Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Premiers éléments de connaissance de Saint Joseph


 

 
                                                                                                             
 
 

JOSEPH, UN JUSTE POUR NOTRE TEMPS

Joseph, nous le connaissons comme tous les évènements et toutes les figures, qui sont à la source de notre foi, par l’Ecriture et par la Tradition.
 
A – Que nous dit l’Ecriture de Joseph ? 1. Qu’il est de race royale, de la lignée du Roi David. (presque) 2. Qu’il vit à Nazareth, ville de Galilée. 3. Qu’il est marié à une Vierge nommée Marie. 4. Que Marie devient enceinte avant qu’ils aient vécu ensemble. (ce qui est fréquent chez les Juifs surtout quand la fiancée est très jeune). 5. Que Joseph est un homme droit, juste. 6. Qu’il est également un homme bon puisqu’il veut éviter à Marie le sort que la justice israélite fait subir aux femmes qui ont commis le péché de la chair en s’unissant à un homme hors du mariage. 7. Que Dieu lui fait par un ange son annonciation à lui (cf. Zacharie et Elizabeth) et qu’il obéit immédiatement. 8. Qu’il obéit à la société civile, l’occupant romain et va se faire recenser à Bethléem. 9. Qu’il est présent à la naissance de Jésus. 10. Qu’il donne à l’enfant le nom de Jésus. 11. Qu’il vient avec Marie à Jérusalem pour accomplir les rites de présentation, ou purification, de circoncision. 12. Il est présent au moment des paroles prononcées par Syméon et Anne de Phanuel. 13. Que c’est lui à qui l’ange apparaît et dit « fuis en Egypte » et il obéit. Puis, plus tard, revient en Israël et particulièrement à Nazareth. 14. Qu’il accomplit les coutumes religieuses juives. La fête de la Pâque et les 12 ans de Jésus. 15. Qu’il est reconnu par Jésus comme un père auquel il est soumis, ce qui n’est pas en contradiction avec les affaires du Père. 16. Enfin, que pour les juifs de son époque, il est considéré comme le père de Jésus.
 
 ELEMENTS CLES :
 
1. Il n’est pas le père biologique. 2. Dieu Le Père lui confie Marie, celle qui donne Dieu au monde et Dieu lui-même en Jésus. 3. Les hommes le reconnaissent comme le Père de Jésus, et Jésus lui-même. 4. C’est un travailleur manuel en dépit de son origine royale. 5. Ce choix s’est porté sur un homme juste, droit, silencieux, obéissant à Dieu, respectant les rites de sa religion qui vient de Dieu et respectant la société civile.
 
B – LA TRADITION
 
Un certain nombre de Pères de l’Eglise parlent avec respect et admiration de Saint Joseph : St Hilaire, St Ambroise, St Augustin, St Jean Chrysostome Au moyen Age, le culte de Saint Joseph est déjà bien ancré. Il s’est développé en lien avec celui de Marie. Saint Bernard, le grand admirateur de Marie est également grand admirateur de Joseph. Mais, ce qui prouve l’importance de cette dévotion, c’est un manuscrit du XIIIème siècle qui nous transmet un office liturgique très complet en l’honneur de Saint Joseph. Il est resté vierge et chaste. Il est juste, obéissant, pieux, bon. Sa gloire est liée au choix divin d’en faire le pont entre l’Ancienne Alliance (la Loi) et la Nouvelle (la Grâce). Comme Abraham, le Père des Croyants, Il a cru et a accepté d’être le gardien du Rédempteur et le Protecteur de la Mère du Rédempteur.
 
Au 16ème Siècle, Sainte Thérèse d’Avila va donner un coup d’accélérateur au culte de Saint Joseph, qui lui a obtenu sa guérison d’une longue maladie (1535-1539). Elle va donc être convaincue de la puissance de son intercession. Elle le prendra comme protecteur de toute son œuvre de réforme du Carmel et de toutes ses fondations.
 
Au 17ème siècle, le grand Evêque Saint François de Salles va montrer toute la grandeur des vertus de Saint Joseph, enfouies dans l’humilité, l’obscurité de sa vie de pauvre artisan.
 

C – L’EGLISE ACTUELLE

Arrivons aux papes de la modernité :

Pie IX, le pape de Vatican I, subit les attaques de l’athéisme et de la Franc-maçonnerie. Le Concile de Vatican I est suspendu en septembre 1870. Le 8 décembre, jour de l’Immaculée Conception,(dogme 1854) Pie IX proclame Joseph patron de l’Eglise Universelle.
 
Léon XIII, le pape de la Doctrine Sociale de l’Eglise, le 15 août 1889 (centenaire de la Révolution) associe Joseph à la protection mariale et lui confie, outre l’Eglise, Modèle de la Vie Chrétienne :
  Les pères de famille,
  Les Vierges,
  Les ouvriers, les prolétaires, les pauvres,
  Les travailleurs manuels.
 
Benoît XV, le pape de la guerre 1914 / 1918.
  Dit, en 1919 : »Joseph nous conduit à Marie et, par Marie à Jésus.
  protecteur des agonisants (entre Jésus et Marie) ».
 
Pie XI qui aime parler de Saint Joseph, insistera sur le rôle éminent que lui a confié la Sainte Trinité en le faisant le protecteur et le gardien des secrets divins (Jésus Marie). Le secret le plus haut : l’union des deux natures. Dieu fait Homme. Ce Pape, . dira qu’il est le Juste, modèle vivant de la justice chrétienne qui doit régner dans la vie sociale (divini Redemptoris) 1937, 19 mars.
 
Pie XII : Saint Joseph Patron et modèle des jeunes époux, des associations ouvrières catholiques. Il institue la fête du 1er mai (Saint Joseph Artisan) en 1955 et publie en 1958 l’année de sa mort une prière indulgenciée pour les artisans.
 
Jean XXIII qui a une grande dévotion à Saint Joseph va introduire Saint Joseph dans le canon romain de la messe, tout de suite après Marie et donc avant les apôtres.
 
Jean-Paul II annonce la couleur de son pontificat par REDEMPOR HOMINIS 1979 (Ecole de spiritualité française post Concile de Trente). On se centre sur la figure du Christ le Nouvel Adam qui permet de comprendre l’homme. La Révélation c’est l’infinie miséricorde (Ste Faustine) sur la Croix Et après REDEMPTORIS MATER 1987 et REDEMPTORIS CUSTOS 15 août 1989 (cf. Léon XIII).
 
La Paternité est un service, Qui n’est pas lié à la biologie mais au rôle d’époux de la mère. C’est Joseph qui donne son nom à Jésus. Le Mariage est un don caractérisé par l’union indivisible des esprits et des cœurs. L’amour don et non consommation de l’autre. Et ce don réciproque confère à l’homme le rôle de père. La mère donne la vie (nature). Le père fait grandir l’enfant pour en faire un adulte responsable (société-culture), un rôle social, mais lié au mariage. Ce rôle social oblige le père à insérer l’enfant dans la société civile (recensement). Ce service conduit l’homme au travail, expression de l’amour, auquel Jésus s’associera 18 ans ! (cf. laborem exercens 1981). Ce rôle paternel fait du père également le prêtre de l’Eglise domestique. Joseph conduit Jésus à sa majorité et la famille au temple. Eglise domestique : la mère en est l’âme, le père est le chef du culte. Le messe du dimanche. D’où l’importance (primauté) de la vie intérieure. Le silence de Joseph. (Il écoute). L’obéissance à Dieu. (Que ta volonté soit faite).
 

Patron de l’Eglise.

Un juste pour notre temps : Modèle des époux, Des pères, Des travailleurs, Des citoyens, Des fidèles de l’Eglise, Protecteur de l’Eglise tout entière dont Marie est l’Icône.


Vendredi 26 Février 2010
Lu 1042 fois