Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Joseph, miroir de Marie ( Saint François de Sales)



Non selon la nature, mais selon la grâce

Saint François de Sales exprime à merveille la gloire de Joseph, corrélative à celle de Marie, véritable " réverbération" :

" O quelle divine union entre Notre Dame et le glorieux Joseph ! Union qui faisait que ce bien des biens éternels, qui est notre Seigneur, soit et appartienne à Joseph ainsi qu'il appartenait à Notre Dame, non selon la nature, mais selon la grâce, laquelle le rendait participant de tous les biens de son Epouse, laquelle faisait qu'il allait toujours croissant merveilleusement en perfection par cette communication continuelle qu'il avait avec elle, qui possédait toutes les vertus à un si haut degré que nulle créature n'y saurait parvenir.

Deux purs miroirs : Marie recevant la lumière du Christ, Joseph recevant de Marie cette même lumière.

Néanmoins, le glorieux Joseph était celui qui en approchait le plus. Tout ainsi comme l'on voit un miroir opposé aux rayons du soleil recevoir ses rayons très parfaitement; un autre miroir- mis en vis-à-vis de celui qui les reçoit, bien que ce miroir ne reçoive ces rayons que par réverbération- les représente si vivement que l'on pourrait presque ne pas juger lequel les reçoit immédiatement du soleil. De même, Notre Dame est comme un très pur miroir opposé aux rayons du soleil qui faisait une réverbération si parfaite en saint Joseph qu'il semblait qu'll fût presque aussi parfait."

Saint François de Sales, 19eme entretien, œuvres  complètes tome 6, p 335. Cité par Joseph-Olier de Christen, Florilège sur Saint Joseph, édition du CFRDJ, p 48.
Joseph, miroir de Marie ( Saint François de Sales)


Mardi 18 Mars 2014
Lu 1646 fois