Saint Joseph du Web

Recherche
Rss | © icondock.com

L'Office des Heures, pilier des vocations durables.

L'office des heures, la liturgie des heures ( nommée bréviaire pour les prêtres), est un des piliers des vocations durables. Le Concile Vatican II en a fait une présentation d'une richesse méconnue. Ceux qui pratiquent la Liturgie des heures savent que dans le prolongement de la liturgie de la messe, l'office des heures est l'appui le plus solide des vocations. On sait que les vocations de prêtres faiblissent et cèdent quand cette prière n'est plus tenue...sait-on valoriser l'office des heures dans la pastorale des vocations ?



Aux temps apostoliques, les apôtres célébraient l'office divin...

L'Office des Heures, pilier des vocations durables.
La sanctification de la journée par la prière des Heures remonte aux temps apostoliques :

"Avec le temps, on allait sanctifier par la prière commune d'autres heures encore, comme cela était suggéré aux Pères par la lecture des Actes des Apôtres. Ceux-ci nous montrent en effet les disciples rassemblés (pour la prière) à la troisième heure (cf. Ac 2,1-15). Et le prince des Apôtres «monta à la chambre haute, pour prier vers la sixième heure» (10, 9); "Pierre et Jean montaient au Temple pour la prière de la neuvième heure" (3, I); "Au milieu de la nuit, Paul et Silas, en prière, louaient Dieu" (l6,25)." (Présentation générale de la Liturgie des Heures, n°1 )

...parce que le Christ leur a montré l'exemple.

Son activité de tous les jours était intimement liée avec sa prière, si tant est qu'elle n'en découlait pas en quelque sorte, ainsi, quand il se retirait dans le désert ou sur la montagne pour prier (Mc 1, 35; 6, 46; Lc 5, l6; cf. Mt 4,1 par.; Mt 14,23.), en se levant de très bonne heure (Mc 1,35), ou passait la nuit à prier Dieu (Mt 14, 23.25; Mc 6,46.48.), depuis le soir jusqu'à la quatrième veille (Lc 6,12) (celle de l'aube). Il participait également - suppose-t-on à juste titre - tant aux prières dites publiquement dans les synagogues, où il avait "l'habitude" (Lc 4,16) de se rendre le jour du sabbat, et au Temple, qu'il avait appelé une maison de prière (Mt 21,13 par.), qu'à celles récitées en privé par les pieux Israélites habituellement tous les jours. Il prononçait de même les bénédictions traditionnelles adressées à Dieu au moment des repas, ainsi qu'on nous le rapporte expressément pour la multiplication des pains (Mt 14,l9 par.; Mt l5,36 par.), la dernière Cène (Mt 26,26 par.), le repas d'Emmaüs (Lc 24,30). IL récitait également des hymnes avec ses disciples (Mt 26,30 par.)(Présentation générale de la Liturgie des Heures, n°2)


L'Office des Heures, pilier des vocations durables.

A travers l’Office divin, qui prolonge dans la journée le mystère central de l’Eucharistie, nous sommes unis de façon particulière à Jésus, vivant et à l’œuvre dans le temps.

Les prêtres et les personnes engagées dans la vie consacrée, trouvent dans la Liturgie des Heures un ressourcement qui est relié à la grâce de la Messe et de la communion. Ainsi, sur le modèle du Christ, des apôtres, de la communauté croyante, la sanctification du temps par la prière des Heures maintient en l'Eglise la louange divine. Benoît XVI le rappelle ainsi :

" Nous vivons en ce moment le mystère de l’Eglise dans sa plus haute expression, celle de la prière liturgique. Nos lèvres, nos cœurs et nos esprits, dans la prière ecclésiale, se font interprètes des nécessités et des désirs de l’humanité entière. Avec les paroles du psaume 118 nous avons supplié le Seigneur au nom de tous les hommes: «Mon cœur incline à pratiquer tes commandements … Que vienne à moi, Seigneur, ton amour». La prière quotidienne de la liturgie des heures constitue un devoir essentiel du ministère ordonné dans l’Eglise. A travers l’Office divin, qui prolonge dans la journée le mystère central de l’Eucharistie, nous sommes unis de façon particulière à Jésus, vivant et à l’œuvre dans le temps. " ( Milan, Juin 2012)

Fidélité à l'Office divin, fidélité des vocations.

Lorsqu'une personne développe une fidélité et un goût progressivement de plus en plus fort pour l'Office divin, sa vocation s'affermit et se déploie : toute la communauté chrétienne trouve en cet office sa raison d'être et sa nourriture, basée sur la Parole de Dieu. A nous de savoir transmettre une formation à l'Office divin, par la fidélité personnelle et communautaire et par l'explication de son sens profond, malheureusement si peu diffusé.( Une mention spéciale au sympathique forum sur la liturgie des heures et à cette page non dépourvue d'humour sur le mode d'emploi du livre Prière du Temps Présent. Un site utile! ) Il devient indispensable dans tous les états de vie, dans toutes les vocations, de retrouver le sens de la louange divine à travers la liturgie des Heures. Il s'agit d'une des réponses à la crise des vocations, par la prière du corps entier.

"83. L’office divin, œuvre du Christ et de l’Église
 
Le Grand Prêtre de la Nouvelle et Éternelle Alliance, le Christ Jésus, assumant la nature humaine, a introduit dans notre exil terrestre cet hymne qui se chante éternellement dans les demeures célestes. Il s’adjoint toute la communauté des hommes et se l’associe dans ce divin cantique de louange. En effet, il continue à exercer cette fonction sacerdotale par son Église elle-même qui, non seulement par la célébration de l’Eucharistie, mais aussi par d’autres moyens et surtout par l’accomplissement de l’office divin, loue sans cesse le Seigneur et intercède pour le salut du Monde entier."Sacrosanctum Concilium, Const. sur la liturgie.


Lundi 4 Juin 2012
Lu 1179 fois

Connaître Saint Joseph | Pour aller plus loin | Vous avez dit " vocation" ? | Accompagnement spirituel. | Pistes de réflexion, avec le Père Bonnet