Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Dévotion des Chinois à Marie en Mai, historique et patrimoine missionnaire

En mai, les catholiques chinois accomplissent le pélerinage des différents sanctuaires mariaux.



Notre Dame du Pic, our Lady of the Peak, Shan dong
Notre Dame du Pic, our Lady of the Peak, Shan dong
Le moi de mai commence par...la fête de Saint Joseph. C'est une évidence encore plus pour les Chinois. l'année dernière, nous étions le 1er mai dans un sanctuaire marial du sud du Hebei, à Xingtai.

Puis nous nous sommes rendus dans un pélerinage à St Joseph voisin d'un pélerinage à Marie, Notre Dame du Pic ( Our Lady of the Peak) à Pingyinshan, dans le Shan Dong.

Il y a, comme l'indique l'agence Fidès bien d'autres sanctuaires marials visités en mai surtout mais aussi tout au long de l'année:

(Agence Fides) - En mai, mois consacré particulièrement à la Vierge Marie par la dévotion populaire, les catholiques chinois se sont mobilisés dans tout le pays pour accomplir le pélerinage des différents sanctuaires mariaux. De Pékin (centre nord) à Chong Qing (sud), de Shan Dong (est) à Shaan Xi (ouest), différentes paroisses ainsi que divers mouvements et groupes catholiques ont rendu hommage à la Mère du Ciel. Le samedi 13 mai a été l’un des moments de plus grande affluence. Comme le racontent les prêtres responsables des différents sanctuaires mariaux, “toutes les églises environnantes des sanctuaires sont restées ouvertes pour satisfaire la demande continuelle des différents groupes pour la célébration eucharistique. Le son solennel des cloches de toutes les églises a résonné du sommet de la montagne à la plaine. Les chants des célébrations n’ont jamais cessé... La dévotion des fidèles est un témoignage vivant de l’évangélisation. Les fidèles se sont fortifiés, les nouveaux baptisés ont mûri, les non chrétiens ont été touchés”.
Durant l’homélie de la célébration du dimanche 14 mai au sanctuaire marial de “Our Lady of the Peak” sur la montagne de Ping Yin Shan, diocèse de Ji Nan dans la province orientale du Shan Dong, le prêtre a dit : “Hier nous fêtions Notre Mère du Ciel. Aujourd’hui nous fêtons nos mères de la terre. Nous nous trouvons rassemblés autour des mamans pour demander à notre Mère Céleste de nous protéger, en intercédant pour la croissance de notre foi, pour l’évangélisation, le développement de l’Eglise et afin que le feu de l’amour ne s’éteigne jamais”. Un nouveau baptisé a dit avec émotion : “au milieu des pélerins je me sens comme une autre personne. Je n’aurais jamais pu imaginer le sanctuaire aussi beau au sens spirituel et matériel. J’emporte tout ce que j’ai recueilli ici pour le partager avec mes amis”. D’après un sondage pas encore terminé, rien que le jour de la fête de Notre-Dame, le 13 mai, le Sanctuaire marial de “Our Lady of the Peak” a accueilli plus de 5 000 fidèles et plus de 1 000 visiteurs de toutes les parties du pays.
Le Sanctuaire de Ban Si Shan consacré à la Vierge de la Grâce, dans le diocèse de Tai Yuan, province de Shan Xi, a accueilli plusieurs milliers de fidèles qui ont fait un Chemin de Croix et animé des moments de prière. De nombreux groupes de pélerins se sont rassemblés sous la grande statue de bronze de Jésus, haute de 8 mètres et pesant 8 tonnes, pour partager l’expérience de leur foi. En 1987 l’église et la route qui mène au sanctuaire, situé au sommet de la montagne, ont été reconstruites. L’église a été consacrée et ouverte en la solennité de l’Assomption de la Vierge la même année. Le 12 septembre 1988 plus de 15 000 fidèles ont participé à la consécration du sanctuaire.
Le sanctuaire de la Montagne de la Croix, petit sanctuaire qui se trouve dans le diocèse de Wei Nan de la province de Shaan Xi, accueille plus de 10 000 pélerins par an. Et chaque année le chiffre augmente. Au mois de mai, de nombreux jeunes s’y sont donnés rendez-vous pour prier.


carte du Shan Dong, Pin Yin Shan

grotte de Lourdes de Jilin, Mongolie Intérieure
grotte de Lourdes de Jilin, Mongolie Intérieure
L'histoire de ces sanctuaires est le plus souvent liée aux missionnaires qui ont parfois donné leur vie pour ces missions lointaines de Chine et ont légué aux Chinois leur foi et leur amour de Marie. Ainsi, le Sanctuaire de Jilin, dédié à Notre Dame de Lourdes et construit par un missionnaire des mep , le père Cubizolles, originaire du Puy en Velay, ville mariale par excellence et historiquement reliée à Lourdes. Le père Cubizolles faisait partie d'une équipe de missionnaires qui se dévoua en Mandchourie, aujourd'hui la Mongolie intérieure. A son arrivée, le père Cubizolles confia tout son apostolat à Notre Dame de Lourdes et oeuvra 30 ans à la construction de ce qui est aujourd'hui un sanctuaire très visité des Chinois. Il seconda le père Lamasse, architecte et missionnaire célèbre, dans ce travail de construction, aidé des missionnaires apostoliques des mep. Ceci n'est qu'un exemple de ces bâtisseurs dont la foi et le dévouement étaient bâtis sur le roc et qui donnèrent tout à leur pays de mission. Derrière la plupart des Sanctuaires de Chine se cachent de pareils bâtisseurs et missionnaires.

Dévotion des Chinois à Marie en Mai, historique et patrimoine missionnaire
“Hier nous fêtions Notre Mère du Ciel. Aujourd’hui nous fêtons nos mères de la terre. Nous nous trouvons rassemblés autour des mamans pour demander à notre Mère Céleste de nous protéger, en intercédant pour la croissance de notre foi, pour l’évangélisation, le développement de l’Eglise et afin que le feu de l’amour ne s’éteigne jamais”. Cet extrait de sermon ( 2009) ne peut se comprendre que si on sait ce qui suit:
En 1928, le pape Pie XI, en réponse à une demande faite en 1924 par le Synode des Evêques de Chine à Shangaï, bénit et promulga une image de Notre Dame de Chine. L'archevêque Celso Costantini, (剛恆毅), délégué apostolique en Chine, en union avec les évêques chinois, déclara le peuple chinois consacré à Notre Dame de Chine, utilisant l'image officielle.
En 1941, Pie XII désigna cette fête comme une fête officielle du calendrier liturgique de l'Eglise Catholique. En 1973, cette fête fut placée à la veille ( vigile) de la fête des mères en Chine, le deuxième samedi de mai.
Et aujourd'hui encore, sur ce terreau marial, la foi des Chinois continue de grandir.



Dévotion des Chinois à Marie en Mai, historique et patrimoine missionnaire
L'image de Notre Dame de Chine peinte dans les années 30 fut controversée car elle ressemblait à Guan Yin, une déesse populaire. On trouve désormais deux images sous l'appelation Notre Dame de Chine, celle-ci étant la plus diffusée aujourd'hui.

Samedi 8 Mai 2010
Lu 1692 fois

Dans la même rubrique :














1 2 3