Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Un site de soutien aux prêtres sur facebook et une page sur le site du diocèse de Lyon

"De silencieux héros anonymes, de grands missionnaires, de pieux célébrants et de fidèles amis de Dieu, même dans les combats les plus ardus ", nous connaissons tous des prêtres fidèles qui sont la véritable image du Sacerdoce dans nos coeurs et nos mémoires. Soutenons-les! à quand la version française de ce Facebook?
A imiter aussi, l'initiative du site du diocèse de Lyon pour remercier les prêtres sur une page leur étant dédiée tout spécialement!


 Facebook : Montée en flèche d’un groupe de soutien aux prêtres
2.000 nouveaux adhérents chaque jour
 
ROME, Lundi 3 mai 2010 (ZENIT.org) - Sur Facebook, le groupe « j'ai un ami prêtre qui est fantastique même si les médias disent que non », mis en place par un jeune mexicain, Héctor Mojica, a déjà réuni plus de 27.000 personnes, un chiffre qui monte de minute en minute, attirant 2.000 nouveaux membres chaque jour. 
Quand Héctor Mojica Romero, un jeune homme de 27 ans habitant Cuernavaca, dans le sud du Mexique, a eu l'idée de créer un groupe sur Facebook sous ce nom, il était loin d'imaginer qu'en un peu plus d'un mois son groupe aurait accueilli plus de 27.000 adhérents, a-t-il expliqué à ZENIT.
L'idée lui est venue un jour alors qu'il regardait un journal télévisé, où les prêtres étaient critiqués pour certains cas d'abus sur mineurs. En réfléchissant il se dit que les prêtres qu'il connaît ne sont pas comme ça. Il s'est donc assis à son ordinateur et a créé un groupe qui, au début, était pensé pour ses amis du Mexique.
Le nombre des adhérents sur cet espace de Facebook augmente à chaque instant : le temps de préparer cette information, et les inscriptions sont passées de 26.989 à 27.128.  
Héctor Mojica Romero rapporte que le groupe s'est formé « pour montrer la vérité du sacerdoce chrétien catholique », dont les membres « partagent une vocation divine ».  
« Nous savons qu'ils sont comme nous, faibles, mais nous prions pour eux », lit-on. 
« Même si les moyens de communication mettent toute leur énergie à nous faire perdre confiance en eux, nous savons qu'il y a beaucoup plus de saints prêtres que de prêtres ayant, pour diverses raisons, commis des fautes ».
Héctor Mojica est très touché par la réponse à son initiative, qui ne s'est pas limitée au Mexique. En très peu de temps se sont unies des personnes de Porto Rico, de Colombie, du Costa Rica, de l'Equateur, du Chili, de l'Uruguay, du Paraguay, du Venezuela, de l'Italie, du Canada, de Croatie, des Philippines et d'Espagne, entre autres pays. 
Les inscrits sont en grande partie des jeunes. « S'il y a bien une chose que nous avons nous les jeunes, c'est de ne pas se laisser tromper facilement et de nous rendre compte de la vérité. C'est pourquoi ce groupe a eu tant de succès », a déclaré Mojica.  
Ce jeune mexicain est convaincu que son idée de créer cet espace a été une inspiration divine, car il n'avait jusqu'ici jamais eu l'idée de créer un groupe sur Facebook ou sur tout autre réseau social. « Dieu te laisse bouche bée, ou te joue de jolis tours comme celui-ci, mais tout est planifié et il n'existe pas de coïncidences », a-t-il commenté. 
Les participants au groupe apportent le témoignage d'un prêtre ami, ou qu'ils connaissent tout simplement, qui a compté dans leur vie et dont la vocation sacerdotale est une vraie vocation.  
Tous les adhérents « envoient une photo et de beaux témoignages de prêtres qui ont donné leur vie, nous parlent de ces ‘amis fantastiques' et de comment ils les ont aidés. De silencieux héros anonymes, de grands missionnaires, de pieux célébrants et de fidèles amis de Dieu, même dans les combats les plus ardus », a déclaré le jeune homme à l'agence Gaudium Press.
Au milieu de tant de témoignages, on trouve celui d'Ale Moreno : « Merci à Dieu pour tous les prêtres que j'ai connus. Ce sont des personnes qui réfléchissent la lumière de Dieu, qui occupent tout leur temps à servir l'Eglise », dit-il. 
On trouve aussi celui de Mildres Herazo : « En eux, nous trouvons tous des guides spirituels toujours disponibles quand nous en avons besoin. C'est Dieu qui agit ». 
Olga León estime quant à elle que « les justes paient pour les pécheurs, car l'un d'eux m'a aidé à avoir confiance en Dieu. Je remercie pour tous ceux qui suivent le chemin de Dieu ».
Pour sa part, Concha Abad écrit : « J'ai plusieurs amis prêtres sans lesquels ma vie ne serait pas la même. Je leur dois beaucoup et je les aime beaucoup, avec leurs qualités, leurs défauts, leurs faiblesses et leur courage ». 
Alex Chávez conclut: « J'ai des amis prêtres et ils sont fantastiques. Que Dieu bénisse ces hommes qui ont décidé de tout quitter pour servir ce ministère. Il faut prier avec beaucoup de ferveur pour tous et pour chacun d'eux ».
 
 
http://lyon.catholique.fr/?Merci-pour-nos-pretres : visitez la page du diocèse de Lyon pour remercier les prêtres!
 
 

Lundi 3 Mai 2010
Lu 1802 fois