Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Résiliente et femme de foi : Ruth, celle qui marchait comme les pèlerins d'Emmaüs



Vers "la maison du pain"

Le livre de Ruth ne fait que quatre chapitres, si pleins de poésie qu'Hugo en tira le poème "Booz endormi". Et un calembour célébrissime : " Tout reposait en Uhr et Jérimadeth". La ville de Jérimadeth étant inconnue, on finit par déceler l'humour du poète ; j'ai ma rime en dai, j'ai rime à deth. Cette ville impossible à situer va me permettre de rebondir sur une autre ville : Emmaüs, dont la localisation reste un petit mystère, vous trouverez plusieurs "Emmaüs" en Terre Sainte, Amwas étant le seul à respecter l'indication du texte des Ecritures " à 60 ou 160 stades de Jérusalem".

Quel est le lien entre Ruth et Emmaüs ? Ruth est une pélerine de la faim : la famine tue son époux, et ne lui laisse que Naomi, sa belle-mère. Naomi est une Israelite originaire de Bethléem. Cette ville-là est clairement localisée sut les cartes : son nom signifie la Maison du Pain. Or Naomi et Ruth vont trouver, dans la Maison du pain, nourriture et bonté. Leur marche est une marche de résilience : pour survivre, Ruth va glaner de l'orge (donc mendier son pain) dans les champs de Bethléem. 
Quel est donc le lien avec les pélerins d'Emmaüs? Vous me voyez venir.

Vers le Pain vivant

Les pèlerins d'Emmaüs ne sont guère résilients, eux. Ils fuient Jérusalem, car le maître est mort. Ils n'ont plus de pain au sens propre et au sens figuré, ils n'ont plus la foi. Le drame a eu raison de leur courage. peut-être Emmaüs, le fameux village inlocalisable, se trouve-t-il à mi-chemin entre Bethléem, maison du Pain, et Jérusalem? Spirituellement, en tout cas, ces deux pèlerins sont sur les traces de Ruth et Naomi, ils fuient une sorte de famine. Mais ils n'ont pas de direction, de lieu précis où aller. Naomi, elle, après avoir vécu en Moab, s'en revient avec Ruth vers ses racines, vers la source, vers la Maison du Pain. Dans le livre de Ruth, on signale que les habitants de Jérusalem furent tout étonnés de la voir revenir après si longtemps. 

L'ancêtre du Pain vivant et les pèlerins de l'Eucharistie

Ruth est l'ancêtre du pain vivant. Au sens propre : Boaz (ou Booz) va la racheter, et l'épouser. Il va admirer sa résilience, sa fidélité à sa belle-mère, son choix d'Israël alors qu'elle est Moabite. Elle devient une femme de foi. Et sa foi est si grande qu'elle devient l'ancêtre du Messie : son fils sera le père de Jessé et le grand-père du roi David. Nos pèlerins d'Emmaüs ont vu la mort sur la Croix de ce Messie : pour eux, tout est fini. Cependant, tandis que Jésus leur apparaît et rompt le Pain avec eux, ils avouent que des femmes de leur groupe les ont secoués par leur récit : elles ont trouvé le tombeau vide! 

Récapitulons : Ruth va au village dénommé la Maison du Pain, Bethléem. Les pèlerins d'Emmaüs trouvent quant à eux le Pain dans une maison, une auberge... L'Eucharistie leur rend résilience, courage et foi! 
Ruth a été rachetée par Boaz. Les pèlerins et nous tous avons été rachetés par l'arbre de la Croix, issu de la racine de Jessé.
Ruth est mentionnée dans la généalogie de Jésus par l'évangéliste Matthieu (peut-être sur le conseil des pèlerins d'Emmaüs, riches de leur "session biblique et christologique" que le Maître leur a personnellement dispensé ?). Et le livre de Ruth se termine par une généalogie du roi David. On peut les coller comme un seul texte!
Ainsi, cette femme de foi est mise à l'honneur très intentionnellement par l'évangéliste Matthieu. Et contrairement à beaucoup de commentaires moralisants (le mariage de Ruth ne correspond pas aux critères moraux du christianisme, mais par contre sa foi, sa bonté, sa fidélité, son courage, sa droiture, son désir d'entrer dans le peuple de sa belle-mère, sa confiance, etc) sont si marquants que Dieu lui accorde d'être l'ancêtre du Messie. De quoi valoriser la femme, non? Et peut-être nos pèlerins d'Emmaüs, en relisant les Ecritures que Jésus leur explique en montrant ce qui le concerne, ont-ils eu un remerciement à leur "matriarche", pour son cheminement de foi? Et nous, quand nous doutons, nous pouvons invoquer Ruth, et les pèlerins d'Emmaüs ensemble : nous partageons la même foi dans le Messie, le Christ venus nous racheter et nous expliquer les Ecritures par son Eglise.



AC

Mercredi 12 Avril 2023
Lu 373 fois