Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

La puissance inépuisable de Dieu (Ps 104)



Cherchez le Seigneur et sa puissance : une batterie inépuisable?

J'ai chez moi de plus en plus d'objets sur batterie. On sait que la pollution par batterie est un enjeu de sauvegarde de la planète. De plus, l'exploitation des mineurs travaillant pour extraire le lithium est un drame humanitaire. Et pourtant, j'ai de plus en plus de batteries chez moi. Elles sont toujours plus puissantes : 5000 mAh, 10 000 mAh, 12 000, etc. Et leur durée de vie augmente. Mais il y a toujours quelque chose de branché sur mon ordinateur ou ailleurs. Actuellement, c'est un chauffe-main batterie : il permet de recharger le téléphone portable tout en me réchauffant quand je suis dehors. 

Quelle est la puissance que je cherche? Celle qui ne s'épuise jamais?

Parole édictée pour mille générations

Mille générations! Même si je recharge 1000 fois mon chauffe-main, et mon téléphone sur mon chauffe-main, et ma veste chauffante, et bientôt pourquoi pas ma boîte repas, tous ces objets n'ont pas force de loi pour mille générations. Ils seront vite obsolètes. C'est tellement programmé que certains ont un IMEI : un numéro que le distributeur peut actionner pour arrêter la batterie à distance. Cette arme de guerre latente pourrait d'un clic désactiver des milliers de batteries. 

Finitude ! Obsolescence! La parole de Dieu, elle, ne cesse de s'accomplir. Elle fera ce qu'elle promet, elle le fait déjà et le continue sans interruption. Le cardinal Newman dit cette phrase magnifique : "Dieu qui réalise graduellement ce qu'il a absolument décidé" (On the developpment of doctrine).

Ne touchez pas à ce qui m'est consacré

Le peuple choisi de Dieu, le Peuple Juif, et dans la nouvelle Alliance, le peuple consacré par le baptême (on trouve cette expression de plus en plus, et je viens de la lire dans la ratio nationalis de formation des prêtres au numéro 212, elle vient de Vatican II, dans Presbyterorum ordinis (PO 12). "Par la consécration baptismale, les prêtres partagent avec tous les autres fidèles la vocation commune à la sainteté". Je ne suis pas prêtre, mais mon goût pour le droit canon m'a fait lire cette "ratio nationalis instutionalis sacerdotis" (16 février 2022). Et cette phrase, issue du document romain sur lequel se base chaque ratio nationalis me confirme que la consécration baptismale doit être redécouverte, remise en avant pour tous : le baptême est la consécration qui nous donne à tous une égale dignité. Le décret de Vatican II Apostolicam Actuositatem dira la même chose pour les Laïcs : Apostolicam actuositatem n° 3 : « Les laïcs tiennent de leur union même avec le Christ Chef le devoir et le droit d’être apôtres. Insérés qu’ils sont par le Baptême dans le Corps Mystique du Christ, fortifiés grâce à la Confirmation par la puissance du Saint-Esprit, c’est le Seigneur lui-même qui les députe à l’apostolat. S’ils sont consacrés sacerdoce royal et nation sainte (cf. I Petr. II, 4-10), c’est pour faire de toutes leurs actions des offrandes spirituelles, et pour rendre témoignage au Christ sur toute la terre. »

Car ce que Dieu a absolument décidé, et qu'Il met en oeuvre progressivement, c'est notre salut et notre sainteté en tant que peuple consacré par le Baptême.
Quand nous amoindrissons la consécration baptismale, le clericalisme et le laïcalisme déforment cette consécration. "Ne touchez pas à ce qui m'est consacré" signifie aussi de respecter la dignité égale (mais diversifiée) de chaque vocation.

Un fleuve coule au désert

Le baptême est ce fleuve qui coule au désert. Il ne s'interrompt jamais, même quand nous déversons le sable de nos tempêtes et de nos péchés sur la source. Elle est toujours là, elle est inépuisable. Ils sont loin, mes gadgets branchés (bien que parfois utiles et souvent ingénieux). La source du baptême n'a pas d'IMEI : Dieu ne la déconnecte jamais. Je peux, moi, ne plus me brancher sur Dieu, mais la décision est de mon côté. Dieu viendra toujours me chercher dans mon désert!

Pourvu qu'ils gardent ses volontés

Si je garde les "volontés du Seigneur", je ne peux m'épuiser : mes propres forces seront renouvelées, mais pas par ma propre énergie. Mes mAh ne sont pas inépuisables, mais sa Puissance et sa Fidélité accompliront ce qu'Il a décidé. L'énergie du baptême, "cette source dans le désert" accomplit ce miracle ultime (bien plus grand que la batterie inépuisable) : les miracles énumérés par le psaume 104 sont l'annonce du miracle du Salut par le baptême. "Redites sans fin ses merveilles" et sa Puissance!

AC


PSAUME 104

01 Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, annoncez parmi les peuples ses hauts faits ;

02 chantez et jouez pour lui, redites sans fin ses merveilles ;

03 glorifiez-vous de son nom très saint : joie pour les coeurs qui cherchent Dieu !

04 Cherchez le Seigneur et sa puissance, recherchez sans trêve sa face ;

05 souvenez-vous des merveilles qu'il a faites, de ses prodiges, des jugements qu'il prononça,

06 vous, la race d'Abraham son serviteur, les fils de Jacob, qu'il a choisis.

07 Le Seigneur, c'est lui notre Dieu : ses jugements font loi pour l'univers.

08 Il s'est toujours souvenu de son alliance, parole édictée pour mille générations :

09 promesse faite à Abraham, garantie par serment à Isaac,

10 érigée en loi avec Jacob, alliance éternelle pour Israël.

11 Il a dit : « Je vous donne le pays de Canaan, ce sera votre part d'héritage. »

12 En ces temps-là, on pouvait les compter : c'était une poignée d'immigrants ;

13 ils allaient de nation en nation, d'un royaume vers un autre royaume.

14 Mais Dieu ne souffrait pas qu'on les opprime ; à cause d'eux, il châtiait des rois :

15 « Ne touchez pas à qui m'est consacré, ne maltraitez pas mes prophètes ! »

16 Il appela sur le pays la famine, le privant de toute ressource.

17 Mais devant eux il envoya un homme, Joseph, qui fut vendu comme esclave.

18 On lui met aux pieds des entraves, on lui passe des fers au cou ;

19 il souffrait pour la parole du Seigneur, jusqu'au jour où s'accomplit sa prédiction.

20 Le roi ordonne qu'il soit relâché, le maître des peuples, qu'il soit libéré.

21 Il fait de lui le chef de sa maison, le maître de tous ses biens,

22 pour que les princes lui soient soumis, et qu'il apprenne la sagesse aux anciens.

23 Alors Israël entre en Égypte, Jacob émigre au pays de Cham.

24 Dieu rend son peuple nombreux et plus puissant que tous ses adversaires ;

25 ceux-là, il les fait se raviser, haïr son peuple et tromper ses serviteurs.

26 Mais il envoie son serviteur, Moïse, avec un homme de son choix, Aaron,

27 pour annoncer des signes prodigieux, des miracles au pays de Cham.

28 Il envoie les ténèbres, tout devient ténèbres : nul ne résiste à sa parole ;

29 il change les eaux en sang et fait périr les poissons.

30 Des grenouilles envahissent le pays jusque dans les chambres du roi.

31 Il parle, et la vermine arrive : des moustiques, sur toute la contrée.

32 Au lieu de la pluie, il donne la grêle, des éclairs qui incendient les champs ;

33 il frappe les vignes et les figuiers, il brise les arbres du pays.

34 Il parle, et les sauterelles arrivent, des insectes en nombre infini

35 qui mangent toute l'herbe du pays, qui mangent le fruit de leur sol.

36 Il frappe les fils aînés du pays, toute la fleur de la race ;

37 il fait sortir les siens chargés d'argent et d'or ; pas un n'a flanché dans leurs tribus !

38 Et l'Égypte se réjouit de leur départ, car ils l'avaient terrorisée.

39 Il étend une nuée pour les couvrir ; la nuit, un feu les éclaire.

40 A leur demande, il fait passer des cailles, il les rassasie du pain venu des cieux ;

41 il ouvre le rocher : l'eau jaillit, un fleuve coule au désert.

42 Il s'est ainsi souvenu de la parole sacrée et d'Abraham, son serviteur ;

43 il a fait sortir en grande fête son peuple, ses élus, avec des cris de joie !

44 Il leur a donné les terres des nations, en héritage, le travail des peuples,

45 pourvu qu'ils gardent ses volontés et qu'ils observent ses lois. Alléluia !


Jeudi 7 Avril 2022
Lu 234 fois