Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Avez-vous déjà prié saint Corneille? De Pâques à la Pentecôte, des Juifs à toutes les Nations...



Il y a certains saints dont les noms font sourire...ou bien bailler aux corneilles. Justement, Saint Corneille ne me parlait pas beaucoup... C'est en lisant les écrits de Dom Guéranger, historien de la Rome chrétienne des premiers temps, que Saint Corneille vint frapper mon imagination biblique : 
-un saint contemporain de Saint Pierre, et dont la conversion fut si frappante que les Actes des Apôtres lui consacrèrent le chapitre 10 du récit des premiers temps de l'Eglise.
-Un soldat, donc un laïc, et forcément engagé dans les conflits de son temps...
-Un homme si priant qu'il vit un ange...et appris l'adresse de Saint Pierre directement sans avoir besoin de réseau sociaux...
-Le descendant d'une des plus illustres familles de Rome. On nous dirait la conversion au catholicisme du Prince d'Angleterre, cela ferait dans les journaux le même effet qu'à l'époque l'introduction à Rome par ce membre de la Gens Cornelia du christianisme.
-Celui à qui Pierre eut la joie de dire, en présence de toute sa famille, de ses serviteurs, de soldats, d'une petite foule : " Dieu l'a ressuscité le troisième Jour" ( Actes 10, 40)

Dom Guéranger retrace les noms illustres de cette gens Cornelia comme s'ils étaient ses cousins, car culturellement l'histoire romaine lui était bien plus familière qu'à notre génération en perte de racines et privée de la joie de décliner rosa, rosam, rosae, et surtout de l'accès aux trésors de leur propre patrimoine....je vous laisse parcourir la page Wikipedia qui couvre un nombre incroyable de consuls et de personnages illustres de cette famille qui a fait l'histoire de Rome avec la gens Cecilia ( dont fut issue Sainte Cécile). Mais justement, cette perte des racines latines est aussi une perte du sens du récit des Actes des Apôtres...

Sans compter que Corneille fut un Romain ami des Juifs, il sympathisait avec le Dieu du peuple que son armée oppressait...puis, c'est l'Esprit Saint qui sympathisa avec lui, et dans les grandes largeurs, puisqu'à la suite du songe de Pierre, de la descente de l'Esprit sur les païens dont Corneille était le centre symbolique ( soldat, centurion, occupant, romain, païen, tout pour plaire...à l'Esprit), à la suite de cette conversion foudroyante, eut lieu l'ouverture de l'Evangile aux Gentils. Bref, Corneille fut le premier " révolutionné" par l'Esprit pour faire de Rome le futur coeur de la Foi. Vous baillez toujours aux corneilles?  Attention, ne pas confondre le Centurion Corneille avec le pape Corneille, mais ceci a un rapport avec notre histoire : qu'un membre de la gens des Cornellii , ce nom ne pouvait se porter sans être de la famille, devienne pape en 250 montrait l'achèvement de la conversion de Rome, Corneille est devenu...Pierre. Voilà pourquoi le pape Corneille est dans la liturgie si chère à Dom Guéranger cité dans la prière eucharistique : " Clin, Clet, Clément, Sixte, Corneille et Cyprien..."

Voilà comment l'Esprit convertit : ce qui dans notre histoire semble nous éloigner le plus de la conversion peut, selon l'Esprit Saint et sous son action, devenir les raisons même de notre conversion...et s'inscrire dans un plan si large qu'il dépasse le simple individu, mais sans le laisser de côté! Heureux Corneille, Patricien suivi par de nombreux laïcs romains : ces familles romaines qui donnèrent les martyrs et les Saints de Rome, dans tous les milieux. Pas uniquement les milieux défavorisés de la plèbs dont seraient théoriquement issus les Chrétiens, sorte de parias de la société en quête d'une religion qui veuille bien d'eux ( c'est le cas aussi!) mais tous les milieux de vie, comme le signale Dom Guéranger, car parmi les Chrétiens, la fraternité transcende les nations et les milieux.

J'aime imaginer Saint Pierre, le pécheur de Galilée, bras dessus, bras dessous avec le centurion romain patricien...et s'enthousiasmant tous les deux ensemble du don de l'Esprit à tous! 
Je ne retiendrai que cette parole de Pierre, qui résonne aujourd'hui plus fort que jamais, en ces temps de racisme, de terrorisme et mépris de l'étranger, et que nous devons à la conversion de Corneille :
" Mais à moi, Dieu a montré qu'il ne fallait déclarer interdit ou impur aucun être humain". ( Actes 28) " Dieu est impartial, il accueille quelle que soit la nation, celui qui le craint et dont les oeuvres sont justes" ( Actes 35)

Buiss'Ardent

Le chapitre 10 des Actes des Apôtres

01 Il y avait à Césarée un homme du nom de Corneille, centurion de la cohorte appelée Italique.
02 C’était quelqu’un de grande piété qui craignait Dieu, lui et tous les gens de sa maison ; il faisait de larges aumônes au peuple juif et priait Dieu sans cesse.
03 Vers la neuvième heure du jour, il eut la vision très claire d’un ange de Dieu qui entrait chez lui et lui disait : « Corneille ! »
04 Celui-ci le fixa du regard et, saisi de crainte, demanda : « Qu’y a-t-il, Seigneur ? » L’ange lui répondit : « Tes prières et tes aumônes sont montées devant Dieu pour qu’il se souvienne de toi.
05 Et maintenant, envoie des hommes à Jaffa et fais venir un certain Simon surnommé Pierre :
06 il est logé chez un autre Simon qui travaille le cuir et dont la maison est au bord de la mer. »
07 Après le départ de l’ange qui lui avait parlé, il appela deux de ses domestiques et l’un des soldats attachés à son service, un homme de grande piété.
08 Leur ayant tout expliqué, il les envoya à Jaffa.
09 Le lendemain, tandis qu’ils étaient en route et s’approchaient de la ville, Pierre monta sur la terrasse de la maison, vers midi, pour prier.
10 Saisi par la faim, il voulut prendre quelque chose. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase.
11 Il contemplait le ciel ouvert et un objet qui descendait : on aurait dit une grande toile tenue aux quatre coins, et qui se posait sur la terre.
12 Il y avait dedans tous les quadrupèdes, tous les reptiles de la terre et tous les oiseaux du ciel.
13 Et une voix s’adressa à lui : « Debout, Pierre, offre-les en sacrifice, et mange ! »
14 Pierre dit : « Certainement pas, Seigneur ! Je n’ai jamais pris d’aliment interdit et impur ! »
15 À nouveau, pour la deuxième fois, la voix s’adressa à lui : « Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le déclare pas interdit. »
16 Cela se produisit par trois fois et, aussitôt après, l’objet fut emporté au ciel.
17 Comme Pierre était tout perplexe sur ce que pouvait signifier cette vision, voici que les envoyés de Corneille, s’étant renseignés sur la maison de Simon, survinrent à la porte.
18 Ils appelèrent pour demander : « Est-ce que Simon surnommé Pierre est logé ici ? »
19 Comme Pierre réfléchissait encore à sa vision, l’Esprit lui dit : « Voilà trois hommes qui te cherchent.
20 Eh bien, debout, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés. »
21 Pierre descendit trouver les hommes et leur dit : « Me voici, je suis celui que vous cherchez. Pour quelle raison êtes-vous là ? »
22 Ils répondirent : « Le centurion Corneille, un homme juste, qui craint Dieu, et à qui toute la nation juive rend un bon témoignage, a été averti par un ange saint de te faire venir chez lui et d’écouter tes paroles. »
23 Il les fit entrer et leur donna l’hospitalité. Le lendemain, il se mit en route avec eux ; quelques frères de Jaffa l’accompagnèrent.
24 Le jour suivant, il entra à Césarée. Corneille les attendait, et avait rassemblé sa famille et ses amis les plus proches.
25 Comme Pierre arrivait, Corneille vint à sa rencontre et, tombant à ses pieds, il se prosterna.
26 Mais Pierre le releva en disant : « Lève-toi. Je ne suis qu’un homme, moi aussi. »
27 Tout en conversant avec lui, il entra et il trouva beaucoup de gens réunis.
28 Il leur dit : « Vous savez qu’un Juif n’est pas autorisé à fréquenter un étranger ni à entrer en contact avec lui. Mais à moi, Dieu a montré qu’il ne fallait déclarer interdit ou impur aucun être humain.
29 C’est pourquoi, quand vous m’avez envoyé chercher, je suis venu sans réticence. J’aimerais donc savoir pour quelle raison vous m’avez envoyé chercher. »
30 Corneille dit alors : « Il y a maintenant quatre jours, j’étais en train de prier chez moi à la neuvième heure, au milieu de l’après-midi, quand un homme au vêtement éclatant se tint devant moi,
31 et me dit : “Corneille, ta prière a été exaucée, et Dieu s’est souvenu de tes aumônes.
32 Envoie donc quelqu’un à Jaffa pour convoquer Simon surnommé Pierre ; il est logé chez un autre Simon qui travaille le cuir et dont la maison est au bord de la mer.”
33 Je t’ai donc aussitôt envoyé chercher, et toi, en venant, tu as bien agi. Maintenant donc, nous sommes tous là devant Dieu pour écouter tout ce que le Seigneur t’a chargé de nous dire. »
34 Alors Pierre prit la parole et dit : « En vérité, je le comprends, Dieu est impartial :
35 il accueille, quelle que soit la nation, celui qui le craint et dont les œuvres sont justes.
36 Telle est la parole qu’il a envoyée aux fils d’Israël, en leur annonçant la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ, lui qui est le Seigneur de tous.
37 Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des Juifs, depuis les commencements en Galilée, après le baptême proclamé par Jean :
38 Jésus de Nazareth, Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance. Là où il passait, il faisait le bien et guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable, car Dieu était avec lui.
39 Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice,
40 Dieu l’a ressuscité le troisième jour. Il lui a donné de se manifester,
41 non pas à tout le peuple, mais à des témoins que Dieu avait choisis d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts.
42 Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts.
43 C’est à Jésus que tous les prophètes rendent ce témoignage : Quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon de ses péchés. »
44 Pierre parlait encore quand l’Esprit Saint descendit sur tous ceux qui écoutaient la Parole.
45 Les croyants qui accompagnaient Pierre, et qui étaient juifs d’origine, furent stupéfaits de voir que, même sur les nations, le don de l’Esprit Saint avait été répandu.
46 En effet, on les entendait parler en langues et chanter la grandeur de Dieu. Pierre dit alors :
47 « Quelqu’un peut-il refuser l’eau du baptême à ces gens qui ont reçu l’Esprit Saint tout comme nous ? »
48 Et il donna l’ordre de les baptiser au nom de Jésus Christ. Alors ils lui demandèrent de rester quelques jours avec eux.

Dom Guéranger, l'Année Liturgique, Lundi de Pentecôte : Saint Corneille

Baptême du Centurion Corneille et de sa famille par saint Pierre
Baptême du Centurion Corneille et de sa famille par saint Pierre
Ce passage du livre des Actes des Apôtres est d’une haute éloquence en un tel jour et en un tel lieu. Pierre, le vicaire du Christ, est en présence des chrétiens sortis de la Synagogue ; sous leurs yeux sont réunis plusieurs hommes de la gentilité que la grâce a conduits, par la prédication de Pierre, à reconnaître Jésus pour le Fils de Dieu. L’Apôtre est arrivé au moment solennel où il doit ouvrir la porte de l’Église aux gentils. Pour ménager la susceptibilité des anciens juifs, il en appelle à leurs prophètes. Qu’ont-ils dit, ces prophètes ? Ils ont annoncé que tous ceux, sans exception, qui croiraient en Jésus recevraient la rémission de leurs péchés par son Nom. Tout à coup l’Esprit-Saint interrompt l’Apôtre, il décide la question en fondant, comme au jour de la Pentecôte, sur ces gentils humbles et croyants. Les signes de sa présence en eux arrachent un cri d’étonnement aux chrétiens circoncis, « C’en est donc fait, s’écrient-ils ; la grâce du Saint-Esprit est donc aussi pour les Gentils ! » Alors Pierre, avec toute l’autorité de Chef de l’Église, décide la question. « Oserions-nous refuser le baptême à des hommes qui ont reçu l’Esprit-Saint comme nous l’avons reçu nous-mêmes ? » Et sans attendre la réponse, il donne ordre de conférer immédiatement le baptême à ces heureux catéchumènes.

Lundi 6 Avril 2015
Lu 623 fois

Dans la même rubrique :














1 2