Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

" Victimédiatisation" et dérives sectaires : choisir une communauté aujourd'hui



On vous conseille pas les médias qui font de la " vitimédiatisation" ! Mais on vous conseille de bons journalistes pas dupes.

" Victimédiatisation" et dérives sectaires : choisir une communauté aujourd'hui
La victimédiatisation, néologisme récent, correspond à un processus qui mêle le vrai et le faux, et par le truchement des médias, attaque l'image de communautés catholiques et de l'Eglise toute entière en utilisant les vraies victimes comme aussi les vitimes fabriquées de toutes pièces.

Pour ceux qui connaissent Screwtape et les " lettres d'un démon à son neveu", il nous semble utile de reprendre le point de vue de la Tactique du diable : c'est toujours un peu plus retors que l'on croit...

Si l'objectif est de nuire à l'Eglise, la victimédiatisation s'y emploie par récupération et par inversion. Il faudrait de bons journalistes pas dupes pour démonter la victimédiatisation en vérifiant les faits dont se plaignent les fausses victimes et en appuyant et défendant les vraies victimes. Comment distinguer ?

 

Amalgame entre scandales ecclésiaux et calomnies via le concept de " dérives sectaires".

" Victimédiatisation" et dérives sectaires : choisir une communauté aujourd'hui
Laissons Screwtape expliquer : 

" Mon cher neveu, il ne suffit pas de calomnier des innocents dans l'Eglise...il faut aussi attaquer les coupables et amalgamer les deux. Dépassé, le temps où les démons soutenaient les impies et les débauchés en les défendant! Désormais, tu t'emploieras à faire tomber quelqu'un, puis tu le dénonceras aux médias en disant la vérité : que tous sachent bien ses turpitudes, et aies l'air bien indigné en insistant , exclame-toi : " Comment est-ce possible dans l'Eglise", " où va-t'on ?", " le pape est complice ou dupe!", etc...Fais-toi le champion de la dénonciation des dérives sectaires que tu auras créées en sous-main.


Ensuite, cher neveu, ou plutôt en parallèle, peaufine un instrument que tu nommeras : " Victimédiatisation"  et que tu accoleras aux" Dérives sectaires dans l'Eglise", ce qui te servira d'interface. Que ceux qui utiliseront cet instrument le retournent contre les communautés saintes que tu auras bombardées d'accusations de dérives sectaires. Par la " victimédiatisation", oblige les communautés saines à s'en prendre à la notion de dérives sectaires pour se défendre".

Tu me suis ? Les dérives sectaires sont un fait que tu ne dois pas laisser récupérer par l'Eglise, ce concept doit nous appartenir en secret, nos victimes seront ainsi doublement efficaces : elles pousseront les communautés saines à prendre la défense des communautés infectées ( je n'ai pas dit infestées, c'est une tactique dépassée de se faire repérer là!) en niant le principe de dérives sectaires et quand les scandales éclateront qu'elles n'auont pas voulu croire, elles seront réduites à se taire sur le sujet.

Allez, on " twiste" encore le truc et on rend le discernement encore plus difficile : les vraies victimes et les fausses victimes parleront le même langage et seront ainsi " victimédiatisées". On tient la victoire et on fera encore plus de vitimes, quel régal."

La solution ? L'interdisplinarité

Srewtape heureusement a en général horreur du droit canon et du discernement qui va plus loin. Il est donc indispensable d'apprendre à discerner de façon pluridisciplinaires. 

- 1) Théologie et sainteté de vie. Voir notre article ici.
-2) Ecouter les associations de victimes de vraies dérives sectaires.
3) promouvoir des enquêtes pluridisciplinaires : les visiteurs apostoliques sont souvent seuls et mal équipés dans les domaines complémentaires de leur spécialité. Une enquête au sein d'une communauté " en dérive" réelle ou supposée devrait être faite par une équipe joignant : 
                               -Théologien
                               -psychologues formés aux dérives sectaires
                               -canonistes formés aux dérives sectaires mais aussi à l'amalgame journalistique.
                               -anciennes victimes " non victimédiatisées" mais connaissant le terrain et ses pièges
                               -journalistes. 

Le nœud névralgique de l'ensemble : la distinction des fors

Ceux qui approfondissent le problème des dérives sectaires se divisent en gros en deux camps : canonistes faisant confiance au droit canon, ou anti-canonistes ( souvent atteint d'anti-juridisme ecclésial)  prétendant que l'Eglise sera juge et partie. 
La réponse se trouve dans la distinction des fors et dans une étude approfondie du système d'autorité d'une communauté déviante ( ou  non déviante! ne jamais oublier l'amalgame et la calomnie possibles.)

Si les fondateurs ou leur cercle proche sont en pleine dérive sectaire, les moeurs et le système d'autorité seront corrompues via le mélange des fors. L'accompagnement individuel ( confession, accompagnement spirituel, accompagnement psychologique) sera fait par la même personne ayant autorité sur l'organisationnel ( postes, fonctionnement communautaire, finances, etc.) C'est là que de bons journalistes peuvent enquêter sur le terrain en regardant " qui accompagne qui" et qui " dirige quoi". Souvent, les journalistes sont plus difficiles à duper que les bons ecclésiastiques!

Faites le test : une communauté calomniée ne mélange pas les fors, une communauté déviante les mélange toujours. Donnons tort à Srewtape, sortons de l'amalgame de la victimédiatisation !

Samedi 28 Septembre 2013
Lu 525 fois