Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

8 décembre : l'Immaculée ; 10 décembre, Notre Dame en sa maison de Lorette ; 12 décembre : la Vierge enceinte de Guadalupe, Marie, La MAISON DE DIEU



Une nouvelle fête au calendrier, lien théologique entre l'Immaculée et la Vierge enceinte

Notre Dame de Lorette en Italie, lieu de la translation des murs de la maison de Marie au Moyen-âge
Notre Dame de Lorette en Italie, lieu de la translation des murs de la maison de Marie au Moyen-âge
Le pape François vient de faire inscrire au calendrier universel de l'Eglise Catholique une fête qui s'inscrit dans une logique théologique : les mystères de Marie, vierge cachée et lumineuse, aurore qui annonce le soleil du Christ.

La fête de Notre Dame de Lorette, placée au 10 décembre n'est pas une fête de plus pour " faire bien" ou pour combler un manque de fête ( il y en a en une belle surabondance), mais il s'agit d'un maillon dans une chaîne d'or qui conduit à Noël. 

L'Immaculée, cachée en sa demeure, la casa de Lorette : " Adombrée par le Saint Esprit, l'humble servante est devenue la maison de Dieu, l'image la plus pure de l'Eglise".

Mater admirabilis, Rome, Trinité des Monts : Marie attend le sauveur, est-elle déjà enceinte ou juste avant l'Annonciation, ses outils de travail indique déjà la femme en sa demeure d'épouse et au travail, en cette période où elle seule sait la conception du divin Sauveur en elle, et où Joseph l'ignore encore.
Mater admirabilis, Rome, Trinité des Monts : Marie attend le sauveur, est-elle déjà enceinte ou juste avant l'Annonciation, ses outils de travail indique déjà la femme en sa demeure d'épouse et au travail, en cette période où elle seule sait la conception du divin Sauveur en elle, et où Joseph l'ignore encore.
Les mystères cachés de Marie sont à leur tour cachés dans la vie du Christ. Enceinte, Marie est dérobée aux regards par les murs de Lorette, la casa, la demeure. Les litanies, qui appellent Marie " Demeure de l'Esprit Saint" dévoilent un rayon de cette lumière à venir. " Tabernacle du Christ", Marie est protégée à Lorette par saint Joseph, gardien du rédempteur ( cf texte du décret, plus bas). 
Marie et Joseph entourent Jésus, et vivent la vie ordinaire du village : Marie tisse, et Joseph...charpente! La tunique du Christ, et le travail des trente années de vie cachée du Christ à Nazareth, sont issus de ce travail de Marie et Joseph dans leur petite et humble maison.

Guadalupe, la Vierge enceinte comme un signe

Notre Dame de Guadalupe, Amérique du Sud
Notre Dame de Guadalupe, Amérique du Sud
La célèbre apparition de Marie à Guadalupe montre Marie avec les attributs de l'Immaculée et enceinte de quelques mois : le mystère caché de Lorette est dévoilé par l'Eglise, en attente de la venue du Sauveur. Le mois de décembre et l'Avent sont offerts aux fidèles dans une lumière contemplative : le Christ vient à Noël. 
Merci au pape François et au cardinal Sarah ( qui a signé de décret de la fête de Lorette). Le 13 décembre, en la fête de sainte Lucie, toujours la lumière, le pape François fête ses cinquante années de sacerdoce, qu'il soit béni, on prie pour lui de tout coeur!

Bon Avent à tous!

AC

Immaculée Conception, Rome, Eglise de la Trinité des Monts
Immaculée Conception, Rome, Eglise de la Trinité des Monts

Texte du décret, source Vatican.com

La vénération de la Sainte Maison de Lorette a été, depuis le Moyen Âge, à l’origine de ce sanctuaire particulier, fréquenté, encore aujourd’hui, par de nombreux pèlerins pour nourrir leur foi en la Parole de Dieu faite chair pour nous.

Ce sanctuaire rappelle le mystère de l’Incarnation et pousse tous ceux qui le visitent à considérer la plénitude du temps, quand Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, et à méditer à la fois sur les paroles de l’Ange qui annonce l’Evangile et sur les paroles de Vierge qui a répondu à l’appel divin. Adombrée par le Saint-Esprit, l’humble servante du Seigneur est devenue la maison de Dieu, l’image la plus pure de la sainte Église.

Le sanctuaire susmentionné, étroitement lié au Siège apostolique, loué par les Souverains Pontifes et connu dans le monde entier, a su illustrer de manière excellente au fil du temps, autant que Nazareth en Terre Sainte, les vertus évangéliques de la Sainte Famille.

Dans la Sainte Maison, devant l’effigie de la Mère du Rédempteur et de l’Église, les Saints et les Bienheureux ont répondu à leur vocation, les malades ont demandé la consolation dans la souffrance, le peuple de Dieu a commencé à louer et à supplier Sante Marie avec les Litanies de Lorette, connues dans le monde entier. D’une manière particulière, ceux qui voyagent en avion ont trouvé en elle leur patronne céleste.

En raison de tout cela, le Souverain Pontife François a décrété avec son autorité que la mémoire facultative de la Bienheureuse Vierge Marie de Lorette soit inscrite dans le calendrier romain le 10 décembre, jour de la fête à Lorette, et célébrée chaque année. Cette célébration aidera tout le monde, en particulier les familles, les jeunes, les religieux et les religieuses, à imiter les vertus de celle qui a été disciple parfaite de l’Évangile, la Vierge Marie qui, en concevant le chef de l’Église, nous a également accueillis chez elle.

La nouvelle mémoire doit donc apparaître dans tous les calendriers et livres liturgiques pour la célébration de la Messe et de la Liturgie des Heures ; les textes liturgiques relatifs à cette célébration sont joints à ce décret et leurs traductions, approuvées par les Conférences épiscopales, seront publiées après la confirmation de ce Dicastère.

Nonobstant toute disposition contraire.

De la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, le 7 octobre 2019, mémoire de la Bienheureuse Vierge Marie du Rosaire.

Roberto Card. Sarah
Préfet

+Arthur Roche
Archevêque Secrétaire


Jeudi 12 Décembre 2019
Lu 389 fois