Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

" Au torrent il relève la tête" et le filtre de la louange (ps 109)



Le marchepied

Ce psaume est un perpétuel encouragement. Quand vos ennemis deviennent le marchepied de votre victoire, c'est vraiment bien! Il me semble que la louange est un marchepied qui permet de s'élever grâce à ses ennemis vers Dieu. Je m'explique :

Le sceptre de ta force

Ce n'est pas un sabrolaser qui fait notre force... Mais c'est la louange du Christ, le sceptre qui nous assure la victoire. Chaque fois qu'une idée sombre (le côté sombre, on est d'accord, c'est universel!) bat notre confiance en brèche, une louange du Seigneur Jésus ré-affirme notre royauté d'enfant de Dieu : cette pensée sombre qui nous taraude est notre ennemi, elle nécessite une louange immédiate : nous nous servons donc d'elle comme d'un marchepied pour monter vers Dieu, élever notre louange vers lui!

La rosée qui nait de l'aurore

Il existe des filtres pour récupérer l'eau impure, sale ou contaminée par les métaux lourds et les produits chimiques. Ces filtres peuvent sauver l'Afrique : le filtrage se fait au micron, c'est dire si rien ne passe. Ainsi, on peut boire à même l'eau contaminée sans s'empoisonner. On peut filtrer l'eau de rosée, ou l'eau sale: notre louange peut s'élever quand tout va bien ou quand il y a des "métaux lourds" dans notre prière et notre vie...

Le prêtre, c'est aussi toi

Voilà que le psaume me tutoie? Mais est-ce bien moi? Il s'adresse au roi, puis, selon la tradition chrétienne, au Christ. Mais, et moi? Si je suis baptisé(e), j'appartiens au Christ. J'ai reçu le sacerdoce baptismal, et donc je suis prêtre, même si je suis un laïc. Le prêtre reçoit le sacerdoce ministériel au service du sacerdoce baptismal de tous : à la louange de Dieu, nous voici tous unis dans l'unique sacerdoce du Christ !

A ta droite se tient le Seigneur

Le Seigneur est à notre côté : chacun d'entre nous marche avec Jésus à ses côtés. Ce n'est pas moi qui suis le "Sauveur", mais c'est bien lui ! Lui seul est notre roi. Voilà qui nous incite à "filtrer" au micron près les pensées de divisions, de découragement, de solitude...

Les cadavres s'entassent

Quels sont les ennemis qui jonchent le sol? Si l'analogie avec la guerre utilise des images de mort, c'est pour nous préserver, nous défendre, nous garder en vie. Les ennemis sont donc la haine, la mort. C'est tout le paradoxe biblique d'utiliser les réalités de la condition humaine pour les dépasser. Souvent, les incroyants prennent ce langage pour de la violence. Mais ce langage est le seul moyen de rester dans le réel pour l'amener au retournement total de la conversion et de la Résurrection en Christ. 

Au torrent il relève la tête

Mon filtre à eau me sert analogiquement à filtrer les images humaines pour ne garder que le but biblique : l'annonce du Sauveur, du Messie. Le Christ mort et ressuscité pour nous est celui qui relève la tête au torrent. Cette image mystérieuse me rappelle un évêque dont le nom était Monseigneur Torrent. Les séminaristes, malicieux, chantonnaient systématiquement à son arrivée un cantique d'ailleurs fort beau : "Torrent d'amour et de grâces"... Mais pensons au puits de la Samaritaine, à l'eau jaillie du Coeur du Christ, aux eaux du baptême... Les Ecritures s'expliquent par les Ecritures (pas par la psychologie ou la sociologie, bien utiles par ailleurs) : voyez le psaume 35, verset 9 : " aux torrents du Paradis tu les abreuves".

Ce torrent peut être la louange qui me fait relever la tête! Ce peut être l'Esprit Saint souvent associé aux "fleuves d'eau vive" dans la Bible et l'Evangile. Plus besoin de filtre dans ce torrent-là!

AC


01 Oracle du Seigneur à mon seigneur : « Siège à ma droite, * et je ferai de tes ennemis le marchepied de ton trône. »

02 De Sion, le Seigneur te présente le sceptre de ta force : * « Domine jusqu'au coeur de l'ennemi. »

03 Le jour où paraît ta puissance, tu es prince, éblouissant de sainteté : * « Comme la rosée qui naît de l'aurore, je t'ai engendré. »

04 Le Seigneur l'a juré dans un serment irrévocable : * « Tu es prêtre à jamais selon l'ordre du roi Melkisédek. »

05 A ta droite se tient le Seigneur : * il brise les rois au jour de sa colère.

06 [Il juge les nations : les cadavres s'entassent ; * il brise les chefs, loin sur la terre.]

07 Au torrent il s'abreuve en chemin, * c'est pourquoi il redresse la tête.


Lundi 4 Avril 2022
Lu 177 fois