mini pression dans un gobelet ensuite rempli d'eau me permet de faire durer le flacon de shampoing plus de six mois pour des cheveux brillants....

En réalité, il me semble, et je termine l'analogie la dessus, que l'industrie du shampoing comme l'industrie catho de la vie spi nous fournissent des produits de qualité diverse dont le point commun est d'être trop concentrés : une fois dilués, ils deviennent moins polluants, moins onéreux...et, ciel, plus efficaces. L'évangile certes ne parle pas de shampoing ( Marie-Madeleine avait-elle une recette bio pour ses longs cheveux?), mais il donne une indication précieuse : ne vous modelez pas sur le monde. Ne modelez pas votre vie spirituelle sur des concentrés qui prennent la toute puissante industrie comme modèle, et finissent par créer des overdoses de la part de braves âmes ouvertes mais sur-sollicitées ( vos cheveux sont sur-sollicités, dixit la pub d'une grande marque....) et des rejets...naturels ( jusque dans la dose de prière quand l'âme sur-sollicitée en surface demande de la profondeur et de l'authenticité).

La nature aime l'équilibre et non pas la surcharge. Allons-nous vers une fin de l'ère industrielle comme modèle social et culturel ? Les cathos qui suivent ce modèle sulfaté et chimiquement " tenside" risquent fort de se faire passer savon/shampoing bio....
 

Mercredi 5 Août 2015
Lu 270 fois