Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Psaume 72 : mon corps n'est pas éternel, mon coeur lui, s'appuie sur l'Eternel



Un faux pas (verset 2) et du sport en vue

La traduction des psaumes peut être influencée par les biais d'une époque : chaque traduction est une nuance qui "dort" en attendant d'être éveillée par les besoins d'une époque et les cris vers Dieu. Hier, je regardais une chaîne You Tube de fitness. Les témoignages des personnes en détresse à cause de leur poids ont relativisé mon propre besoin. Les coachs, énergiques, beaux, (hommes et femmes!), sympathiques, visiblement réellement bien dans leur peau, m'ont donné envie de perdre quelques kilos. Ceux-ci ne prédisent pas la facilité mais l'effort régulier. Et grâce aux témoignages, on voit que c'est possible. Franchement, pas d'arnaque sur ce point, ni nulle part, d'ailleurs. Je crois que le faux pas de notre époque est de mépriser le besoin de nos contemporains atteints de mal-bouffe, de dépressions, d'ennuis divers, de retrouver une saine corporalité : "mens sana in corpo sano". 

J'étais jaloux des superbes (verset 3)

Je ne vais pas accuser les coachs de fitness d'être des impies, bien sûr, car ce n'est pas le sujet. Quoique... Où sont les chrétiens dans la proposition d'un corps en santé ? Ils proposent des régimes en retraite, sans sport ! C'est bien le signe d'une réaction plutôt que d'une créativité adaptée... Sainte Hildegarde, que j'aime beaucoup, parcourait son pays à cheval! Et elle mangeait varié et bon. On la redécouvre, mais la proposer avec un peu de fitness, voilà qui serait intéressant! Au lieu de "vaccuum stomach", des exercices de yoga qui ne rendent pas le ventre plat mais orientent vers une spiritualité non chrétienne, ( des vidéos sur le net prétendent que cela donnent un ventre plat, ou pas du tout, faites-vous votre avis, moi, j'ai choisi des pilates, sans rapport avec Ponce Pilate!), proposons un estomac rempli de bonnes choses en retraite et une remise sur pied de fitness chrétien. Nous serons moins jaloux des "superbes" (orgueilleux et beaux), en étant superbes (justes beaux pour rendre gloire à Dieu).

Le coeur aigri, les reins transpercés (verset 21) ou un peu de fitness with the Lord

De fait, l'abondance et la santé ne sont pas interdits chez les chrétiens ! Simplement, ils sont rendus à leur source aimante et pure, le Dieu Créateur. Trop de chrétiens souffrent des maux modernes en cherchant, le coeur aigri, à reporter la faute sur les impies (fermeture en cercles clos et sectaires et mentalité de forteresse assiégée), ou sur Dieu (ouverture à tout sans discernement).
Heureusement, Jésus pratiquait un sport efficace : la marche à pied, tous les jours. Et sa maman l'avait nourri sainement, avec des recettes juives délicieuses ! Le poisson, c'est bon pour la santé, au point que Jésus le multiplie avec les pains. Le fitness avec Jésus, c'est bien sûr aller bien au-delà : 
 

Mon corps et mon coeur peuvent s'épuiser, Dieu sera toujours le rocher de mon coeur et ma bonne part (verset 26)

Cette traduction du verset 26 me semble respecter toutes les nuances chrétiennes dont nous avons besoin : le corps n'est pas notre idole, nous ferons un fitness qui connaît les limites de la condition humaine, sinon gare au claquage musculaire et à la jalousie du succès des impies. Mais Dieu sera toujours le rocher de notre coeur, notre "bonne part", celui qui alimente bien plus que notre estomac!
S'il existe une chaîne de fitness chrétien, pas pieusarde, vraiment professionnelle, avec des exercices adaptés, des repères pour se nourrir, des recettes bio, et même une ligne de vêtements élégants et à la mode, je suis preneuse!

AC

PSAUME 72

01 Vraiment, Dieu est bon pour Israël, pour les hommes au coeur pur.

02 Un rien, et je perdais pied, un peu plus, et je faisais un faux pas ;

03 car j'étais jaloux des superbes, je voyais le succès des impies.

04 Jusqu'à leur mort, ils ne manquent de rien, ils jouissent d'une santé parfaite ;

05 ils échappent aux souffrances des hommes, aux coups qui frappent les mortels.

06 Ainsi, l'orgueil est leur collier, la violence, l'habit qui les couvre ;

07 leurs yeux qui brillent de bien-être trahissent les envies de leur coeur.

08 Ils ricanent, ils prônent le mal, de très haut, ils prônent la force ;

09 leur bouche accapare le ciel, et leur langue parcourt la terre.

10 Ainsi, le peuple se détourne vers la source d'une telle abondance.

11 Ils disent : « Comment Dieu saurait-il ? le Très-Haut, que peut-il savoir ? »

12 Voyez comme sont les impies : tranquilles, ils amassent des fortunes.

13 Vraiment, c'est en vain que j'ai gardé mon coeur pur, lavé mes mains en signe d'innocence !

14 Me voici frappé chaque jour, châtié dès le matin.

15 Si j'avais dit : « Je vais parler comme eux », j'aurais trahi la race de tes fils.

16 Longtemps, j'ai cherché à savoir, je me suis donné de la peine.

17 Mais quand j'entrai dans la demeure de Dieu, je compris quel serait leur avenir.

18 Vraiment, tu les as mis sur la pente : déjà tu les entraînes vers la ruine.

19 Comment vont-ils soudain au désastre, anéantis, achevés par la terreur ?

20 A ton réveil, Seigneur, tu chasses leur image, comme un songe au sortir du sommeil.

21 Oui, mon coeur s'aigrissait, j'avais les reins transpercés.

22 Moi, stupide, comme une bête, je ne savais pas, mais j'étais avec toi.

23 Moi, je suis toujours avec toi, avec toi qui as saisi ma main droite.

24 Tu me conduis selon tes desseins ; puis tu me prendras dans la gloire.

25 Qui donc est pour moi dans le ciel si je n'ai, même avec toi, aucune joie sur la terre ?

26 Ma chair et mon coeur sont usés : ma part, le roc de mon coeur, c'est Dieu pour toujours.

27 Qui s'éloigne de toi périra : tu détruis ceux qui te délaissent.

28 Pour moi, il est bon d'être proche de Dieu ; j'ai pris refuge auprès de mon Dieu pour annoncer les oeuvres du Seigneur aux portes de Sion


Vendredi 29 Juillet 2022
Lu 194 fois