Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

La prière de la crêpe.



La prière de la crêpe.
Seigneur, aujourd'hui je suis à plat...Je voudrais bien être retournée et projetée vers le Ciel, m'approcher des étoiles...mais je suis une crêpe banale et je ne vois que le plafond de mon quotidien.

La prière de la crêpe.
Avec du sucre, je me sens meilleure....je voudrais apporter un peu de bonheur, j'ai tant dégusté, je voudrais être dégustée à mon tour avec les honneurs. Pourquoi pas, devenir une crêpe au chocolat, bref une crème de crêpe.

La prière de la crêpe.
Il paraît que tu as entendu ma prière et institué une fête où mes congénères sont les compagnes de la lumière. Me voilà prête à flamber pour Toi...il suffit qu'on m'aime, et je retrouve le sens de mon existence même éphémère. Si Tu es là, rien ne saurait me décourager, même la platitude de mon humble louange!

Qu'un balet de crêpes s'élance vers les hauteurs de la joie et de l'amour, tout concourt à la Gloire de Celui qui vint apporter la joie du Salut, la Lumière de sa divine origine, la douceur de son humanité...et qui, je le Lui souhaite de tout coeur, mangea de délicieuses crêpes préparées par sa Sainte Mère aux jours de fête, goûta la convivialité humaine, entouré de sa famille, des enfants du village, de saint Joseph, des saints grands parents Joachim et  Anne, laquelle choisie d'ailleurs par la suite d'être la patronne d'une contrée qui aime les crêpes et la Chandeleur...
Mais bien plus encore, pour la fête de la Présentation, merci Seigneur, en ce jour où ta lumière brilla et illumina le monde, annonçant toutes les lumières de la Foi et de la Rédemption encloses en cet Enfant présenté au Temple...

Buiss'Ardent
La prière de la crêpe.

La Chandeleur ou fête de la Présentation est une fête chrétienne qui rappelle que,40 jours après sa naissance, Jésus fut « présenté » au temple de Jérusalem (Luc 2, 22-39). La fête de ce jour a un double objet, célébrer la Purification de Marie et la Présentation de Jésus au Temple selon la loi de Moïse. Cette loi fixait le temps où les mères devaient se présenter avec leurs nouveau-nés devant les autels, et elle exigeait une offrande pour le rachat des enfants mâles. En effet, la tradition juive voulait que le premier garçon né dans une famille soit « présenté » au temple et consacré à Dieu.

 

Ni Marie, toute pure dans sa maternité, ni Jésus, Fils de Dieu, n'étaient obligés à cette cérémonie « purificatrice »; cependant par humilitéet pour donner aux hommes un éclatant exemple d'obéissance aux lois divines, Marie, accompagnée de Joseph et portant Jésus en Ses bras, Se rendit au Temple de Jérusalem.

 

Au Moyen Âge, on prit l’habitude de célébrer cette fête de la « Présentation » en organisant des processions représentant le voyage de la sainte Famille vers le Temple de Jérusalem, processions où l’on portait des flambeaux ou des cierges qui étaient bénis ce jour là. D’où le nom de chandeleur : la fête des chandelles -en écho aux paroles de Syméon dans le temple, reconnaissant Jésus comme « lumière pour les nations ».

 

Après avoir allumé des cierges et prononcé en famille ou entre amis une prière de louange, il est de tradition de partager les crêpes. Crêpes dorées comme la lumière, rondes comme le soleil, que l’on attend au cœur de l’hiver.

C'est aussi la fête de la Vie Consacrée, dont le témoignage porte la lumière du Christ au monde. Prions pour les consacré(e)s !

La prière de la crêpe.

Jeudi 19 Janvier 2012
Lu 1856 fois