Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

"A qui irions-nous? " Ite ad Joseph!



A qui irions-nous, tu as les paroles de la vie éternelle

Jésus posait la question à ses disciples : "allez vous partir, vous aussi?". Pierre a répondu alors : " A qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle"!

Joseph, en devenant le père adoptif de Jésus, est aussi devenu celui dont la fidélité consolide toutes nos fidélités. C'est la fidélité d'Israël qui est concentrée dans saint Joseph. Comme le patriarche Joseph fils de Jacob, celui de la Genèse, fidèle dans des épreuves qui annonçaient le Messie, saint Joseph devient celui vers qui l'on va.
 

Allez à Joseph

Lorsque les frères de Joseph dans la Genèse se retrouvent confrontés à la famine, ils vont vers Joseph. En réalité, en profondeur, ils vont vers la fidélité de Joseph, leur frère, qui les précède. Ce Joseph qu'ils ont vendu, tout le monde va vers lui : Pharaon lui confie toute l'Egypte et Joseph rempli les greniers. Les Egyptiens vont à Joseph pour recevoir du grain, de la farine. Vous avez faim, vous êtes dans le dénuement, c'est l'épreuve? Allez à Joseph.
Cela vaut pour Saint Joseph : allez à Joseph, car il est fidèle, comme le Joseph de la Genèse.

Les Paroles de la vie éternelle et la fidélité à l'Eglise

Joseph nous mène, au milieu des tribulations, à la fidélité à l'Eglise. Dans les pires épreuves, les scandales, certains écrivent d'excellents livres : "Pourquoi je reste dans l'Eglise". 
Mais franchement, à qui irions-nous? C'est aux loups de quitter l'Eglise. 
Les fausses solutions, comme changer ce que Jésus a établi lui-même, c'est la tentation de l'infidélité pour répondre à l'infidélité. Par exemple quand Jésus parle " de ne pas séparer ce que Dieu a uni", de rester fidèle dans le mariage, fidèle dans la chasteté et le célibat pour le Royaume des prêtres, fidèles à la Parole... La Parole de Jésus nous indique que certaines fausses solutions ( femmes prêtres, etc) ne sont que des tentations d'infidélité plutôt que de suivre la Parole.
"Allez à Joseph" si vous doutez, si on mine votre pauvre petite fidélité assaillie par des conseils d'amoindrissement, de compromis, de demi-fidélité, "allez à Joseph", qui vous mènera à la fidélité, à la victoire, à la résilience contre le défaitisme, au discernement pour chasser les loups qui attaquent la bergerie....
Et si vous voyez que c'est trop haut, trop idéal, trop "top mais pas pour moi", allez-y par étapes, revenez comme les frères de Joseph dans la Genèse après leur infidélité : par étape, avec la maturation du temps, avec le désir de respirer à nouveau, d'y arriver avec les encouragements de celui qui pardonne... Mais ne laissez pas les loups et les défaitistes dire que c'est impossible : rien n'est impossible à Dieu, puisque Dieu est fidèle. Il nous attend avec des greniers plein de farine préparée pour nous soutenir et nous nourrir, il nous attend avec l'aide de saint Joseph pour son Eglise.

Allez à Joseph, pour aller à Jésus!

AC

Samedi 15 Juin 2024
Lu 207 fois