Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

De quoi seras-tu fier pendant la quarantaine du Covid 19 ?



Difficile d'aider les autres depuis le domicile ? Priez !

Il y a l'aide de la prière : en réalité, sans elle, tout est vain et vide, car elle dispose notre coeur à aider avec amour. 

Donc au moment où nous sommes tous appelés par la force des choses à vivre de façon plus contemplative, nous pouvons nous tourner vers Joseph : cet actif ne faisait rien sans avoir prié. Il contemplait puis agissait, ou les deux à la fois. Mais sa contemplation était prière pour autrui. Il priait pour ses voisins, pour les amis rencontrés. Je parie qu'il a prié toute sa vie pour les Mages et les Bergers. Ceux-ci ont dû découvrir en arrivant au Ciel tout ce qu'ils devaient à la prière de Joseph. Si leur coeur continuait de brûler d'amour pour l'Enfant entrevu au cours d'un voyage étonnant, non moins étonnante aura été l'ardeur de leur coeur à l'aimer toujours. Elle aura été soutenue par la prière de Joseph.

 

Prendre des nouvelles gratuitement

Joseph prenait des nouvelles des voisins, gratuitement, sans demander un service en échange mais en offrant le sien. Nous avons cette possibilité aussi et si facilement ! Un mot personnalisé, jamais inquisiteur, toujours réconfortant. Joseph savait aussi, en prenant des nouvelles, suggérer les services à rendre, sans les rendre toujours lui-même : il créait ainsi la solidarité de tous envers tous et ne se mettait pas en avant.

Réparer les relations et les objets

Tout réparer comme Joseph. Comme il réparait tout, on venait le voir pour un pied de lit, une porte, un gond, une vis à remettre, un outil de jardin... Et Joseph en profitait pour réparer un coeur, une histoire, une pensée. Il était ainsi, incapable de ne pas réparer. Le Saint bricoleur, modèle du laïc d'aujourd'hui qui peut créer une ambiance dans un immeuble, rapprocher les inconnus dans un quartier, embellir tout un village. 

Alors, si pendant le confinement, vous remontez le moral de quelqu'un, vous avez un motif de fierté. Si vous réparez les objets posés sur le palier à votre intention, un ordinateur, une plaque électrique, sans entrer chez les gens en ces temps de contagion, votre contagion est celle du service et de la charité. Je crois que j'ai un Joseph dans mon quartier qui peut être fier de son confinement à multiples services !

Et il y a ceux qui remontent le moral des autres toute la journée sur les réseaux. Ceux qui chantent et composent de la musique et la diffuse joyeusement. Ceux qui écrivent des histoires positives ou utiles ou instructives pour les petits et les grands. Ceux qui peignent des chefs d'oeuvres. Ceux qui composent des gifs hillarants, des histoires tordantes, des parodies loufoques, et diffusent un humour qui remonte le moral. Ceux qui distribuent leurs stocks de chocolats gratuitement. Ceux qui mettent des fleurs en vraies devant les portes des voisines infirmières et en photos sur facebook avec un beau poème. Pleins de Joseph s'activent sans sortir de chez eux. 

Sans oublier les héros des héros, ceux qui travaillent pour nous  nourrir, ou nous sauver, le personnel soignant. Eux, ils sont sur le front. Et quand ils rentrent, ils trouvent parfois, espérons, un Joseph ( ou une Josephine) qui a gardé les enfants, réparé la cafetière, déposé une pile de dvd rigolos ou de bd détendantes devant la porte.

Bref, il y a beaucoup de gens qui ont quelque chose dont ils pourront être fiers.

Mercredi 25 Mars 2020
Lu 351 fois