Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Où sont les amoureux de la Lumière et de la Paix? Méditons le psaume 41-42

PSAUME 41
02 Comme un cerf altéré cherche l'eau vive, * ainsi mon âme te cherche toi, mon Dieu.

03 Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant ; * quand pourrai-je m'avancer, paraître face à Dieu ?

04 Je n'ai d'autre pain que mes larmes, le jour, la nuit, * moi qui chaque jour entends dire : « Où est-il ton Dieu ? »

05 Je me souviens, et mon âme déborde : * en ce temps-là, je franchissais les portails ! Je conduisais vers la maison de mon Dieu la multitude en fête, * parmi les cris de joie et les actions de grâce.

06 R / Pourquoi te désoler, ô mon âme, et gémir sur moi ? * Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce : il est mon sauveur et mon Dieu !

07 Si mon âme se désole, je me souviens de toi, * depuis les terres du Jourdain et de l'Hermon, depuis mon humble montagne.

08 L'abîme appelant l'abîme à la voix de tes cataractes, * la masse de tes flots et de tes vagues a passé sur moi.

09 Au long du jour, le Seigneur m'envoie son amour ; * et la nuit, son chant est avec moi, prière au Dieu de ma vie.

10 Je dirai à Dieu, mon rocher : « Pourquoi m'oublies-tu ? * Pourquoi vais-je assombri, pressé par l'ennemi ? »

11 Outragé par mes adversaires, je suis meurtri jusqu'aux os, * moi qui chaque jour entends dire : « Où est-il ton Dieu ? »

12 R / Pourquoi te désoler, ô mon âme, et gémir sur moi ? * Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce : il est mon sauveur et mon Dieu !



Psaume de lumière

Nous entendons souvent les psaumes de façon tronquée, extraits par extraits. La liturgie des heures nous les propose tous mais avec une certaine discontinuité. Le temps liturgique permet d'avoir une idée d'ensemble, mais tout chrétien qui médite la Parole devrait avoir lu les psaumes en continu, un par jour, pendant 150 jours. (Je parle pour moi, bien sûr!).

D'une lecture continue jaillissent des thèmes récurrents inséparables : la lumière, la paix, la justice, la vérité, la beauté, la miséricorde, etc. 

Ici, nous allons juste méditer un peu de la Lumière et de la Paix qui viennent de la Face du Seigneur.

Pourquoi vais-je assombri, pressé par l'ennemi ?

Une amie utilise une lampe de luminothérapie les matins en automne et en hiver. Elle m'explique que la lampe doit être à une distance courte de son visage, reproduisant une lumière semblable au spectre de la lumière d'été. Pour le spleen saisonnier, cette exposition à la lumière, de dix à 30 mn chaque matin, est excellente : elle régule l'hormone du sommeil et redonne du punch !

Nous allons assombris par l'ennemi, l'absence de lumière, au sens spirituel aussi : s'exposer à la Face du Seigneur est le remède au malheur spirituel. Sur ce plan qui n'est pas thérapeutique mais spirituel, la Lumière nous parvient par la Parole de Dieu, par la méditation quotidienne (comme la lampe de luminothérapie!) et par l'Adoration eucharistique. Cette dernière, affaiblie par les fermetures d'Eglises dues au Covid doit retrouver plus de force réparatrice et consolatrice.

Où est-il ton Dieu?

" Je suis la Lumière du monde", a dit Jésus. Mon Dieu est dans la lumière, il est la Lumière. Quand cette lumière disparaît, la guerre commence et gagne du terrain. 
Voilà pourquoi le psaume se poursuit dans le psaume 42, et en réalité aussi dans le psaume 43. Le psaume 42 implore : "Envoie ta Lumière et ta vérité"! C'est ce que Dieu fait par sa Parole, quand on la médite! C'est ce qu'il fait par le Saint Sacrement, l'Eucharistie : s'exposer à cette lumière de l'Adoration renouvelle notre énergie spirituelle à faire le bien, à espérer, à aimer. 

 

PS 42 Rends-moi justice, ô mon Dieu, défends ma cause contre un peuple sans foi ; de l'homme qui ruse et trahit, libère-moi. C'est toi, Dieu, ma forteresse : pourquoi me rejeter ? Pourquoi vais-je assombri, pressé par l'ennemi ? Envoie ta lumière et ta vérité : qu'elles guident mes pas et me conduisent à ta montagne sainte, jusqu'en ta demeure. J'avancerai jusqu'à l'autel de Dieu, vers Dieu qui est toute ma joie ; je te rendrai grâce avec ma harpe, Dieu, mon Dieu ! Pourquoi te désoler, ô mon âme, et gémir sur moi ? Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce : il est mon sauveur et mon Dieu !

Voilà pourquoi le psaume 43 ajoutera exactement dans la même ligne des deux psaumes précédents que la force humaine de la guerre, les efforts humains, le pélagianisme ne sont pas la source de la victoire. La Paix ne vient pas du guerrier même quand il défend légitimement une cause juste, car il est déjà assombir par l'ennemi qui est la tentation de continuer la guerre :  "Ce n'était pas leur épée qui possédait le pays, ni leur bras qui les rendait vainqueurs, mais ta droite et ton bras, et la lumière de ta face, car tu les aimais".

Ainsi, la "lumière de sa face", qui parcourt ces trois psaumes produit la Paix intérieure, celle qui vient de Lui, créant des amoureux de la Lumière et de la Paix. Et ceux qui ont recours à des lampes de luminothérapie y trouveront aussi leur compte : la lumière matérielle a toujours été le symbole de la Lumière céleste : "Je suis la Lumière du Monde", et le Créateur de toute lumière !

AC

Mercredi 23 Mars 2022
Lu 199 fois