Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

La Cathédrale d'Adoption.

Je suis un enfant adopté. Sans papiers d'adoption. Ou avec. Mais bel et bien adopté. Ce n'est pas toujours simple...alors, un jour, en passant devant Notre Dame de Paris, j'ai reçu en pleine face et en plein coeur un message lancé depuis les Tours...



Ce n'est pas classique...

La Cathédrale d'Adoption.
Pas classique...inclassable même. Atypique. Rien n'est jamais normal pour un ou une adoptée. Au départ, quelque chose s'est passé, et on sait rarement quoi  exactement. 
Et après, toute sa vie, il faut se construire.
Comme une cathédrale.

Les tours, vues du parvis.

La Cathédrale d'Adoption.
Je passais sur le parvis de Notre Dame. Et j'ai reçu le choc, l'impact silencieux des deux tours. Pas celles du World Trade Center...Les tours de Notre Dame se sont imposées à moi, dans la nuit bleutée et illuminée de Paris, comme la masse rassurante, solide, d'un équilibre intérieur offert. En une seconde, elles m'ont parlé sans mot, leur langage plus inattendu que le chinois, direct comme la beauté d'une reine assise sur un trône éternel me disait :

J'ai deux tours, tu as deux familles.

L'île de la Cité, vue Google Earth.
L'île de la Cité, vue Google Earth.
" Tu es en deuil d'un membre de ta famille adoptive....et tu ne sais pas trop comment te situer. Regarde-moi, je suis la Cathédrale de l'Adoption. Dans une tour, une famille, dans l'autre tour, l'autre famille. Un seul parvis, et devant, l'arbre de Noël de la ville. Tu n'as pas construit tout seul, toute seule, ces tours de gloire, d'histoire et de misère, les quasimodo d'Hugo habitent tes deux tours, les bâtisseurs et les destructeurs révolutionnaires ont laissé des traces, et ces deux tours sont différentes. En ce moment, l'une est inaccessible et en travaux de réfection...Comme tu les aimes, ces deux tours, l'une comme l'autre te sont essentielles, l'une comme l'autres te font souffrir. C'est La Famille.

Si tu redevenais enfant, tu trouverais ce jeu d'exploration passionnant, mais ce n'est pas un jeu, c'est ta vie. Aujourd'hui, tu es dans la tour de droite, demain dans celle de gauche, tu connais bien des passages secrets, bien des couloirs obscurs sur les toits de ta cathédrale, peuplés de démons-gargouilles et d'anges majestueux. Ces deux tours te viennent toutes deux des siècles passées, avec des trésors d'histoires enfouies, et elles communiquent uniquement en toi. Certains visitent les deux tours de ta vie, ils sont rares à comprendre, la plupart n'en restent qu'à la tour qui les concernent, beaucoup ne connaîtront que le parvis. C'est toujours atypique, anormal, mais c'est solide. Car derrière le Porche de la Cathédrale de l' Adoption, il y a le Choeur.

Avance dans le Choeur, tu as deux tours, deux familles, peut-être plus encore, mais il n'y a qu'un Choeur, qu'un seul Autel...prends de la hauteur, une cathédrale vue du ciel est toujours une croix en relief, une croix glorieuse habitée par des milliers d'êtres accueillis. C'est cela l'adoption, c'est plus douloureux, mais c'est plus grand, plus beau, plus durable, plus riche, plus dangereux, plus fascinant. Regarde, il y a une crèche sous l'autel : un enfant, une mère, un père, ceux-là ont vécu l'adoption parfaite et plénière, l'adoption du coeur avec Dieu en héritage... Au-dessus de la Crèche, de la Cathédrale, de la Cité, le Ciel étoilé et la cathédrale du Firmament construite par le Père de tout Homme. "

Une cathédrale d'adoption.

Notre Dame de Paris vue d'en haut : la croix du choeur et du transept.
Notre Dame de Paris vue d'en haut : la croix du choeur et du transept.
Désormais, quand je passe devant les tours de Notre Dame, je vois la lettre H, solidement plantée sur l'île de la Cité, et ce H élévé vers les cieux qui pour un littéraire signifiait Hugo -vive Hugo!-,  ce H enraciné sur le parvis, ouvrant sur le Choeur et sur le coeur de chair aussi, ce H me redit que je suis un homme avec ses deux jambes,( ou une femme, un, une enfant, n'en déplaise au gender, une fille d'Adam et Eve), que je suis une Cathédrale d'Adoption, que tout Homme est une Cathédrale d'Adoption.

Auteur : Buiss'ardent

La Cathédrale d'Adoption.

Lundi 28 Novembre 2011
Lu 773 fois