Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

L'intérieur peut être plus grand que l'extérieur, comme à l'Annonciation



L'intérieur peut être plus grand que l'extérieur, comme à l'Annonciation
Marie était confinée dans sa petite maison. Et voilà que l'Esprit Saint descend sur elle. l'Infini entre dans cette demeure. Comme le dit un poète en son genre, Michael Ende, dans des contes non traduits en français aussi célèbres en Allemagne que son Histoire san Fin, l'intérieur peut être plus grand que l'extérieur, c'est une réalité accessible à tout chrétien. Ainsi, Ende imagine une voiture qui contient toute une famille de douze personnes, alors qu'à l'extérieur, elle est minuscule. Parabole de l'imagination qui ouvre les horizons et permet de faire tomber les murs les plus étroits et fait voyager autrement.

Les écrivains profanes récents l'ont perçu aussi. Que l'on songe Aux Animaux Fantastiques : la maison du héros est toute à l'intérieur d'une petite valise. Et elle est immense. 
Que le petit espace ouvre sur le grand peut nous aider, dans la vie de tous les jours comme dans la vie de prière. Il y a là une analogie du baptême. La Trinité habite en notre minuscule corps! Si nous entrons en nous, nous trouverons l'Infini, Dieu Lui-Même. Pensons à l'Eucharistie, à ce Pain qui renferme le Tout-Puissant. Non seulement il est un " extérieur" qui renferme un "intérieur infini", mais en plus, il grandit à chacune de nos communions à l'intérieur de nous! 

Quant à la Sainte Famille, elle accueillait à Nazareth dans sa petite maison le Créateur de l'Univers. Il semble donc que l'infiniment Grand se moque du confinement. Avec Lui, nous avons accès à bien plus grand sans pour autant échapper à notre petitesse. Songeons que souvent l'Esprit Saint est confiné dans  nos coeurs égoïstes et que nos péchés rallongent son confinement. 

En attendant l'Esprit Saint qui déconfinera tout, transformons ce confinement en Cénacle, avec Marie au centre, Joseph pour veiller avec nous et préparer le terrain, et Jésus pour habiter l'intérieur, l'embellir, le faire mûrir comme un fruit avant d'éclore.
 

Mercredi 25 Mars 2020
Lu 139 fois