J'ai la même paroisse que " la paroisse était presque parfaite!"



Cher monsieur le Curé,

Je viens de finir un livre, et on est tous dedans, à commencer par moi. Je crois que je suis citée à la page 154 : " on octroya des sourires indulgents à sa nouvelle lubie des tartes et des beignets. On s'amusa quand elle offrit de ses douceurs aux réunions et des goûters aux enfants de passage. On admira quand elle sortit apporter ses confections aux sans-abri. On s'y interessa de plus en plus à mesure qu'elle recommençait".

Sauf que moi, c'est des cookies... Tous les samedis, je fais mes cookies pour la messe du dimanche. Les derniers étaient aux baies de goji, avec des écorces de citron vert, et vous avez deviné tous les ingrédients, monsieur le Curé, y compris  les graines de sésame.
Enfin, là où je veux en venir, c'est que ce livre m'a fait rire, vraiment beaucoup, et pleurer, pas beaucoup mais un peu, parce que j'ai retrouvé tout le monde. Pourtant l'auteur n'est pas de notre paroisse, alors comment fait-elle pour nous connaître tous si bien? Il y a là un mystère. 
Dans sa paroisse presque parfaite, on cherche une animation pour évangéliser. Au début, je croyais que j'allais trouver des recettes à vous conseiller, j'étais prête à vous offrir un exemplaire du livre. 
La recette, elle l'a, mais... faut lire ce livre pour comprendre. Les défauts de notre paroisse sont tous décrits à la perfection, on est parfaitement une paroisse horrible, et elle le sait, rien ne lui échappe, à cette Anne Kurian. Et on est tous aussi une paroisse à convertir. Par quel moyen? Lisez le livre, j'ai été extrêmement surprise, pourtant je croyais en connaître un rayon, car j'ai toujours des idées d'évangélisation formidables. Les cookies, par exemple.

Bon, moi, je vous écris cette lettre ouverte pour deux raisons : 
1) parce que mes cookies sont bons, et que j'aimerais que cela se sache.
2) parce que ce livre est chargé à bloc d'un esprit contagieux, comme un conte de Noël. On pourrait faire un spectacle de paroisse génial pour la fin de l'année scolaire avec. En fait, comme on est déjà un spectacle de paroisse, je vous laisse décider, pour une fois. Mais mon idée est bonne. 


Il y a un truc, dans ce livre, comme un souffle....un vent, un air frais, je ne sais pas, cela m'inspire quelque chose. Je sais qu'une fois que vous l'aurez lu, cher monsieur le curé, vous direz : l'auteur est inspirée. 
Moi aussi, je suis inspirée, mais comme je suis votre paroissienne, vous n'osez pas me le dire. Je comprends, d'ailleurs. Je sais que vous finissez toujours par faire ce que je vous suggère, sans dire que c'est moi. Je vous pardonne, parce que je suis une paroissienne modèle, rappelez-vous que notre paroisse est presque parfaite grâce à vous. Je vous remercie au passage pour tout ce que vous faites pour nous chaque jour, parce que vous êtes super, et surtout, n'oubliez pas de faire jouer ce livre en pièce de théâtre par nos enfants du patro, franchement, je vous vois très bien dans le rôle du père Luc. 

A dimanche pour les cookies, cette fois ils sont à la vanille. Mais dimanche, c'est pas carême, 

Bien fidèlement vôtre, 

Paroissienne. 

ps, je vous apporte le livre d'Anne Kurian à ma prochaine confession. 
 

A PARAITRE LE 17 AVRIL AUX EDITIONS QUASAR

J'ai la même paroisse que " la paroisse était presque parfaite!"

Samedi 30 Mars 2019
Lu 585 fois