Saint Joseph du Web
Saint Joseph du Web
Recherche
Rss

Futurs papas, le challenge !

Etre père aujourd'hui, est-ce plus difficile qu'autrefois?



 

Est-il plus difficile d’être père, au sens de l’éducation, aujourd’hui qu’il y a quarante ou cinquante ans ?



Rencontre avec Marthe Robin


C’est parce que je me posais cette question il y a trente cinq ans que je suis allé rendre visite à Marthe Robin. C’était en 1973, l’évolution de la société me paraissait catastrophique et j’avais besoin de conseils pour faire face. Je suis resté cinquante cinq minutes à lui poser des questions et à écouter ses réponses d’un bon sens et d’une sagesse remarquables en même temps que pleines d’espérance. D’espérance totalement dépourvue d’optimisme béat, puisque sa première intervention fut pour me dire que je ne pouvais pas imaginer jusqu’où la société dégringolerait en matière de mœurs, ce qui s’est avéré indiscutable. Mais elle ne s’est pas apitoyée sur le sort de ce malheureux père de sept enfants, qui venait lui confier son inquiétude. Comme Saint Paul, elle était sûre que, là où le péché abonde, la grâce surabonde et donc que le défi éducatif était jouable. En outre, selon ses propres paroles : « Vous verrez, le renouveau sera extraordinaire ! », m’a-t-elle dit, ce qui fait chaud au cœur.


Un de ses conseils : " jusqu’à 10 ans"


Mais, venons en à l’un de ses conseils : modérez vos activités extrafamiliales jusqu’à ce que votre petite dernière ait 10 ans. Elle m’a même précisé, car elle savait à quel point cela est prenant : « Pas d’activité politique avant dix ans ! ». Autrement dit, tout ce qui est mis en place en matière d’éducation dans les dix premières années est capital et le rôle du père pour cette mise en place est irremplaçable. Ce n’est pas une question de grande quantité de temps passée avec les enfants, même si cela n’est pas à traiter par-dessous la jambe, mais de vigilance, de coopération sans faille des deux parents, donc de dialogue au sein du couple sur les règles du jeu, à imposer aux enfants mais aussi à expliquer quand l’enfant a l’âge de raison. Contrairement à ce que beaucoup pensent, le rôle du père éducateur commence dès les premières semaines et les bonnes habitudes se mettent en place dès la première année d’existence.


Gardez l’Espérance !


Revenons à la question posée. Oui, la révolution culturelle de mai 68 a placé dans les médias, le monde enseignant, les travailleurs sociaux, la génération manipulée par les idéologues libertaires de l’époque. Oui, la pensée dominante prône consommation, jouissance, liberté sexuelle, loisirs, irresponsabilité et cela pèse sur les adolescents. Raison de plus pour que les futurs époux se posent, avant de se marier, la question de l’éducation de leurs futurs enfants et dialoguent sur les manques qu’ils ont pu observer dans la leur. Et puis relativisons quand même les difficultés de notre époque car celles de la 2ème guerre mondiale et des années immédiatement postérieures ont également perturbé les familles et leur rôle éducatif, tant sur le plan matériel que sur le plan moral.

Ce qui est positif aujourd’hui, c’est que beaucoup de questions sont mieux posées, si l’on va aux bonnes sources, en matière d’autorité, de sexualité aux multiples dimensions, de l’importance de l’écoute, du dialogue, des langages de l’amour mais aussi que les époux et les parents sont plus incités à la prière, à l’adoration, à une vie spirituelle qui favorise la grâce d’état. Alors chers pères, regroupez vous, confortez vous, priez, pèlerinez, gardez l’espérance et que St Joseph vous protège.


Père Yannik Bonnet

 

Jeudi 27 Janvier 2011
Lu 855 fois