Saint Paul VI et la Croix, citations



Paul VI et la Croix glorieuse, quelques citations du futur saint qui sera canonisé le 14 octobre

La gloire des autels vient après la Croix : Saint Paul VI nous enseigne par son témoignage l'amour de la Croix glorieuse.

Le lien Saint Jean-Paul II, Paul VI et les papes de notre temps : la Croix pour gouverner l'Eglise

Saint Paul VI et la Croix, citations
Dans les notes de retraite spirituelle de Karol Wojtyla figure celle-ci, brève mais éloquente, à la date du 5 septembre 1974 : « Gouverner l’Église en s’appuyant en tout sur la Volonté de Dieu ; cela doit être uni au fait de porter la Croix (la preuve : le pontificat de Paul VI) ». (K. Wojtyla – Jean-Paul II, Je suis dans les mains de Dieu. Carnets intimes 1962-2003.)

Paul VI lui-même, à peine quelques mois après son élection, écrivait : « Je dois me rendre compte que c’est là un Gethsémani où il me faudra demeurer pendant tout ce qui me reste de ma vie terrestre : la souffrance du Christ est la mienne… Peut-être que cette souffrance - dont Toi seul, Seigneur, devrais avoir connaissance - aura plus de valeur que la parole, que l’action » .(P. Macchi, Paolo VI nella sua parola, Brescia, Morcelliana, 2001, p. 108).
 
 
 

Le serment de ne jamais préférer la vie elle-même aux raisons de vivre

Paul VI écrivait à son grand ami le philosophe français Jean Guitton, au sujet de ses parents : " À mon père, je dois des exemples de courage, l’idée qu’il ne faut jamais baisser les bras face au mal, le serment de ne jamais préférer la vie elle-même aux raisons de vivre. Tout cela peut se résumer en un mot : être un té­moin. Mon père n’a jamais eu peur. Et ceux qui l’ont connu ont vu chez lui quelque chose d’intré­pide.(...)
Je dirais qu’une même volonté obstinée, une même détermination abso­lue était force chez mon père et douceur chez ma mère. Mais la douceur s’appuie sur la force » .(J. Guitton, Dialogues avec Paul VI, Paris, Fayard, 1967, p. 75).
 

Sa mort fut un testament d'amour, il faut s'en souvenir : Paul VI parle de la mort d'amour de Jésus dans son testament spirituel:

Disponible en librairie sur commande, fnac, amazon,etc
Disponible en librairie sur commande, fnac, amazon,etc
"Un aspect qui prime tous les autres : « tradidit semetipsum » (Il s’est donné Lui-même pour moi) ; sa mort fut un sacrifice ; Il mourut pour les autres ; Il mourut pour nous. La solitude de sa mort fut comblée par notre présence, fut pénétrée d’amour : « Dilexit Ecclesiam ». (Il aima l’Église) (se rappeler « Le mystère de Jésus » de Pascal). Sa mort fut une révélation de son amour pour les siens : « in finem dilexit » (Il aima jusqu’à la fin). Jusqu’au terme de sa vie temporelle Il donna un exemple impressionnant de l’amour humble et sans limite (cf. le lavement des pieds) et fit de son amour un terme de comparaison et un précepte final. Sa mort fut un testament d’amour. Il faut s’en souvenir". ( Paul VI, testament spirituel, cité par Mariano Fazio, Saint Paul VI, Gouverner dans la souffrance, Boleine 2018)


Jeudi 13 Septembre 2018
Lu 110 fois

Dans la même rubrique :














1 2