Saint Joseph du Web
Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Le Célibat pour le Royaume a de l'avenir!



Prêtres, religieux, instituts séculiers, Ordo Virginum, communautés nouvelles, célibataires apostoliques, voeux privés, tous célibataires pour le Royaume!

La liste n'est pas exhaustive, bien au contraire. Le plus connu et le plus chahuté des médias est le célibat sacerdotal. Quand un prêtre quitte le célibat pour se marier, les plumes se déchaînent et soudain, effaçant un nombre impressionnant de fidélités discrètes durant toute la vie, il ne reste dans l'esprit des gens que rupture et échec...au point que l'on en arrive à la conclusion : c'est impossible, l'Eglise demande l'impossible, rester célibataire n'est pas vivable, ce célibat doit disparaître, etc....

Mais si tous ceux que j'ai nommés, hommes et femmes, dans le titre de ce paragraphe, mettaient un énorme J'AIME non pas sur Facebook seulement ( je n'ai rien contre!) mais sur leur front, sur leur vie, ce " j'aime" qui est dans leur coeur et qui anime des années de fidélité cachée, ou visible, les journalistes pessimistes ou acquis à l'esprit du monde seraient bien surpris....

J'aime le célibat pour le Royaume parce que j'aime Jésus!

Couronnement de Joseph par Jésus
Couronnement de Joseph par Jésus
L'expérience montre qu'il est tout à fait possible d'être heureux dans le célibat pour le Royaume ! Le premier à montrer cette expérience fut...Jésus lui-même. Et Il fit de sa Mère et de Saint Joseph les grands modèles de ce célibat. Sans compter les Apôtres qui choisirent cette voie après pour certains comme Pierre avoir connu le mariage. 

L'Eglise n'impose donc rien d'impossible. Il n'est pas impossible d'aimer Jésus au point de vouloir être comme Lui dans ce mode de vie. Ce n'est pas une obligation non plus, mais un choix. Un premier amour auquel on reste fidèle, c'est beau. Et quand cela ne marche plus, c'est triste comme un divorce et une infidélité. C'est aussi parfois le résultat d'un discernement mal fait, aux responsabilités partagées et qui demande de refaire le discernement complet avec miséricorde.

Marie à la rescousse!

Une des clés pour comprendre, c'est Marie et l'Eglise. Jésus avait en vue l'Eglise tout entière quand Il a dit " Il y a ceux qui ne se marient pas en vue du Royaume" ( Matthieu 19). La virginité de Marie est en vue de sa maternité divine. le célibat pour le Royaume est en vue...du Royaume, c'est-à-dire d'une fécondité spirituelle qui est une forme de maternité divine, et ceci n'est possible que dans et par la maternité de l'Eglise. 

Ainsi, quand une personne veut rester fidèle à son célibat pour le Royaume choisi pour la vie entière, il lui faut une bonne formation mariale, ecclésiale, théologique, humaine, psychologique, mais avant tout cela il lui faut aimer Jésus et l'Eglise. Aimer....voilà la vraie question.



 

Saint Joseph au secours des naïfs.

Et il faut une information spéciale face aux pièges tendus! Car aujourd'hui, un célibataire pour le Royaume, qu'il soit évêque, prêtre, religieux, laïc, une célibataire pour le Royaume, qu'elle soit en plein monde ou dans un couvent, sera la cible intentionnelle de " tests" divers...Mieux vaut un bon protecteur lucide et clairvoyant comme saint Joseph, le plus pur et le moins naïf des Gardiens du Royaume! Car le Royaume, c'est le Christ Lui-même, et Saint Joseph garde le Christ en nous. Que se présente une belle tentation, un amour de substitution sincère ou vicié, saint Joseph saura le montrer à temps. Et Marie saura défendre ceux qui disent le Rosaire, sans négliger la connaissance des abîmes de tromperies humaines et parfois directement commanditées par le Tentateur.

La fatigue, le burn-out spirituel et psychologique, la solitude du célibataire pour le Royaume...

Des signaux bien connus permettent de déceler des risques : 
-absence de vie mariale, chapelet rogné pour faire autre chose, surmenage...et présence de  consolations affectives dans les parages.
-Star système et gloriole qui indiquent la personne comme cible : notre monde médiatique aime faire tomber les fidélités, quelles qu'elles soient! 
-Fatigue, burn-out, surmenage...
-solitude mal assumée et vécue comme un isolement, alors qu'elle doit être un ressourcement avec Dieu. Tout est dans la qualité de la solitude. Si elle est négative, repos et ressourcement sont urgents, avec gratuité et plénitude relationnelle dans la prière ET avec l'entourage ( communautés, famille, amis). Combien est grande la responsabilité des évêques et responsables de communautés, de paroisses et mouvements qui ne veillent pas assez sur le troupeau, mais plus sur les bâtiments et les finances! Trop souvent, le/la célibataire pour le Royaume est considéré comme une main d'oeuvre et on essaie de préserver un équilibre financier avant un équilibre tout simplement humain....

Le risque, dans ces moments d'épreuves réels du célibat pour le Royaume est de voir s'introduire le new-âge sous sa forme de développement personnel et d'auto-référentialité. L'aide apportée, mal discernée, introduit une nouvelle forme de tentation, celle de Pélage, version XXIeme siècle : on m'a inhibé, il faut faire sauter toutes ces contraintes et retrouver le moi central...yoga, méditation, centrage sur soi jusque dans la prière, auto-analyse....et on épouse le ou la thérapeute dont on se séparera aussi au gré de l'auto-centrage!

Les Saints et les Saintes à la rescousse!

Alors, à quel saint se vouer? A celui que l 'on voudra! Les Saints et les Saintes ne lâchent pas non plus comme cela et la Miséricorde en place sur notre route pour nous dire que la fidélité vaut mieux que d'être dupes de nos faiblesses...Le discernement vocationnel n'est pas fait de star systeme, et la vie affective demande une maturation effective, avec des étapes, des vérifications, du temps, de la patience, ce que le modèle des saints enseigne " dans la vraie vie".

N'importe qui peut tomber! Et tout le monde peut se relever. C'est justement pour les pêcheurs que le Christ est venu. Après la Croix, tous les Apôtres auraient pu retourner se marier avec leurs filets de pêche ou de sympathiques femmes. Mais au lieu de cela, ils ont retrouvé une fidélité indéracinable. Ils ont retrouvés Marie. Marie et l'Eglise. Avec un acquis immense, celui de l'humilité. Pensons à Thérèse, qui se savait avoir été préservée de toute chute grave sur ce plan de la chasteté, et aimait les repenties à la façon de Sainte Marie Madeleine!

 

La Croix à la rescousse.

Le Célibat pour le Royaume a de l'avenir!
Alors non, le Célibat pour le Royaume n'est pas en voie de disparition si la Croix est à la rescousse. Au contraire. Mais il revient à l'Eglise de le fortifier, et à tous ceux qui le vivent avec joie et amour de le défendre au quotidien, non pas médiatiquement, mais ecclésialement. Pourquoi pas en mettant expérience et ressource en commun, de façon très concrète, sous forme d'entraide, de réflexion théologique, de partage d'expérience, de moyen de discernement, etc...Il pourrait même exister un conseil pontifical du Célibat pour le Royaume, rassemblant au positif tous ceux et celles qui le vivent sous toutes ces formes variées dans l'Eglise, car le Célibat pour le Royaume a toujours devant lui un avenir magnifique, lié à l'Avènement du Christ !


 

Vendredi 24 Février 2017
Lu 353 fois