Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

"Cherchez ma face", et non des choses de peu de prix (Ps 26)



Je garde confiance

Ce psaume est divisé dans la Lectures de heures en deux parties, au point que les chants qui le reprennent semblent ignorer qu'il s'agit d'un seul psaume. Pourtant, ce diptyque forme un tout. Dans sa première partie, on assite à une guerre extérieure et intérieure. Et dans la deuxième partie, articulée autour d'une réponse qui jaillit du coeur ("Mon coeur m'a redit ta Parole, cherchez ma Face"), apparaît l'arme de la victoire : La Face de Dieu.

Le Seigneur me reçoit

La Face du Crucifié est le visage qui inspire confiance : ce visage n'est pas commercial, il n'affiche pas un sourire de circonstances. Ce n'est pas un visage retouché d'affiche électorale. Ce n'est pas le visage d'un gourou de la communication au réseau internet satellitaire relié au monde entier. Le visage qui inspire confiance est relié au coeur. C'est valable pour discerner les personnes fiables. Mais personne n'est fiable à 100%, me direz-vous ? 

Quand tous les autres visages se durcissent et se ferment, y compris ceux des amis, de la famille, le Visage qui inspire confiance me reçoit, m'accueille, me réconforte : le visage paisible et souffrant du Christ sur la Croix est ma sécurité. Lui, il est fiable.

Des routes sûres

Un des enjeux modernes est celui des "nouvelles routes de la soie", des routes de commerce. On y cherche... quoi, au juste? Confort, richesse, objets connectés, voyage privé dans l'espace, sécurité payante et privilégiée. Pourquoi pas ? Mais ces routes sont immanentes : elles tournent en boucle sur elles-mêmes. On peut les parcourir, mais on ne peut y trouver de sens réel durable. Dans l'immanence, on ne trouve qu'un sens relatif. Tout ce qui est humain, terrestre, cosmique ou spatial, est relatif (cela ne veut pas dire mauvais). Et il ne faut pas se tromper de transcendance : où est la terre des vivants?

La terre des vivants

La terre des vivants possède un trésor : on peut y "admirer le Seigneur dans sa beauté". A côté de ce trésor, les objets connectés dont je suis fan (je suis de mon temps, bien sûr), les "starlinks", les liens avec les étoiles et l'espace, la conquête de nouveaux territoires, restent relatifs. Einstein, qui disait "tout est relatif", restait dans l'immanence. Peu savent qu'il croyait en une religion cosmique immanente, comme il le raconte dans son livre " Comment je vois le monde". 

 
Le chrétien ne méprise pas les conquêtes humaines, elles sont belles et exaltantes. Mais la conquête "transcendante", celle qui est la réponse du coeur et de la Parole, va bien au delà de la science, de la technologie, du commerce. "Cherchez ma Face", voici le "mot de passe" vers la terre des vivants. La terre des vivants se trouve là où se trouve la Face du Seigneur.

Bonne Semaine Sainte!
AC

PSAUME 26

01 Le Seigneur est ma lumière et mon salut ; de qui aurais-je crainte ? * Le Seigneur est le rempart de ma vie ; devant qui tremblerais-je ?

02 Si des méchants s'avancent contre moi pour me déchirer, + ce sont eux, mes ennemis, mes adversaires, * qui perdent pied et succombent.

03 Qu'une armée se déploie devant moi, mon coeur est sans crainte ; * que la bataille s'engage contre moi, je garde confiance.

04 J'ai demandé une chose au Seigneur, la seule que je cherche : + habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie, * pour admirer le Seigneur dans sa beauté et m'attacher à son temple.

05 Oui, il me réserve un lieu sûr au jour du malheur ; + il me cache au plus secret de sa tente, il m'élève sur le roc. *

06 Maintenant je relève la tête devant mes ennemis. J'irai célébrer dans sa tente le sacrifice d'ovation ; * je chanterai, je fêterai le Seigneur.

07 Écoute, Seigneur, je t'appelle ! * Pitié ! Réponds-moi !

08 Mon coeur m'a redit ta parole : « Cherchez ma face. » *

09 C'est ta face, Seigneur, que je cherche : ne me cache pas ta face. N'écarte pas ton serviteur avec colère : * tu restes mon secours. Ne me laisse pas, ne m'abandonne pas, Dieu, mon salut ! *

10 Mon père et ma mère m'abandonnent ; le Seigneur me reçoit.

11 Enseigne-moi ton chemin, Seigneur, * conduis-moi par des routes sûres, malgré ceux qui me guettent.

12 Ne me livre pas à la merci de l'adversaire : * contre moi se sont levés de faux témoins qui soufflent la violence.

13 Mais j'en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants. *

14 « Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ; espère le Seigneur. »


Lundi 11 Avril 2022
Lu 274 fois