Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Saint Joseph et la reconnaissance faciale



Contempler la face du Seigneur... à partir d'une actualité où le visage, la reconnaissance faciale, vocale, le tracking, et les masques mettent à mal la beauté de nos visages.
Les masques en en tissu ne sont certes pas des ennemis. Paradoxalement, ils gênent un phénomène bien plus inquiétant : la mise en place de la reconnaissance faciale dans nos sociétés. " Pour plus de sécurité, vous aurez moins de liberté", dit avec raison une image qui circule sur internet. 
Le recensement auquel Joseph dut se soumettre avec la sainte Famille avait un même goût de totalitarisme.

Joseph, dont la vie cachée échappait à toute caméra, à toute surveillance et à toute manipulation idéologique, peut nous aider à faire la même chose que la ville de San Francisco. Berceau des innovations techniques les plus sophistiquées, et précisément de la reconnaissance faciale, la ville de San Francisco est devenue en 2019 la toute première ville au monde à bannir l'utilisation de la reconnaissance faciale de ses rues, "pour ou contre ses citoyens". Le maire de la ville s'en explique avec clarté dans une émission d'Arte, parue le 22 avril 2020, Tous surveillés, 7 milliards de suspects, ( à la minute 1:26) : la responsabilité de sa ville est grande, plus grand encore son devoir de montrer un autre exemple.
 

" C'est ta Face Seigneur, que je cherche", dira le chrétien. Comme Joseph, je cherche le visage derrière le masque, le visage humain, sans le traquer, sans le tracking, sans le petit carré qui enferme dans des données volées ou extorquées, ou marchandées. 
Joseph peut nous sauver d'une déshumanisation technologique, des pièges des QR-code appliqués à la nazification de la surveillance humaine : la vie cachée de Joseph est liberté, contemplation de Dieu dans le visage de l'autre, gratuité. Avec Joseph, un visage n'est jamais un "petit carré", mais toujours le reflet d'une âme, d'une personne inaliénable que Dieu est venu sauver. La contemplation chrétienne aime s'attarder sur les visages de Joseph, de Marie, des saints, des amis, de la famille, des enfants, des petits, car le visage exprime l'amour.

Lundi 11 Mai 2020
Lu 254 fois