Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Psaume 111 : L'Esprit Saint est relation de confiance



Heureux qui aime entièrement la volonté de l'Esprit Saint (V. 1)

Nous connaissons l'image du trèfle de saint Patrick pour exprimer poétiquement le Dieu Trinitaire. Un seul Dieu, trois personnes, un seul trèfle (pas celui à quatre feuille!) et trois feuilles unies entre elles. Beaucoup de choses de notre foi s'expliquent par analogie, c'est ainsi que toute la Somme Théologique de Thomas d'Aquin est analogique. Le psaume 111 par son simple nombre 1+1+1 est en soi une analogie : un seul nombre, 111, et trois chiffres. Mais ces deux analogies ne montrent pas ce que chaque personne de la Trinité a de spécifique. Il nous faut faire confiance à l'Esprit Saint pour entrer concrètement en relation avec chaque personne divine en tant que telle. Mais si nous aimons la volonté du Seigneur, peu à peu il se révèle, et il se révèle trinité.

Lumière des coeurs droits (V. 4)

Je possède un gadget moderne qui illustre aussi à sa façon la Trinité en ajoutant la note de spécificité. Il s'agit d'un ingénieux ventilateur. Vous le savez, j'ai un certain nombre de ventilateurs, mais je n'ai pas la climatisation que ces gadgets rendent superfétatoire. Mon dernier ventilateur est minuscule et peu cher. "Il fait le job" (pas le personnage biblique!) et il en fait beaucoup plus : en plus de ventiler avec trois vitesses puissantes, il est aussi une excellente lampe et une batterie de 5000 mha. 
Ainsi, quand l'Esprit Saint nous éclaire, après nous avoir rafraîchis, il nous redonne de l'énergie! 

A jamais se maintiendra sa gloire (V. 9)

Plus encore l'Esprit Saint nous éclaire, si nous avons le coeur droit et aimons sa volonté, sur Dieu lui-même. Il nous parle de l'amour du Fils mort pour nous sur la Croix et qui a dit : "Je suis la Lumière du monde". L'Esprit Saint, que nous ne voyons pas, se révèle lui-même comme "le vent qui souffle où il veut" (il est bien plus libre que mon minuscule ventilateur multifonction), et il nous révèle à travers le Fils que le Père est la source (la batterie inépuisable!) de notre être.

Celui qui médite les psaumes pour méditer sur la Trinité verra "affluer les richesses" ( v. 3) en sa demeure théologique. Il entrera dans une relation de confiance avec les trois Personnes divines : pour la gloire de Dieu!


AC

01 Alléluia ! Heureux qui craint le Seigneur, qui aime entièrement sa volonté !

02 Sa lignée sera puissante sur la terre ; la race des justes est bénie.

03 Les richesses affluent dans sa maison : à jamais se maintiendra sa justice.

04 Lumière des coeurs droits, il s'est levé dans les ténèbres, homme de justice, de tendresse et de pitié.

05 L'homme de bien a pitié, il partage ; il mène ses affaires avec droiture.

06 Cet homme jamais ne tombera ; toujours on fera mémoire du juste.

07 Il ne craint pas l'annonce d'un malheur : le coeur ferme, il s'appuie sur le Seigneur.

08 Son coeur est confiant, il ne craint pas : il verra ce que valaient ses oppresseurs.

09 A pleines mains, il donne au pauvre ; + à jamais se maintiendra sa justice, sa puissance grandira, et sa gloire !

10 L'impie le voit et s'irrite ; + il grince des dents et se détruit. L'ambition des impies se perdra.


Samedi 21 Mai 2022
Lu 149 fois