Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Psaume 112 : pour ma mère et ma reine



Je te choisis, ô Marie, pour ma mère et ma reine

Ceux qui connaissent la célèbre prière de consécration à Jésus par Marie de saint L. M. Grignion de Montfort reconnaîtront dans le psaume 112 un écho à Marie Reine : "Heureuse mère au milieu de ses fils" (verset 9). Dans l'élan de l'Assomption, et quel élan puisque Marie s'élance au ciel, l'Eglise célèbre 8 jours après la fête de Marie Reine : "Sa gloire domine les cieux". Il s'agit de la gloire de Dieu qui rayonne en Marie. Pour ceux qui préparent la rentrée (me revoilà terre à terre!), la pré-rentrée peut se comprendre comme le psaume : c'est un psaume de préparation à la gloire de Dieu, remplit d'alleluia et de louanges. 

Le Seigneur domine tous les peuples

Entre des achats de cahiers, crayons, fournitures scolaires, ou avant de reprendre le chemin du bureau pour ceux qui n'y sont pas encore de retour, on peut méditer ce psaume et... aller au cinéma avant de reprendre le collier. Figurez-vous que le dernier Thor peut apporter des pistes théologiques ! Dans Thor, Love and Thunder, il est beaucoup question de peuples païens, de Jupiter (mais non, je ne parle pas de la rentrée politique!), et d'un peuple déraciné qui perd sa planète, la planète Asgard. La présence d'une Thor féminine mais de fait peu mariale, guerrière et copie de Thor au masculin, ne donne pas au peuple d'Asgard une mère.

Voilà donc un peuple privé de sa planète et sans repères. Quelle rapport avec la théologie? Eh bien, au milieu de la destruction de sa planète, le héros se lamente de n'avoir pu sauver sa terre natale bien qu'il ait réussi à sauver son peuple et à le placer dans un immense vaisseau spatial. Il lui est alors déclaré qu'Asgard n'est pas une planète mais un peuple. Et que là où se trouve ce peuple se trouve Asgard. Analogiquement, là où se trouve le peuple de Dieu, sauvé par Jésus, se trouve Dieu. Jésus a dit : "là où je suis, vous serez vous aussi" ( Jean, 14, 3). Cela peut expliquer le fait que le paradis est le peuple des sauvés. Et qu'en son centre se trouve l'Agneau immolé, les douze tribus de Juda, l'Eglise et Marie. On me pardonnera cette théologie d'une laïque plongée dans la culture de son temps : aujourd'hui, il nous faut évangéliser en faisant feu de tout bois, les Jésuites appellent cela l'inculturation et c'est aussi un respect envers la créativité de notre culture contemporaine!

Heureuse mère au milieu de ses fils : Marie Reine

Donc, le psaume 112 est un psaume marial, en quelque sorte. Il décrit la joie d'une femme devenue mère, Mère de Dieu et d'une multitude de peuples. Dans la bible, on trouve cette joie de la maternité physique et/ou spirituelle. Thor, issu des légendes de peuples qui attendaient à leur façon le salut, n'a pas connu cette reine de Gloire et de douceur qu'est Marie : Par elle, Dieu relève les faibles (Marie dira : "Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son alliance en faveur de son peuple à jamais"). Avec Marie, ce n'est pas le marteau ou la hache de Love and Thunder, mais l'arc-en-ciel de l'Alliance! Voilà pourquoi nous pouvons dire chaque jour : "Je te choisis, ô Marie, pour ma mère et ma reine".

AC

01 Alléluia ! Louez, serviteurs du Seigneur, louez le nom du Seigneur !

02 Béni soit le nom du Seigneur, maintenant et pour les siècles des siècles !

03 Du levant au couchant du soleil, loué soit le nom du Seigneur !

04 Le Seigneur domine tous les peuples, sa gloire domine les cieux.

05 Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ? Lui, il siège là-haut.

06 Mais il abaisse son regard vers le ciel et vers la terre.

07 De la poussière il relève le faible, il retire le pauvre de la cendre

08 pour qu'il siège parmi les princes, parmi les princes de son peuple.

09 Il installe en sa maison la femme stérile, heureuse mère au milieu de ses fils.


Lundi 22 Août 2022
Lu 127 fois