Saint Joseph du Web

Saint Joseph du Web

Recherche
Rss

Le bagage culturel de "l'honnête homme" catholique du 21ème siècle.



Que mettre dans le bagage de " l'honnête homme" catholique du 21ème siècle ?

Le bagage culturel de "l'honnête homme" catholique du 21ème siècle.

 

L'Eglise catholique ne cesse d'affirmer par l'enseignement du Magistère, encycliques, exhortations apostoliques et textes du Concile Vatican II, que les laïcs ont une mission évangélisatrice spécifique : faire régner la vertu de Charité dans la société humaine en jouant leur rôle dans le renouvellement de l'ordre des réalités temporelles.

Or, la Charité ne peut s'exercer que dans la Vérité ( Caritas in Veritate, Benoît XVI), et les  fidèles laïcs catholiques doivent, de ce fait, être capables de tenir leur place dans le débat des idées, de clarifier leurs positions, d'exposer leurs arguments. Dans les " urgences de ce temps", affirmait le texte de Gaudium et Spes ( deuxième partie du texte). Lors du Concile de Vatican II, le champ de la Culture arrivait en deuxième position, immédiatement après la restauration de la dignité du mariage et de la famille. Jean-Paul II n'a cessé de rappeler aux catholiques l'importance de leur investissement dans le monde de la culture et Benoît XVI également dans Caritas in Veritate.

Comment se fait-il donc que les laïcs catholiques exercent souvent d'importantes responsabilités sociales, économiques, politiques, scientifiques, artistiques, culturelles, éducatives, et soient si souvent silencieux face à des affirmations inconsistantes, reprenant les idées à la mode diffusées par la "médiacratie" et contribuant au délabrement de la société moderne? Ce ne sont pas les enseignements de qualités qui font défaut puisque depuis la fin du Concile, les papes Paul VI et Jean-Paul II, puis Benoît XVI en ont explicité le contenu et qu'ils ont fait en sorte que les catholiques disposent de deux outils remarquables, le catéchisme de l'Eglise Catholique et le Compendium de la Doctrine sociale de l'Eglise.
 


Vulgarisation, diffusion à tous et formation " technique" à l'argumentation.

Deux réponses à cette question semblent pertinentes. La première est que cet enseignement a été très insuffisamment vulgarisé et diffusé. La seconde est que l'apologétique, c'est-à-dire l'art d'argumenter dans le débat, ne semble plus à l'honneur dans la formation de " l'honnête homme" catholique du 21ème siècle, qui oscille entre le défaitisme ou l'affirmation péremptoire, mais ne sait où trouver le matériau et la formation nécessaire. Il y a donc à la fois un problème de contenu et un problème de formation " technique" au dialogue, à l'argumentation et au débat.

" Mode d'emploi de l'Homme" = Anthropologie chrétienne.

 

Pour ce qui concerne le contenu de la formation à donner, le premier thème à développer est celui de l'anthropologie, c'est-à-dire en termes vulgarisés, " le mode d'emploi de l'homme", la connaissance de l'homme selon la révélation chrétienne, en distinguant pour mieux les unir, ce qui relève de la raison et ce qui est révélé par la Foi. Ce thème permet d'aborder la question du libre arbitre, celle de sa bonne utilisation, celle du bonheur et du sens de la vie, celle de la place des sciences humaines, celle de la sexualité dans toutes ses dimensions et non pas seulement la dimension charnelle, celle de l'éducation, de la préparation au mariage, etc...et de ne pas baser une vie chrétienne sur...une conception boudhiste de l'homme, ou rationaliste, ou athée, technologiste, etc!
 

Il paraît important, en lien avec les rapport Foi-Raison, de montrer qu'il y a un "ordre naturel " dans la vie personnelle et la vie sociale, accessible à tous les hommes de bonne volonté, et un " ordre surnaturel" qui finalise l'ordre naturel, pour lui donner une dimension d'éternité. La notion d'ordre naturel, contraire aux idéologies issues du siècle des Lumières qui ont tout fait pour saborder cette notion, la juste place donnée à la raison, facilitent le dialogue entre croyants et incroyants et leur coopération pour construire une civilisation de l'Amour.
 

 



Construction de la civilisation de l'Amour : Doctrine sociale de l'Eglise

 

Le bagage culturel de "l'honnête homme" catholique du 21ème siècle.
Le deuxième grand thème à développer est justement celui de cette nécessaire construction, fondée sur l'anthropologie chrétienne, la notion du Bien Commun, les principes de destination universelle des biens temporels, de subsidiarité dans l'organisation sociale, de la priorité dans l'attention aux pauvres ainsi que sur les valeur de justice, de solidarité, de don de soi et...de travail. C'est là qu'intervient la Doctrine Sociale de l'Eglise. 

A ce thème s'ajoute le thème important de l'Histoire, celle qui est accessible grâce à la transmission purement humaine et celle de la Révélation contenue dans la Parole de Dieu, l'histoire de l'Eglise, l'histoire des rapports de l'Eglise et de la Cité, le droit civil et le droit ecclésial et son développement, la vocation historique de chaque nation, la vocation de la France, Fille Ainée de l'Eglise. Que d'erreurs et d'idéologies peuvent être évitées par une connaissance exacte de l'histoire et de ses leçons!
 

Sans oublier les exercices pratiques!

Reste la deuxième partie de la formation de " l'honnête homme" qui concerne l'art de débattre et d'argumenter. Dans cet art, on retrouve à la fois : 
- un aspect culturel, en terme de connaissances acquises, de formation historique, humaine, catéchétique, doctrinale, qui permettent un recul et un esprit critique indispensables face aux idéologies et interrogations contemporaines, 
- et un aspect maïeutique auquel il faut ajouter un travail d'exercices pratiques en termes de communication, d'argumentation et de débat.
 

Il paraît indispensable aujourd'hui de pouvoir offrir à cet " honnête homme" catholique ce bagage de formation pour qu'il puisse dans un monde traversé par toutes sortes d'idéologies et d'attentes, tenir sa place, " répondre de l'Espérance qui est en lui", contribuer à conforter un grand nombre de personnes de bonne volonté qui ne se sentent pas défendues ni entendues dans la vie sociale qui est la leur.  

C'est l'objectif de ce site, dont les rubriques vous offrent déjà de nombreuses pistes de réflexion et de formation : fondamentaux de l'éducation, de l'antropologie chrétienne,  de la Foi et du catéchisme de l'Eglise catholique, de la doctrine sociale... sont à votre disposition.  

Benoît XVI ne cesse de rappeler aux chrétiens d'aller sur le " parvis des Gentils", de ne pas avoir peur d'être présents sur la " mer numérique", d'utiliser les moyens de communications modernes au service de l'Evangélisation. Voilà pourquoi nous mettons en place cet instrument de formation. Merci de votre aide, de vos encouragements, de vos prières...et n'hésitez pas à nous faire connaître! 

Père Yannik Bonnet
 


Lundi 27 Février 2012
Lu 641 fois