Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Joseph, baptisé dans l'Esprit



C'est un fait, comme Marie, Joseph n'a pas reçu le baptême, non encore institué par Jésus. Et pourtant, toute la vie de Joseph, aux côtés de Marie, est baptême dans l'Esprit. Si l'Esprit est venu sur Marie lors de la conception de Jésus, à quel moment l'Esprit est-il venu sur Joseph?

J'avoue que pour ma part, je n'en sais rien. L'Esprit Saint agissait dans les patriarches du temps de Joseph très librement : Elisabeth a parlé parce que Jean-Baptiste a tressailli en son sein et elle a parlé sous l'action de l'Esprit, parce qu'elle a accueilli Marie enceinte. 

Je suppose donc que Marie était contagieuse positivement ( ces mots ont un sens inverse aujourd'hui à l'heure du Covid 19) : elle transmettait, par Jésus, l'Esprit. Et cela continue. Et pour Joseph, qui a été exposé chaque instant à cette " divine contagion", le baptême dans l'Esprit était donc quotidien. Il pouvait s'exprimer par des motions fortes et extraordinaires : " prends l'Enfant et sa mère, car Hérode cherche à le tuer". Mais en dehors des situations d'exceptions, Joseph était aussi et tout aussi puissamment sous la motion de l'Esprit, dans une sanctification de sa vie de tous les jours, de son travail, de ses relations, de sa prière, de ses pensées et actions.

Donc, le baptême dans l'Esprit, Joseph l'a vécu en vivant avec le Fils : la personne de la Trinité qu'il accueillait chez lui l'a fait entrer dans le mystère trinitaire par Marie. 
Un cheminement que Joseph nous fait refaire quotidiennement. Ce ne sont pas toujours, heureusement car cela serait épuisant,  des renouvellements affectifs, émotionnels ou sensibles, mais c'est comme le sceau baptismal que pour notre part nous avons reçu lors du baptême sacramentel. Ce sceau s'imprime chaque jour plus profondément en nous par la Confirmation, et si nous le demandons à Joseph, ce dernier nous conduira à Marie, c'est-à-dire à l'Eglise très sûrement. Le baptême dans l'Esprit sous sa forme charismatique peut avoir un côté émotionnel qui ravive notre foi, mais pour discerner la réalité de ses fruits, il suffit de regarder s'il nous mène aux sacrements et à une vie quotidienne sanctifiée à la façon de Joseph.

On peut donc vivre l'effusion de l'Esprit à chaque sacrement ecclésial, par le baptême charismatique dans l'Esprit, par l'étude de la théologie, par notre travail quotidien, par notre amitié avec Joseph.

Ac

Mercredi 12 Février 2020
Lu 42 fois