Saint Joseph du Web
Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Se laisser accompagner sous le regard de Joseph.



Ce que tu donnes est un don pour toute l'Eglise

Tout ce que tu fais de bien, dans le secret, l'Eglise entière le contemple...on te l'a dit, et tu soupçonnes le contemplatif qui te l'affirme ( plusieurs fois!) d'avoir justement...contemplé dans le secret. 
L'Eglise entière sait et saura que tu as eu un instant de bonté.
Parce qu'elle se nourrit de bonté.

Joseph, l'accompagnateur des accompagnateurs

Alors, demande à Joseph : il a toujours agi dans le secret, au point qu'on peut imaginer que Jésus pensait à lui quand il disait de ne pas agir pour être vu des hommes. " Ton Père voit ce que tu fais dans le secret, Il te le revaudra".( Mt 6)

Joseph voyait ce que Jésus faisait dans le secret de Nazareth. Et Jésus voyait ce que Joseph faisait, dans l'abnégation et l'humilité de son coeur, au service de l'Enfant et de sa Mère.

Joseph est un maître caché pour les accompagnateurs spirituels.

 

Accompagner, c'est d'abord porter dans la prière et l'union au Coeur du Christ.

Alors, si ton accompagnateur te dit que le bien que tu fais, cette résolution de carême, cet accueil du coeur, ce bien devenu habituel et discret, ce sourire gratuit, cette aumône accompagnée d'un vrai et profond respect, ce travail sans gloire apparente mais à la gloire éternelle, est contemplé avec amour, crois-le, car c'est là que commence la mission même de l'accompagnateur spirituel : encourager, contempler, prier, porter en secret, comme Joseph. L'Eglise regarde, celle du Ciel, et celle des contemplatifs. Ceux à qui Joseph a appris à accompagner, à regarder, à prier surtout, d'une prière embrasée, de compassion, de soutien, et d'union au Coeur du Christ. L'Eglise, la communion des Saints, te soutient et t'accompagne...avec ton accompagnateur. Dans l'Eglise, rien ne se fait seul.


Glorieux Joseph, guide-nous, accompagne-nous en ce temps vers Pâques! Cache-nous dans la prière, dans le secret de l'union des coeurs, de l'amour des plaies du Christ, jusqu'au jour de la Résurrection!



" Le don de soi à Dieu, par amour et sans limite, et le don divin en retour, l'union pleine et constante, est la plus haute élévation du cœur qui nous soit accessible, le plus haut degré de la prière. Les âmes qui l'ont atteint sont en vérité le cœur de l'Église ; en elles vit l'amour de Jésus grand prêtre. Cachées en Dieu avec le Christ (Col 3,3), elles ne peuvent que rayonner dans d'autres cœurs l'amour divin dont elles sont remplies et concourir ainsi à l'accomplissement de l'unité parfaite de tous en Dieu, ce qui était et demeure le grand désir de Jésus". Thérèse Bénédicte de la Croix

Dimanche 11 Février 2018
Lu 74 fois