Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Joseph lit le "le daily César" et la Parole



La Parole a un visage

Joseph lit le "le daily César" et la Parole
Sa journée commence par la Parole de Dieu. Joseph l'enseignera à Jésus Enfant. Rappelons-nous que pour l'instant, selon la poésie du cantique que nous chantons chaque année, le Verbe " balbutie". Mais la parole de Dieu, scrutée par Joseph dans les Ecritures et sur le visage de l'Enfant, éclaire toutes les autres lectures du patriarche Joseph, héritier et gardien de la Parole. Pour Joseph et Marie, la Parole a un visage, un regard lumineux.

César, Hérode, Pharaon, et le "petit Egyptien"

Quel journal Joseph lit-il pour se tenir informé après la prière du matin? Le tempérament de Joseph est différent d'un certain Léon Bloy qui disait ne pas lire les journaux et se tenir informé en lisant l'Apocalypse! Mais l'Apocalypse de saint Jean n'est pas encore écrite quand Joseph est en Egypte avec la Sainte Famille. Qu'importe, Joseph a tout à la maison. 
Cependant, il médite les pièges d'Hérode. Il sait que le pouvoir politique veut assimiler et donc tuer l'Enfant naissant et l'enfant grandissant. 
En Egypte, Joseph, qui lit la Bible et aime son homonyme Joseph de la Genèse, médite sur la liberté à préserver : celle de Jésus et de son enseignement, de sa Parole qui bientôt s'adressera à toute l'humanité. Pour l'instant, Jésus est un " petit Egyptien" comme le fut Moïse, caché au coeur du système pour préserver sa mission.  Tous les empereurs et empires présents et à venir le cherchent pour l'instrumentaliser.

La Parole de Dieu est libre

Mais on n'enchaîne pas la Parole de Dieu. Cette tentation et ce péché sont récurrents, que l'on pense au pape Pie VII assistant au couronnement de Napoléon : Napoléon prend de lui-même la couronne et se la pose sur la tête, prononçant sans le savoir ainsi sa propre abdication qui interviendra quelques années plus tard. Tout césaro-papisme est condamné à la chute. Hitler a voulu asservir l'Eglise. Le communisme aussi, et en Chine, on trafique la Parole de Dieu à l'aune du Parti de Xi Jinping.

Chez nos contemporains, le césaro-papisme est devenu médiatique. Que l'on lise le " petit reporter Egyptien", "la Croix d'Akhénaton", "le daily César", il est toujours utile de voir à qui appartient le journal, ce désormais quatrième pouvoir qui fait et défait les empires encore plus vite : la parole de Dieu risque fort de s'y trouver instrumentalisée. Le journal commence libre, puis il est noyauté, puis il est asservi par le biais des donateurs : timeo danaos et dona ferantes!  ( Enéide, II, 49, Joseph en aura entendu peut-être parler?).
Tout journal peut avoir son cheval de Troie pour prendre le pouvoir sur la Parole et imposer sa parole humaine et politique. "Mon Dieu, gardez-moi de mes amis, quant à mes ennemis, je m'en charge", disait Voltaire, à moins que ce ne soit Churchill...L'Eglise, en termes de journaux, devrait méditer ce profane enseignement! Car les médias offrent une parole mondiale, tandis que le Fils de Dieu restera silencieux, et libre, pendant trente ans à Nazareth. Souvenons-nous du XIXe siècle où l'Eglise était si peu libre que tous les courriers des évêques et les nominations des papes étaient sous le contrôle des monarchies via le veto... Cependant, en notre XXIe siècle, l'Eglise n'a jamais été aussi libre des pouvoirs politiques, et cela les agace fortement. Voilà pourquoi les médias actuels veulent élire médiatiquement ou détruire médiatiquement leur pape à eux, comme on fait et défait un chef de parti, en déformant ses propos, en calomniant, mais surtout en se faisant passer pour l'ami incontournable.

Ou bien c'est la Parole qui gagne

Joseph regarde et écoute l'Enfant. Et il sourit : quand la Parole est écoutée avec le coeur, elle peut régner aussi dans les journaux, dans les médias, sur nos vies entières. C'est une question de liberté et de bon récit, comme dans la Bible : Joseph lit à nouveau l'histoire de Joseph et ses frères dans la Genèse et regarde Jésus : cet enfant sauvera son Peuple et tous les Peuples. Sa Parole est invincible en son Eglise malgré toutes les tentatives d'annexion.

Samedi 25 Janvier 2020
Lu 225 fois