Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Saint Joseph et le travail en profondeur



Deep work

Cal Newport est un penseur américain qui a lancé le concept de "deep work", le travail en profondeur. Dans un excellent livre du même titre, il explique que la compétence la plus recherchée et rare sur le marché du travail dans les années à venir sera la capacité de " travail en profondeur", de concentration, (focus), dans le temps (durée) et la difficulté (intensité, complexité). La distraction permanente demandée dans d'autres types de travail pourra être menée et organisée par l'IA. La connexion permanente aux écrans et notifications empêchera de plus en plus le cerveau humain de se concentrer efficacement. Mais ceux qui sauront travailler en profondeur et se concentrer deviendront les travailleurs les plus efficaces et appréciés.
Saint Joseph est un grand maître en "deep work", travail en profondeur. De plus, il aide à en déterminer le sens.

Le "flow" (bien être au travail) et le sens du travail

J'imagine saint Joseph développant des routines de travail pour se concentrer : calculer l'inclinaison d'une toiture, la dimension d'un dossier de chaise, l'utilisation optimale d'un puits... tout travailleur et toute travailleuse qui se concentre sait la satisfaction réconfortante que l'on ressent au moment même où l'effort, qui nous fatigue et nous coûte, aboutit à un résultat qui nous réjouit. Ceci est valable aussi pour un travail intellectuel, comme écrire un article sur un blog! Le travail en profondeur provoque une satisfaction que n'apporte pas le travail superficiel mécanique sans concentration ou sans cesse interrompu pour se délasser, se distraire, fuir... 
Mais Joseph donne à son travail et à la satisfaction qu'il apporte sur le moment ou juste après une dimension de plus : le "deep work" et le "flow" sont des notions naturelles. Joseph connaît une dimension supérieure : celle de l'offrande du travail qui rattache le travail au sens profond de la vie.

Saint Joseph et le travail fait et offert en profondeur

Ainsi, quand on travaille avec Joseph, la concentration part non seulement du cerveau mais aussi du coeur. L'amour mis dans le travail n'est pas simple "bienveillance" même si c'est important. Il est une bienveillance plus profonde, une prière qui connecte le travail à un sens particulier. Avec Joseph, le sens du travail devient connexion profonde à la Rédemption du monde, par l'offrande du travail. L'effort lié au deep work, à la concentration, à la fatigue, devient une satisfaction plus forte que la fatigue, la peine ( la fameuse peine biblique depuis la Génèse) : avec l'offrande du travail en communion de coeur et d'amour, la peine devient rédemption pleine de sens et victoire. 
Voilà pourquoi le Charpentier est maître de travail et de prière : de fait, avec lui, tout est en profondeur. Sa concentration est "cordiale", du coeur. De là, elle rayonne sur le quotidien, sur le travail des mains et du cerveau, et sur les loisirs : n'oubliez pas d'ailleurs de vous détendre, cela fait partie du travail. Joseph se détendait en jouant avec l'Enfant Jésus dans son atelier! Et il savait se distraire, mais en gardant dans l'organisation de son travail une capacité de "deep work" étendue dans le temps et équilibrée par rapport à ses capacités humaines. 

AC

Lundi 12 Juin 2023
Lu 575 fois