Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Saint Joseph, le premier et le plus parfait des adorateurs, par Saint Pierre Julien Eymard.



Saint Joseph, le premier et le plus parfait des adorateurs, par Saint Pierre Julien Eymard.

SAINT PIERRE-JULIEN EYMARD (1811-1868)

 

Saint Pierre-Julien Eymard fut l'un des grands promoteurs du culte eucharistique au XIX° siècle. Fondateur des deux congrégations des Prêtres du Très-Saint-Sacrement et des Servantes du Très-Saint-Sacrement, son rayonnement s'est encore accru par la publication, après sa mort, d'écrits consacrés à La divine Eucharistie. Ses disciples ont aussi réuni quelques notes sur saint Joseph et les ont groupées de manière à constituer un Mois de Saint Joseph, le premier et le plus parfait des adorateurs. En voici quelques passages :

 

 


Vertus de l'adoration de Saint Joseph

Saint Joseph, le premier et le plus parfait des adorateurs, par Saint Pierre Julien Eymard.

Saint Joseph, après la Très Sainte Vierge, a été le premier et le plus parfait adorateur de Notre-Seigneur.

 

Il l'adorait avec une vertu de foi plus grande que celle de tous les saints ;

 

Il l'adorait avec une humilité plus profonde que celle de tous les élus ;

 

II l'adorait avec une pureté plus pure que celle des anges ;
 

Il l'adorait avec un amour qu'aucune autre créature, angélique ou humaine, n'eut et ne put avoir pour Jésus ;

 

Il l'adorait avec un dévouement aussi grand que son amour.

 

Comme le Verbe incarné devrait être glorifié par les adorations de Marie et de Joseph, qui le dédommageaient de l'indifférence et de l'ingratitude de ses créatures!

 


 

 

Saint Joseph adorait le Verbe incarné en union avec sa divine Mère, en union avec toutes les pensées, les actes d'adoration, d'amour, de louanges de Jésus pour son Père et de charité envers les hommes pour lesquels Il s'était incarné.

 


Saint Joseph, le premier et le plus parfait des adorateurs, par Saint Pierre Julien Eymard.

L'adoration de saint Joseph suivait le mystère présent et actuel, la grâce, l'esprit, la vertu de ce mystère. Dans l'Incarnation, il adorait l'anéantissement du Fils de Dieu; à Bethléem, sa pauvreté ; à Nazareth, son silence, sa faiblesse, son obéissance, ses vertus, dont il avait une connaissance très grande, dont il voyait l'intention, le sacrifice à l'amour et à la gloire du Père céleste.

 

Saint Joseph adorait, intérieurement du moins, tout ce que Jésus disait et pensait. Le Saint-Esprit le lui manifestait, afin qu'il pût s'y unir, et glorifier le Père céleste en union avec son divin Fils notre Sauveur.

 

 


De sorte que la vie de saint Joseph fut une vie d'adoration de Jésus, mais d'adoration parfaite.

 

Je m'unirai donc bien à ce saint adorateur, afin qu'il m'apprenne à adorer Notre-Seigneur et à me faire entrer en société avec lui, afin que je sois le Joseph de l'Eucharistie comme il a été le Joseph de Nazareth.

Saint Joseph, le premier et le plus parfait des adorateurs, par Saint Pierre Julien Eymard.

Jeudi 10 Novembre 2011
Lu 1840 fois