Saint Joseph du Web
Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Saint Joseph à l'orée de la Semaine Sainte.



Quand le 19 mars tombe la veille des Rameaux....quel symbole de la discrétion de celui qui accompagna le Christ jusqu'à l'âge adulte et s'effaça en saluant son Roi, son Sauveur : Joseph savait, lui, que c'était le Messie. Joseph, homme de l'aurore, toujours...lève-tôt ! Qu'il s'agisse d'échapper aux sbires d'Hérode, d'accompagner Marie enceinte sur les routes, de se lever pour aller au travail. Joseph a une façon bien à lui d'acclamer le Messie, par toute sa vie, son travail, ses décisions....et s'il avait twitté le premier en 140 caractères :
" Je vis chaque jour avec le Fils de Dieu venu nous racheter par sa Croix"....
Joseph pourtant n'a pas vu la Croix...sinon, il aurait été avec Marie et Jean. Mais l'homme de l'Aurore s'est effacé dans le Soleil, il n'a pas outrepassé son rôle, qu'il a rempli à la perfection de l'Amour. Personne mieux que Saint Joseph n'incarne les Patriarches, la lignée de David qui savait qui était Celui qui viendrait s'asseoir sur le trône....

Joseph, plus humble que quiconque, était et reste comme ses manteaux que l'on étale à terre devant l'âne qui porte le Christ. Manteau du Christ qui a couvert son identité divine, l'a protégé, lui a permis de grandir à l'abri, tel est le dernier des Patriarches. Rameau aussi, ce Saint Joseph qu'on représente avec un rameau fleuri : des fleurs de Lys, symbole de pureté et de virginité, mais aussi le rameau de Jessé, le rameau de la descendance de David qui devait donner l'Enfant Sauveur.
Alors, un Saint Joseph des Rameaux, c'est absolument bibliquement logique....La généalogie du Christ est centrée sur le Christ seul, descendant de David, par ce Joseph, fils de Jacob, époux de Marie, de laquelle naquit le Christ." Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie,
de laquelle fut engendré Jésus,
que l’on appelle Christ." Mt 1


 

Il y a un " gap", une énorme anomalie, dans cette lignée : Jésus n'est pas né de Joseph, il n'est pas engendré de Joseph, et pourtant, il est le rameau qui fleurit, la surprise finale, sorte d'entourloupe divine qui va égarer les spécialistes, leur rendant ce Jésus inaccessible et comme invisible, car ils ignorent les Ecritures et Marie.

Pourtant, Jésus ressemblait probablement à Joseph au point qu'on ne pouvait douter de la lignée....oui, la lignée du Roi David ! Car si les traits de Jésus portaient à sa perfection cette noble lignée, Joseph en avait hérité aussi, ainsi que Marie. Un air de famille....sur tout un Peuple choisi et béni d'âge en âge. Une sorte d'écrin pour l'Enfant Sauveur.

Quelle devait être la fierté, la noblesse, la tendresse, la complicité, la confiance entre Joseph et son Fils adoptif...Quels regards de lumière ont'-ils échangés, regard teinté d'espérance absolue dans les yeux de Joseph, regard chargé de toute la lumière du Ciel dans les yeux de l'Enfant....Ils ont eu des jours heureux et merveilleux avec Marie, préparant avec une solidité et une fidélité magnifique cette Semaine Sainte du Salut...Le souvenir de Joseph, à l'heure où le vent démoniaque tourne les hommes vers la folie et le sang, a soutenu le Christ. Il sait que son Père du Ciel lui a offert ce Père de la Terre comme cadeau et réconfort, le Juste existe, et lorsqu'il n'y aura plus qu'un seul Juste, le Christ souffrant pour tous les hommes pécheurs, Joseph sera racheté lui aussi. L'homme de l'Aurore, à l'orée de la Passion, n'a't-il pas été anticipation du Juste? Sa vie aux côtés de l'Immaculée, comme témoin numéro un,  lui a appris dans les faits ce que nous apprenons à notre tour : les mérites de la Passion sont appliqués à toute l'humanité, grâce à  la conception immaculée du Christ. 

Merci Saint Joseph!

Josepha Petersky

Saint Joseph et l'Enfant Jésus, collection privée, all rights reserved.
Saint Joseph et l'Enfant Jésus, collection privée, all rights reserved.

Vendredi 18 Mars 2016
Lu 746 fois