Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Mars over, Adieu Saint Joseph ?



Le mois de Saint Joseph s'achève, Mars over, adieu Saint Joseph ? Notre époque est habituée au rythme des médias, une nouvelle chasse l'autre, un " événementiel" s'oublie aussitôt...faut-il pour autant mettre saint Joseph au rancard comme un vulgaire marronnier journalistique ( ces sujets qui reviennent une fois l'an) jusqu'à l'année prochaine, en attendant l'Année de Saint Joseph après l'Année Sainte de la Miséricorde ? 

Mais le temps liturgique n'est pas le temps journalistique qui nous formate dans l'oubli. C'est l'inverse, le temps liturgique nous rend la mémoire et la liberté de durer...

Si la liturgie a placé Saint Joseph comme dans sa vie terrestre à la Naissance, il s'efface devant Pâques après avoir mené le Christ à la plénitude de son âge. Il en est de même pour l'Eglise, que Saint Joseph protège inlassablement jusqu'à la plénitude des temps. La liturgie place donc saint Joseph à l'orée du mois de Marie, en Mai : une journée de seuil, en quelque sorte, et à nouveau le Gardien s'efface, fidèle à sa sainteté propre, qui est celle de l'humilité, de l'anti-star système.

Le Cardinal Newman disait que Saint Joseph allait être de plus en plus connu et loué dans l'Eglise : proportionnellement au nombre de Chrétiens qui sauront comme lui s'effacer devant le Christ et être d'une loyauté sans faille envers Marie et l'Eglise. 

Il n'est donc pas trop tard pour se rendre dans un Sanctuaire de Saint Joseph, ou pour prévoir une session de rattrapage en Mai. Ce beau tableau symbolise cette réalité des grâces qui viennent par Saint Joseph dans ses sanctuaires : Au Canada à Mont Royal, en France au Bessillon ou bien à Saint Joseph de Bon Espoir d'Espaly...Marie n'est pas loin, car si toutes grâces passent par elle, elle peut très bien choisir de les déléguer à son cher Saint Joseph, si uni à elle par le Christ qu'il est impossible de les séparer.

Alors, pourquoi une telle discrétion de Saint Joseph et sur Saint Joseph, me direz-vous ? A Fatima, lors de la dernière apparition, Saint Joseph apparaît avec l'Enfant Jésus dans ses bras et Marie à ses côtés  ( voir notre article). Le centre, c'est bien l'Enfant Jésus, le Christ Sauveur. Marie et Joseph portent Celui qui sauve, chacun le porte à sa manière, Marie en son sein maternel, Joseph sur son bras paternel. Dans la vision de Fatima, Saint Joseph bénit le monde avec l'Enfant Jésus, puis il s'efface ( et oui, encore et toujours!) pour laisser la place à Jésus adulte et à Notre Dame du Mont-Carmel.  Ce que Dieu a uni, qui pourrait le désunir? A Fatima comme toujours, Saint Joseph et la Sainte Famille viennent protéger les Familles du monde entier.

Oui, il n'est jamais trop tard pour demander des grâces à Saint Joseph, et après le mois de Saint Joseph, pourquoi ne pas l'inviter au quotidien, sachant que dans nos vies il introduira Marie et Jésus, un Jésus d'abord enfant puis adulte, c'est-à-dire une foi plus mûre? 


Buiss'Ardent


Vendredi 27 Mars 2015
Lu 405 fois