Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

L'alliance dans la paternité, Jean-Paul II , saint Joseph et la Paternité divine.

Discours du pape Jean-Paul II à Avezzano ( 24 mars 1985) : une théologie de la paternité spirituelle ancrée dans la seule paternité divine et illustrée par la paternité de saint Joseph, modèle pour toute alliance dans la paternité de Dieu.( mariage, sacerdoce, célibat consacré, vie de travail).



Les fondements de la paternité spirituelle.

La cité d'Avezzano
La cité d'Avezzano

1. Tu es mon Père... et le rocher de mon salut (Psaume LXXXVIII 27). Avec ces paroles de la Liturgie d'aujourd'hui je désire, ensemble avec vous, chers Frères et Sœurs, adorer la Paternité de Dieu dans la grande et humble figure de l'époux de la Très Sainte Vierge, que nous commémorons en ce dimanche qui suit immédiatement sa fête.
depuis tant de siècles et de générations, la paternité de Dieu est adorée par les fils et les filles de cette terre! depuis tant de siècles et de générations, cette paternité est invoquée comme " le Rocher de notre salut" !
 
 
 


 


La terre des marches ( Abruzzes, italie)

Carte de la terre des Marches ( italie)
Carte de la terre des Marches ( italie)

L'Eglise des marches a un long passé. Ici se rejoignent les temps de l'annonce évangélique succédant immédiatement aux temps des apôtres; ici la foi a de profondes racines, suscitant une floraison de vie chrétienne dont les signes sont visibles tout alentours : églises, monastères de grande valeur historique et artistique; ici la foi persévère encore vigoureusement de nos jours.

 


Vue d'Avezzano
Vue d'Avezzano


Animés par cette même foi, nous sommes rassemblés aujourd'hui autour de l'autel pour célébrer les divins mystères ensemble devant cette cathédrale construite comme toute la ville d'Avezzano après le tremblement de terre de 1915. je salue l'évêque, Mgr Biagio Vittorio terrinoni, avec le clergé, les religieux et religieuses du diocèse, les laïcs des associations variées et des mouvements chrétiens, je vous salue tous, frères et soeurs, qui êtes venus pour cette rencontre de foi et de prière; une pensée particulière pour les malades, qui contribuent tant par leur souffrance au bien spirituel de toute la communauté.

 


Le Dieu de l'Alliance : l'Eglise professe cette particulière alliance dans la Paternité de Dieu.


 Je vous exprime ma joie vive de pouvoir aujourd'hui, comme évêque de Rome et successeur de saint Pierre, adorer avec vous le Dieu de l'Alliance, que l'Eglise vénère avec la parole du Psalmiste :
 
 

J'ai conclu un pacte avec mon élu. Je me suis lié par serment à David, mon serviteur : J'affermirai ta race à perpétuité... (Psaume LXXXVIII 4-5) Le Psalmiste parle de David-roi, mais la liturgie indique Joseph de Nazareth, le charpentier. Dieu a conclu avec lui une alliance particulière, que l'Eglise compare avec celle de Dieu avec Abraham et David.
   
Le Dieu de l'Alliance dit à Abraham : Je te rendrai père d'une multitude de peuple (Genèse XVII 5). Et à Joseph de Nazareth Dieu dit : je t'ai fait père... le père de mon Fils ! Devant les hommes j'ai fait de toi le père de Celui qui fut conçu du Saint-Esprit - Toi, qui comme Abraham eut foi en espérant contre toute espérance (Romains IV18 ; cf. Genèse XV 6). Et en cette foi tu as accueilli sous ton toit Celui qui fut Espérance et Attente de tous les peuples : Jésus, fils de Marie. Par la solennité d'aujourd'hui l'Eglise professe et loue cette particulière alliance dans la Paternité, à laquelle Joseph de Nazareth a eu part encore plus qu'Abraham.

 


L'accomplissement de l'espérance, au côté de Saint Joseph.

L'alliance dans la paternité, Jean-Paul II , saint Joseph et la Paternité divine.

 3. Abraham crut contre toute espérance au fait de pouvoir devenir père d'une multitude de peuple - contre toute espérance parce que, humainement, il ne pouvait attendre un fils. Joseph crut que à son côté aurait lieu l'accomplissement de l'Espérance. Il crut que par l'opération du Saint-Esprit Marie, son épouse promise, la Vierge de Nazareth, était devenue mère avant qu'ils eussent habité ensemble (Matthieu I 18).


Ce que crut Joseph : l'incarnation du Fils de Dieu.


Voici les paroles du Messager de Dieu auxquelles crut Joseph : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre Marie pour femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient de l'Esprit Saint. Elle va mettre au monde un fils à qui tu donneras le nom de Jésus, car il sauvera son peuple de ses péchés (Matthieu I 20-21). Comme elles sont proches ces paroles de l'annonciation de l'Ange, entendues par Joseph, de celles de l'annonciation qu'avait entendues Marie ! Elles se complètent réciproquement et expliquent ensemble le mystère divin de l'Incarnation du Verbe, Fils de Dieu.

L'alliance dans la paternité, Jean-Paul II , saint Joseph et la Paternité divine.

L'Alliance dans la Paternité : l'insondable mystère de la Paternité Divine.

L'alliance dans la paternité, Jean-Paul II , saint Joseph et la Paternité divine.


 
4. Joseph, qui avait cru à ces paroles, conclut avec Dieu une Alliance particulière : l'Alliance dans la Paternité. Par la suite, il devait savoir ce que signifiaient dans sa vie et dans sa vocation les expressions du Psaume : Il m'invoquera : Tu es mon Père (Psaume LXXXVIII 27). De fait Jésus l'appelait ainsi. Et tous disaient de même, appelant Jésus le fils du charpentier (Matthieu XIII 55). Et lui, Joseph, savait que ces paroles se référaient au Père Eternel, Créateur du ciel et de la terre.
 
 

Il savait que s'était accomplie l'Alliance la plus sacrée. Il savait que sa pauvre maison de Nazareth avait été remplie de l'insondable mystère de la Paternité divine, dont lui même, Joseph, était devenu le dépositaire le plus proche et le serviteur fidèle. Lui, l'époux de Marie, la servante du Seigneur. Et quand chaque jour il s'approchait de son établi de travail, il savait que son travail faisait une seule chose avec le mystère de la Famille dans laquelle le fils Eternel de Dieu était devenu un enfant. Il savait et croyait, il eut foi espérant contre toute espérance.


La Paternité divine se révèle dans la vie de saint Joseph

L'alliance dans la paternité, Jean-Paul II , saint Joseph et la Paternité divine.


5. Je suis heureux d'adorer aujourd'hui avec vous, chers frères et soeurs, la paternité divine qui s'est révélée de façon admirable dans la vie et la vocation de Joseph de Nazareth.
En Lui le travail humain s'unit de façon cohérente avec la vie de la famille. C'est pour cela que la célébration de Saint Joseph est en même temps la fête de la famille et du travail.

Nous avons rendu témoignage à cela en rencontrant précédemment les multiples formes du travail humain, ici sur votre terre, au centre spacial, avec les travailleurs de la terre et ceux des usines, avec les hommes qui se consacrent aux activités les plus anciennes comme ceux qui oeuvrent dans les domaines les plus avancés de la technologie. Et maintenant, par la liturgie de Saint Joseph, mettons ensemble le travail et la famille, en réfléchissant sur ces deux réalités à la lumière de la Parole de Dieu.
 

 


L'Alliance entre le travail et la famille.

Centre télespatial des Marches, visite de JP II
Centre télespatial des Marches, visite de JP II


6. L'alliance entre le travail et la famille, qui s'est actualisée dans la vie de Saint Joseph, trouve son reflet dans la vie de toute famille et dans la vie humaine de tout travailleur. Dans le plan de Dieu, en effet, l'homme a le droit naturel de fonder sa propre famille et celle-ci, pour subvenir à ses besoins, doit pouvoir compter sur l'apport du travail humain. Sur ces deux valeurs, l'une liée au travail, l'autre subséquente au caractère familial de la vie humaine, je me suis exprimé dans l'encyclique Laborem exercens ( Laborem exercens, 10).



Il est nécessaire que les deux domaines de valeur s'accordent correctement, pour le moins. S'il est vrai que le travail rend possible la fondation et la vie d'une nouvelle famille, il est vrai aussi que dans la famille se fait l'éducation au travail et par le travail se fait la maturation de l'être humain. Il faut donc affirmer avec clarté que " la famille est est, en elle-même, une communauté rendue possible par le travail et la première école interne de travail pour tout être humain;" (Ivi).

 


La dimension familiale du travail humain, un des sommets de la Doctrine Sociale de l'Eglise.

Vous voyez alors, chères frères et soeurs, les conséquences immédiates de cette affirmation. La conséquence est que "la famille est un des plus important point de référence, selon lequel doit être constitué l'ordre éthico-social du travail humain" ( JP II Laborem exercens, 10) Cette dimension familiale du travail humain constitue un des sommets de la Doctrine Sociale de l'Eglise.

 


Et ceci est un fondement confirmé par la vie de Saint Joseph et de la Sainte Famille : les deux domaine de valeur se sont rencontrés et admirablement conjugués. Ce n'est pas sans signification que le Fils de Dieu ait voulu naître dans une famille et se charger de la fatigue d'un travail lourd comme celui de charpentier. En un certain sens, on peut vraiment dire que le mystère de l'Incarnation " passe" à travers ces deux réalités humaines : la réalité de la famille et celle du travail. D'un tel mystère, saint Joseph devient le dépositaire le plus intime et le serviteur le plus fidèle, lui que la Providence avait destiné à revêtir le rôle de père de Famille et d'homme du travail. En honorant aujourd'hui Saint Joseph, nous rendons hommage à la sainteté de la famille et du travail, ces deux dimensions humaines fondamentales qui trouvent en lui une réalisation si haute et singulière.

 


L'Alliance dans la Paternité de Dieu pour les prêtres.

L'alliance dans la paternité, Jean-Paul II , saint Joseph et la Paternité divine.

7. Faire mémoire de Saint Joseph n'est pas seulement la fête du travail et de la famille. C'est aussi une fête particulière de l'Eglise : de cette Eglise qui se trouve sur les Terres Marsicannes.

Sur le mystère divin de " l'Alliance dans la Paternité" réfléchissent encore aujourd'hui ceux qui sont ministres de l'Autel et de l'Eucharistie dans l'Eglise des terres marsicannes et qui sont aujourd'hui réunis autour de leur évêque et du successeur de Pierre;
 
 

Eux également ont conclu avec Dieu une alliance dans la Paternité grâce à laquelle tant d'âmes ont pu être élevées à la vie nouvelle dans le Christ. C'est une vraie paternité spirituelle que d'être ministre de Dieu. Saint Paul se réclamait d'elle quand il s'exclamait avec fierté : Eussiez-vous, en effet, dix mille maîtres dans le Christ, vous n'avez pas plusieurs pères : or, c'est moi qui, par l'Evangile, vous ai engendrés en Jésus-Christ (I Corinthiens IV 15). Et puisque sur le plan surnaturel comme sur le plan naturel, la mission de la paternité ne se limite pas à l'événement de la naissance, mais s'étend jusqu'à embrasser d'une certaine manière toute la vie, l'apôtre Paul pouvait s'adresser à ses chrétiens avec cette autre vibrante apostrophone : Mes petits enfants pour qui j'endure à nouveau les douleurs, jusqu'à ce que le Christ soit formé en vous (Galates IV 19).
 
 

Le ministère du prêtre est ministère de paternité. Le comprendre signifie comprendre aussi le sens profond de cette alliance spéciale avec Dieu qu'est le célibat. Il s'agit d'une alliance dans la paternité qui, si elle est vécue dans la foi espérant contre toute espérance, se révèle extraordinairement féconde. Comme Abraham, le prêtre devient également père d'un grand nombre de nations (Romains IV 18), et trouve dans les générations de chrétiens qui fleurissent autour de lui la récompense des fatigues, des renoncements, des souffrances dont est tissé son service quotidien.
    


Le coeur de l'alliance dans la Paternité : définition de la paternité spirituelle du prêtre.

L'alliance dans la paternité, Jean-Paul II , saint Joseph et la Paternité divine.

Chers prêtres, sachez vivre avec générosité chaque jour cette alliance renouvelée avec Dieu dans la paternité spirituelle, orientant vers elle toute tâche de votre ministère. Donnez bon témoignage de la sainteté de la Parole de Dieu, en l'annonçant avec soin et amour, afin qu'elle soit comprise et vécue par le Peuple qui vous est confié. Célébrez avec conviction intérieure les sacrements du salut, spécialement ceux de l'Eucharistie et de la Réconciliation, portant les fidèles à goûter les trésors de la liturgie et à s'en nourrir pour une vie chrétienne toujours plus intense. Conduisez avec sens de la responsabilité les communautés que vous êtes appelés à diriger, en participant, activement aux joies et aux douleurs des gens en vous appuyant toujours plus et toujours mieux sur la collaboration des laïcs engagés. Je veux redire à tous ma cordiale estime et ma reconnaissance pour la constance avec laquelle vous restez à votre poste, parfois dans des conditions isolées et pénibles, témoignant aux personnes souvent âgées et isolées la tendresse de Dieu qui ne cesse de se préoccuper amoureusement de tous ses fils, aussi des plus pauvres et des plus oubliés.


La vie consacrée, reflet de Joseph.

8. Ma pensée se tourne maintenant vers les religieux et religieuses qui, dans cette Eglise des marches vivent leur consécration à Dieu dans la profession des voeux de pauvreté, chasteté, obéissance. Quel exemple admirable pour vous tous, cher frères et soeurs, dans la personne du chaste époux de la Sainte Vierge, Saint Joseph, le pauvre charpentier de Nazareth, qui accomplit attentivement et fidèlement la volonté du Père céleste! Son alliance avec Dieu dans la paternité se reflète dans votre vie de consécration, parce que chacun de vous, selon les charismes respectifs, contribue à la genèse et à la croissance du Christ total. La vie de Joseph, consacré à Dieu au côté de Marie pour remplir le rôle de père en ce qui concerne le Verbe incarné, vous inspire et vous soutient dans l'engagement quotidien selon la correspondance à la vocation reçue.

 


La vie consacrée, signe prophétique de la primauté de Dieu sur tout et tous.

Avec ma reconnaissance sincère pour votre présence active dans la vie pastorale de cette Eglise-dans les paroisses, les hôpitaux, les jardins d'enfants, les écoles, les oeuvres sociales et caritatives-je désire vous adresser une invitation pressante à être fidèles aux exigences de la vie consacrée. Elle s'exprime, cette fidélité, dans l'adhésion joyeuse à la vie communautaire; dans le témoignage au milieu du peuple des charismes respectifs; dans le service patient et empressé envers toute personne en difficulté; en faisant de vous-mêmes, au milieu des frères, un signe prophétique de la primauté de Dieu sur tout et tous.
 


Joseph, protecteur et père sur la terre du Fils Eternel de Dieu.

L'alliance dans la paternité, Jean-Paul II , saint Joseph et la Paternité divine.

9. Joseph témoigna de cette primauté par toute sa vie. Aujourd'hui la liturgie met en un certain sens dans son cœur et sur ses lèvres les paroles du Psaume : je veux chanter éternellement les bontés du Seigneur, Ma bouche annoncera d'âge en âge ta fidélité. Tu as dit en effet : la grâce est un édifice éternel ; Tu as affermi ta fidélité dans les cieux. (Psaume LXXXVII 2-3).

Joseph, homme juste, époux très chaste de Marie, charpentier de Nazareth, proclame dans la solennité d'aujourd'hui dans l'Eglise la grâce extraordinaire de Dieu, qui lui fut conférée à l'instar d'Abraham : la grâce de l'Alliance dans la paternité !

Et il proclame la fidélité de Dieu à cette Alliance, qui s'accomplit dans le silence de la pauvre maison en Galilée, où le travail remplissait les journées de la vie de la Sainte Famille.

Et nous en regardant la figure du Charpentier de Nazareth, nous prions pour que la grâce du Père Eternel accompagne notre travail quotidien, unisse nos familles dans la communion, fructifie au service de l'Eglise dont Joseph est protecteur et père, comme il fut protecteur et père sur la terre du Fils Eternel de Dieu.


Le coeur de Joseph uni à la maternité divine de Marie.

je veux encore adresser mes remerciements pour cette invitation cordiale, que nous n'avons pu réaliser au jour de la saint Joseph mais seulement aujourd'hui. Saint Joseph nous a offert aujourd'hui sa serénité et nous a donné de se souvenir de lui comme patron des familles et du travail humain, en cette vigile de l'Annonciation. Les deux mystères sont si proches : la maternité divine de Marie est intimement présente à la pensée et au coeur de son époux.
 

Je remercie tous mes confrères dans l'épiscopat, les prêtres, les religieux, toutes les personnes présentes, tout le peuple de Dieu d'Avezzano et toutes les Marches avec leur tradition civile et religieuse. Je vous remercie, vous qui représentez ces traditions et les avez à coeur. Vous toutes, les familles, vous les travailleurs et les travailleuses, les communautés et les mouvements qui portent tant la vie dans l'Eglise de Dieu : Action catholique, Néocatéchuménat, ACLI. D'une manière particulière, je tiens à remercier les chers malades qui ont offert leur maladie sur l'autel. Je salue les séminaristes qui sont l'espérance de cette Eglise. Peut-être ai-je oublié quelqu'un. Mais que tous se sentent nommés, remerciés, embrassés. merci pour cette belle expérience d'Eglise. Je remercie la Providence pour cette splendide journée. Les montagnes nous ont offert un spectacle merveilleux, les choeurs nous ont permis de louer Dieu ensemble. Loué soit Jésus-Christ, au revoir à Rome.

 JP II.
L'alliance dans la paternité, Jean-Paul II , saint Joseph et la Paternité divine.

 
 

 


Mardi 21 Juin 2011
Lu 1594 fois