Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Résurrection et justice : Colombo et le psaume 71



A ce fils de roi, ta justice ( Ps 71, 1)

Mes amis sont persuadés que Colombo est ma série préférée. En réalité, je suis de la génération "séries", et j'en apprécie un certain nombre. Mais les psaumes sont pour moi la "série culte", si je peux emprunter ce langage profane. Je suis une laïque et j'évangélise avec ma culture. Dans les phénomènes culturels, nous trouvons souvent un écho d'une juste recherche qu'il n'est pas nécessaire de mépriser : les séries sont nos "contes" modernes. Je me suis donc demandé pourquoi j'aime tant Colombo.

A chaque épisode, l'assassin perd le duel du mensonge contre la vérité. Hier, j'ai regardé l'épisode "le Grand Santini". Santini est un ancien nazi devenu magicien. Il assassine son complice pendant que tout le monde croit le magicien enfermé dans un conteneur scellé de cadenas et immergé dans un bac d'eau. Colombo défait peu à peu les mensonges du prestidigitateur. Vaincu par une logique de vérité, le menteur avoue : "Je pensai avoir réalisé le crime parfait". Ce à quoi Colombo répond : "Le crime parfait? C'est une chose qui n'existe pas : c'est une illusion!". Le mensonge sera toujours dévoilé.

Pour moi, Colombo, vainqueur à chaque épisode, est une allégorie de chrétien baptisé : il cherche la justice, il est Fils de roi par son baptême. Il devient fils de la justice.

En ces jours-là, fleurira la justice, grande paix jusqu'à la fin des lunes ! (Ps 71, 7)

Nous avons tous ce désir que "fleurisse la justice", car elle apporte la paix. Dans les scandales actuels et passés de l'Eglise, la vérité met à jour l'injustice. On me disait il y a peu que les fondateurs pervers ont produit des oeuvres bonnes. Voilà un beau mensonge qui perdure ! Que dirait Colombo ? Il dévoilerait (c'est le sens du mot apocalypse) le mensonge des pervers, ses conséquences d'injustice, les structures de péchés, les abus de pouvoirs, les ruses comme le mélange du for interne et du for externe pour créer confusion et injustices. Un fondateur pervers ne produit pas d'oeuvres bonnes. Il annexe les oeuvres bonnes des gens honnêtes en les privant de la notoriété qui leur revient. Dans les communautés où ont oeuvré des pervers, les gens honnêtes ont produit des oeuvres bonnes, oui. La justice veut qu'on rende à ces gens honnêtes, discrets, fidèles, les louanges qui leur reviennent : les oeuvres bonnes, c'est eux qui les ont produites. Souvent, le fondateur ou le menteur "en place" n'a été qu'un label de plus en plus frelaté.

Il les rachète à l'oppression, à la violence ; leur sang est d'un grand prix à ses yeux (Ps 71, 14)

A la résurrection, le Christ a racheté tous ceux dont le sang a coulé à cause de l'injustice. Les baptisés ont la chance de le savoir : quand une injustice les frappe dans l'Eglise, la lumière n'est qu'une question de temps. Il y aura une justice et une résurrection. Leurs oeuvres bonnes seront sauvées de l'injustice des menteurs. C'est peut-être la raison pour laquelle Colombo m'est si sympathique : il ne laisse pas en place ce qui est tordu. Il clarifie le regard. Il ne se laisse jamais embrouiller par les subtilités du menteur. De là à prendre Colombo pour l'Esprit Saint, il n'y a qu'un pas (analogique)!

Béni soit à jamais son nom glorieux (Ps 71, 19)

Bien sûr, le nom glorieux que l'on peut bénir à jamais, c'est uniquement celui du Seigneur. Colombo est une sorte de parabole, un écho issu d'une culture chrétienne. Jésus est en profondeur le "fils de roi" dont parle le psaume, celui qui accomplit toute justice dans l'Eglise et en dehors de l'Eglise : " La lumière est venue dans le monde (...). Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière de peur que ses oeuvres ne soient dénoncées; mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu'il soit manifeste que ses oeuvres ont été accomplies en union avec Dieu" (Jn, 3, 17-21).

AC

PSAUME 71

01 Dieu, donne au roi tes pouvoirs, à ce fils de roi ta justice.

02 Qu'il gouverne ton peuple avec justice, qu'il fasse droit aux malheureux !

03 Montagnes, portez au peuple la paix, collines, portez-lui la justice !

04 Qu'il fasse droit aux malheureux de son peuple, qu'il sauve les pauvres gens, qu'il écrase l'oppresseur !

05 Qu'il dure sous le soleil et la lune de génération en génération !

06 Qu'il descende comme la pluie sur les regains, une pluie qui pénètre la terre.

07 En ces jours-là, fleurira la justice, grande paix jusqu'à la fin des lunes !

08 Qu'il domine de la mer à la mer, et du Fleuve jusqu'au bout de la terre !

09 Des peuplades s'inclineront devant lui, ses ennemis lècheront la poussière.

10 Les rois de Tarsis et des Iles apporteront des présents. Les rois de Saba et de Seba feront leur offrande.

11 Tous les rois se prosterneront devant lui, tous les pays le serviront.

12 Il délivrera le pauvre qui appelle et le malheureux sans recours.

13 Il aura souci du faible et du pauvre, du pauvre dont il sauve la vie.

14 Il les rachète à l'oppression, à la violence ; leur sang est d'un grand prix à ses yeux.

15 Qu'il vive ! On lui donnera l'or de Saba. * On priera sans relâche pour lui ; tous les jours, on le bénira.

16 Que la terre jusqu'au sommet des montagnes soit un champ de blé : et ses épis onduleront comme la forêt du Liban ! Que la ville devienne florissante comme l'herbe sur la terre !

17 Que son nom dure toujours ; sous le soleil, que subsiste son nom ! En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ; que tous les pays le disent bienheureux !

18 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, lui seul fait des merveilles !

19 Béni soit à jamais son nom glorieux, toute la terre soit remplie de sa gloire ! Amen ! Amen


Mercredi 27 Avril 2022
Lu 175 fois